Citations à méditer pour être heureux


Je partage avec vous quelques citations que je trouve particulièrement inspirantes.
J'espère qu'elles vous aideront vous aussi à être plus heureux dans votre vie.
Merci au sage Rava Bakou pour le partage de cette vidéo.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Le destin et le hasard en amour


Bien sûr qu'il fait bien les choses, le destin.
De plus, il est aidé par son copain le hasard.
En résumé, il suffit d'attendre, car le hasard dirige la vie.
N'est-ce pas ?

Un jour ou l'autre, le destin frappera à votre porte, vous empoignera et vous mettra en présence de
celui ou celle que vous attendez ; et là, ce sera magnifique, formidable, tout s'enchaînera comme
par magie, comme dans un rêve...
Aucun problème.

C'est du moins ainsi que les choses sont présentées.
Bien sûr, grâce au destin, vous allez rencontrer celle que vous attendez mais nous pouvons quand
même nous hasarder à penser que notre destinée a parfois besoin d'un petit coup de pouce. Car le destin est aussi synonyme de fatalité.

Avant, c'était facile !

Autrefois, le bal annuel du village, les accords entre familles, l'obligation de se marier vite, de procréer, d'assurer la pérennité de la famille, aidaient le destin ; on ne vivait pas (très) longtemps ; quelquefois, le premier arrivé en bénéficiait car le choix était restreint !

Actuellement, vous avez le temps, vous avez le choix, vous pouvez vous autoriser l'exigence.
L'espérance de vie vous permet de profiter de votre célibat ; l'obligation de penser d'abord à votre
carrière ne vous fait pas considérer l'Amour comme essentiel ; vous êtes, inconsciemment ou non, aidé dans votre choix par vos amis, votre famille qui vous orientent vers le bon choix, vers ce qui vous conviendrait...

Je suis seul, libre, prêt à aimer et à être aimé...

Même si vous accordez votre confiance au destin, vous avez encore de longues années à vivre, un bon métier, des amis, des passe-temps (quel vilain mot), quelques interrogations viennent sûrement à votre esprit :
  • Où est-il, ce grand amour promis ?
  • Où se cache-t-il ? Dans quelle ville ?
  • Village ? Commune ? Pays ?
  • Et surtout, comment le reconnaître ?
  • Comment me reconnaîtra-t-il ?
  • Ne va-t-il pas passer à côté de moi sans savoir qu'il
  • m'est destiné ?
  • Que l'on est fait l'un pour l'autre ?
  • Qui va dire à l'un ou à l'autre (il en faut au moins
  • un de prévenu), que l'un est celui que l'autre
  • attend ?
  • Et comment se débrouiller au moment venu ?


Supposons…
Supposons maintenant que votre dulcinée arrive.
Etes-vous prêt à la séduire, à l'amener à vous aimer?
Etes-vous sûr de lui plaire tel que vous vous présentez ?
Le destin est bien gentil mais ne lui en demandez pas trop !

Le point le plus important
La confiance que nous accordons au hasard doit être étayée par de solides connaissances en matière de comportements (compréhension du vôtre et de celui des autres).

Préparez-vous à l'affronter, et à le reconnaître, ce fameux hasard, car lui risque de ne pas vous faire
de cadeau en passant et repassant plusieurs fois...
En être averti vous évitera sans doute de vous plaindre en ces termes: ‘‘ Ouh, ouh, le destin...
Ouh, ouh, le hasard. Eh, ceux qui font bien les choses, je suis là ! C'est quand vous voulez ! "


1) d'accord 2) pas d'accord

1) Vous avez tout compris : le destin, lui aussi, se
doit d'être séduit. En effet, celui ou celle qui se
contente, pour de multiples raisons, d'attendre le
bon vouloir du destin a du mouron à se faire,
surtout à notre époque. Leurs regrets risquent
d'être éternels.

2) Ne vous laissez pas berner par la croyance
populaire selon laquelle il faut laisser faire le
destin, vous risquez de profondes désillusions.
N'écoutez vos proches qui vous assènent, excusez le
mot, leurs conneries car ils préfèrent peut-être
leur idée du bonheur au vôtre.

Ce texte a été rédigé par mon ami Jean-Jacques, coach en relations amoureuses.

 S'il vous a plu, je vous propose de consulter d'autres textes sur les relations amoureuses sur :
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :