5 minutes pour savoir comment vraiment pardonner


Je partage avec vous une vidéo concernant le pardon  que j'ai trouvé intéressante.
Cette vidéo vous est proposée par Nathalie Martin, coach en éveil de conscience.
Voici comment elle présente la vidéo que vous allez pouvoir découvrir juste après.

Il faut bien admettre que nous avons souvent du mal à accorder notre pardon. Pourquoi ? Parce que nous avons beaucoup de difficulté à admettre nos erreurs, et celles des autres. Pardonner c’est reconnaître ce droit à l’ « erreur », pour autant que cela en soit une ;) C’est admettre que l’autre n’est pas parfait, que le monde n’est parfait, ou plutôt qu’il est parfait dans toute son imperfection, et cela va à l’encontre de notre fantasme de perfection. Alors comment pardonner plus facilement ?



Si vous désirez en savoir plus sur ce que Nathalie peut faire pour vous, je vous invite à cliquer sur la bannière ci-dessous :


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Méditation de 20 minutes pour arrêter de lutter

Lutter contre ce qui est c'est gaspiller une précieuse énergie, que nous aurions pu utiliser pour autre chose, nous faire du bien ou faire du bien à ceux que nous croisons dans notre vie.

Je partage donc avec une méditation de 20 minutes pour arrêter de lutter. Prenez une position confortable, dans un endroit calme, démarrez la vidéo ci-dessous et contentez-vous d'écouter la voix que vous allez entendre, sans vous poser trop de questions.

Ainsi, plus vite vous lâcherez prise, en mettant pour un moment votre mental en mode veille, et plus vite vous profiterez pleinement de cette méditation.

C'est la raison pour laquelle, je vous recommande de méditer en fermant les yeux pour limiter les perturbations extérieures.

Je vous souhaite une belle séance de méditation.



Si cette méditation vous a plu, vous pourrez en trouver d'autres sur la chaîne Youtube de Micheline Ruch.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :