Recherche personnalisée

La pensée positive du 31 Août

"L'amour est le moteur de ma vie. Mon amour touche les autres et me revient démultiplié." - Louise L. Hay

La pensée positive du 30 Août 2009

"Je consacre du temps à aider autrui. C'est bon pour ma santé." - Louise L.Hay

Le meilleur des remèdes

"L'amour est le remède miracle. Des remèdes surviennent dans ma vie sitôt que je m'aime moi-même." - Louise L. Hay

La pensée positive du 28 Août 2009

"Je ne parle de ceux qui m'entourent qu'en terme positifs. La négativité est absente de ma vie." - Louise L. Hay

Comment peut-on croître ?

Pour le maître Zen Osho, on ne croît vraiment qu'à partir du moment où on accepte la vie telle qu'elle est.

"La croissance ultime est de dire oui avec la même joie qu'un enfant dit non.
C'est une deuxième enfance. Et l'homme qui peut dire oui avec une liberté et une joie immense, sans hésitation, sans attache, sans condition -- une joie pure et simple, un oui pur et simple -- cet homme est devenu un sage.

Cet homme vit de nouveau en harmonie. Et son harmonie est d'une toute autre dimension que celle des arbres, des animaux et des oiseaux. Ils vivent en harmonie parce qu´ils ne peuvent pas dire non et le sage vit en harmonie parce qu'il ne dit pas non. Entre les deux, les oiseaux et les bouddhas, sont tous les êtres humains -- non développés, immatures, puérils, coincés quelque part, essayant encore de dire non pour avoir un sentiment de liberté."

Le rire c'est très contagieux

Comme certains virus, le rire est caractère très contagieux. Mais rigoler est très bon pour la santé.

Les vidéos que je vous propose dans cet article sont donc à consommer sans aucune modération ;) :





La pensée positive du 27 Août 2009

"Mon partenaire et moi, nous apprenons à nous accepter complétement. Nous renonçons à nous faire des reproches, conscients que nous faisons chacun de notre mieux." - Louise L. Hay

La pensée positive du 26 Août 2009

"Aujourd'hui tout ceux que je croise au travail veillent sur mes intérêts" - Louise L.Hay

Comment libérer les tensions faciales

La technique suivante vous permettra de libérer les tensions faciales et par conséquent de retarder l'apparition des rides du visage.

"Chaque nuit, avant d'aller dormir, asseyez-vous sur votre lit et commencez à faire des grimaces, tout comme les enfants aiment le faire...
Faites toute sorte de mimiques, gentilles, mauvaises, laides, belles, de façon à ce que tout le visage et la musculature bougent. Faites des sons, des sons sans aucun sens feront l'affaire et bercez-vous, uniquement pendant 10 à 15 minutes et ensuite endormez-vous.

Le matin, avant de prendre votre bain ou votre douche, de nouveau, tenez-vous face au miroir et pendant 10 minutes, faites des grimaces. Le fait de vous tenir devant le miroir aidera, vous serez à même de voir et vous serez à même de répondre."



La pensée positive du 25 Août 2009

"Le bien-être est l'état naturel de mon corps, je jouis d'une santé parfaite" - Louise L. Hay

Mon boulot, je l'aime ou je le quitte

Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous un excellent article que j'ai trouvé sur le blog "Esprit Riche" : "Devez vous restez dans votre boulot pourri ?"

Si vous envisagez de quitter votre travail car vous n'y trouvez pas ou plus d'intérêt, l'article vous invite à répondre aux questions suivantes :

- Pourquoi n'aimez-vous pas votre travail ?
- Est-ce qu'il ne vous permet pas d'utiliser votre potentiel ?
- Est-ce qu'il vous force à vous remettre en question ?
- Est-ce qu'il ne respecte pas certaine de vos valeurs ?


Vous trouverez aussi dans cet article quelques pistes pour voir son travail de façon positive.

Plus d'infos sur le blog "Esprit Riche"

La pensée positive du 24 Août 2009

"Je m'émerveille devant toute la beauté qui m'entoure" - Louise L.Hay

Faire le choix du bonheur

Nouvelle semaine et nouvelle vidéo signée Happiness Seekers. La canadienne Krystel Ramsay explique pourquoi il est urgent de faire le choix du bonheur. C'est un choix à la portée de tous. Une simple question de volonté.

