Recherche personnalisée

Méditation du dialogue intérieur

Je vous propose aujourd'hui une nouvelle méditation du Maître Zen Osho : le dialogue intérieur

"La Méthode:
Pendant les vingt-quatre heures d'une journée, vous devez être silencieux au moins pendant une heure, chaque fois que cela vous est commode. Le dialogue intérieur continuera, mais n'en soyez pas partie prenante.

Une écoute détachée
La clef à tout cela est d'entendre la conversation intérieure comme si vous entendiez deux personnes parler, mais vous restez à l'écart. Ne vous impliquez pas; écoutez simplement ce qu'une partie du mental dit à l'autre. Quoi qu'il vienne, laisser-le venir; n'essayez pas de le réprimer; soyez en seulement un témoin.

Les Chevaux Sauvages
Beaucoup d'inepties que vous avez recueillies au cours des années sortiront. On n'a jamais donné au mental la liberté de jeter ces ordures.

Lorsqu'on lui en donne la chance, le mental courre comme un cheval qui a cassé sa longe. Laissez-le courir ! Vous vous asseyez et observez. Observer, observez simplement, est l'art de la patience. Vous voudrez monter le cheval, le diriger par ici ou par là, parce que c'est votre vieille habitude. Vous devrez exercer un peu de patience pour casser cette habitude.
Partout où le mental va, observez simplement; n'essayez pas d'appliquer un ordre quelconque, car un mot en provoque un autre et un autre et des milliers d'autres, parce que tout est connecté.

Laissez parlez votre mental !
Si c'est commode et possible, parler vos pensées à voix haute de façon à ce que vous puissiez également les entendre, parce que dans le mental les pensées sont subtiles et il y a à craindre que vous puissiez ne pas en être très conscient. Parlez vos pensées à voix haute, écoutez-les et soyez très conscient et alerte afin de rester bien séparé d'elles. Efforcez-vous de prononcer tout ce qui vous vient à l'esprit, mais soyez absolument impartial et neutre.

Il est absolument nécessaire de vider le mental, patiemment pendant six mois, parce que durant toute votre vie vous n'avez rien fait d'autre que de le charger avec des pensées.
Si vous persistez patiemment et diligemment alors seulement six mois seront suffisants; autrement cela pourrait vous prendre six ans, ou six vies ! Tout dépend de vous, de combien sincèrement et de bon coeur vous travaillez avec cette méthode.
Graduellement, très faiblement, vous commencerez à entendre les pas du silence et expérimenter l'art de l'écoute."


Aucun commentaire :