"Aujourd'hui c'est un cadeau. On ne sait pas si demain nous serons là Nous devons réaliser que nous sommes tous ici et nous respirons. Nous pouvons nous sourire. Le bonheur vient de l'intérieur."

La pensée positive du 23 Août 2009

"Je prête une oreille attentive et bienveillante aux messages de mon corps" - Louise L.Hay

Etes-vous une porte ou un mur ?

La technique suivante va vous aider à savoir quand vous êtes une porte et à quel moment vous êtes un mur. Avec un peu d'entrainement vous pourrez de même en apprendre beaucoup sur les gens et donc savoir à quel moment vous pouvez entrer en relation avec eux. C'est à dire :
  • entrer en relation avec quelqu'un quand il est une porte
  • ne pas déranger quelqu'un lorsqu'il est un mur
Quand: Chaque nuit avant de vous endormir

Durée: 20 minutes

Première Étape: Murez-vous !

Tenez-vous debout au milieu de la pièce et regardez le mur. Concentrez-vous sur le mur; pas la porte, le mur. Imaginez-vous comme étant juste un mur sans porte; complètement fermé. Personne ne peut entrer en vous et vous ne pouvez pas sortir; emprisonné. Devenez presque un mur, psychologiquement. Laissez toute votre énergie devenir un mur, une muraille de Chine.

Pendant dix minutes devenez le mur et devenez tendu, aussi tendu qu'il vous est possible. Laissez tomber toutes les ouvertures et devenez absolument fermé… ce que Leibniz appelle un monade, un atome sans ouverture; complètement fermé sur lui-même. Vous commencerez à transpirer, vous commencerez à trembler; l'inquiétude montera, vous vous sentirez comme si vous mourez, comme si vous entriez dans votre tombe. Ne soyez pas inquiet entrez-y, portez cette tension, cette contraction, ce rétrécissement à son apogée.

Deuxième Étape: Devenez Une Porte !

"Puis tournez-vous, regardez la porte, ouvrez la porte et devenez la porte. Commencez à ressentir que vous devenez une porte; vous n'êtes pas un mur, tout le monde peut entrer en vous; il n'y a même aucun besoin de frapper et vous pouvez sortir; il n'y a aucune barrière. Détendez-vous... détendez tout le corps et tous les sentiments. Dilatez-vous, restez là, debout, mais dilatez-vous. Ressentez que vous emplissez la pièce entière, ressentez que votre énergie coule de la porte vers le jardin. Laissez simplement l'énergie sortir et ressentez que le monde extérieur entre en vous.


Pendant dix minutes devenez un mur et pendant vingt minutes devenez une porte."

Troisième Étape: Endormez-vous !

"Puis endormez-vous. Continuez cette technique pendant au moins trois mois. Après la troisième semaine vous commencerez à vous sentir vraiment ouvert, mais continuez. Je vous donne les deux ainsi vous pouvez sentir plus facilement le contraste.
Une fois que vous pouvez comprendre votre propre énergie; comprendre qu'elle devient un mur, qu'elle devient une porte, vous prendrez alors conscience d'une très belle dimension; vous pourrez alors sentir les énergies des autres.

Vous croisez un homme dans la rue; vous pouvez percevoir si cet homme est un mur ou une porte; vous en avez maintenant une compréhension intérieure. Ensuite, si vous voulez entrer en relation avec cet homme, n'entrez pas en relation lorsque vous ressentez qu'il est un mur, parce qu'alors rien ne réussira. Entrez seulement en relation lorsque vous ressentez qu'il est une porte.

Quelqu'un peut être une porte le matin et devenir le soir un mur, parce que toute la journée a été une lutte, une bataille, une tension, une inquiétude et la tendance est de se fermer. Aussi, approchez-vous d'une personne lorsqu'elle est une porte et la même personne sera totalement différente.

Approchez votre enfant lorsqu'il est une porte. Alors il écoutera, alors il est prêt à absorber ce que vous dites; autrement vous continuez à crier, il est sourd, c'est un mur.

Parlez à votre femme lorsqu'elle est une porte, faites l'amour avec elle lorsqu'elle est une porte. Lorsqu'elle est un mur, mieux vaut ne pas la déranger. Une fois que vous connaissez cela comme un sentiment intérieur, alors vous pouvez le ressentir partout."

La pensée positive du 22 Août 2009

"Mon travail est génial et ma vie pleine d'aventures" - Louise L. Hay

Comment se libérer du mental

Avec la méditation du jour, le maître Zen Osho explique comment se libérer du mental, l'élargir au maximum.

"Fermez vos yeux et imaginez que votre tête est devenue infinie. Maintenant elle n'a plus aucune frontière. Elle s'étend à l'infini et n'a plus de frontière. Votre tête est devenue le cosmos tout entier, sans aucune frontière. Si vous pouvez imaginer cela, soudain les pensées s'arrêteront. Si vous pouvez imaginer votre tête comme infinie, penser ne sera pas là.

Penser ne peut exister que dans un mental très étroit. Plus il est étroit, meilleur c'est pour penser. Plus le mental est vaste, moins penser est possible et lorsque le mental devient espace total, penser n'existe plus.

Essayez; et ce sera bon si vous commencez par la tête, car elle est la base de toutes les maladies. Fermez vos yeux, allongez vous par terre ou asseyez-vous sur une chaise et détendez-vous. Regardez simplement dans la tête. Sentez les parois de la tête s'élargir, s'étendre. Si vous pensez que cela vous fera chanceler, alors essayez plus lentement. Dans un premier temps, pensez que votre tête va occuper la pièce entière, vous sentirez effectivement votre peau toucher les murs, vous sentirez la fraîcheur des murs que votre peau touche, vous sentirez la pression.

Continuant ainsi, votre tête est passée au delà, maintenant la pièce est entrée dans votre tête, puis la ville entière est entrée dans votre tête. Continuez à vous dilater. En trois mois vous pouvez arriver au point où le soleil se lèvera dans votre tête, où il se déplacera dans votre tête. Votre tête est devenue infinie.

Cela vous donnera une profonde liberté, telle que vous n'en avez jamais connue. Et toute la misère qui appartient à ce mental étroit disparaîtra
."

Comment se relaxer avant de dormir

Si vous cherchez à vous relaxer avant de dormir, je vous propose une méditation qui vous aidera à vous détendre complètement. .A essayer surtout si vous avez tendance à souffrir d'insomnie.

Une méthode de relaxation en 4 étapes

La méditation Osho du jour est une méthode de relaxation en 4 étapes :

  • relaxation du Corps
  • relaxation du Mental
  • relaxation du Coeur
  • relaxation de l'Etre

Première Étape: Le Corps
"Rappelez-vous autant de fois que possible d'observer votre corps et de voir si vous portez des tensions quelque part dans le corps - la nuque, la tête ou les jambes. Détendez-le consciemment. Allez simplement à cette partie du corps, et persuadez la, dites lui affectueusement "détends-toi" !


Vous serez étonné, si vous approchez n'importe quelle partie de votre corps, il écoute, il vous suit, c'est votre corps ! Les yeux fermés, allez à l'intérieur du corps des orteils à la tête, recherchez n'importe quel endroit où il y a une tension. Et alors parlez à cette partie du corps comme vous parleriez à un ami, laissez un dialogue s'établir entre vous et votre corps. Dites-le de se détendre et dites-lui qu´il n'y a rien à craindre. "N'ai pas peur, je suis ici pour prendre soin de toi, tu peux te détendre". Lentement lentement, vous apprendrez ce tour de main. Alors le corps devient détendu."

Deuxième Étape: Le Mental
"Faites alors un pas de plus, plus profond, dites au mental de se détendre. Et si le corps écoute, le mental écoute également. Mais vous ne pouvez pas commencer par le mental, vous devez commencer par le début. Vous ne pouvez pas commencer par le milieu. Beaucoup de gens commencent par le mental et ils échouent, ils échouent parce qu'ils commencent à partir du mauvais endroit. Tout doit être fait dans le bon ordre.


Si vous devenez capable de détendre le corps volontairement, alors vous pourrez aider votre mental à se détendre volontairement. Le mental est un phénomène plus complexe. Une fois que vous êtes devenu confiant que le corps vous écoute, vous aurez une nouvelle confiance en vous-même. Maintenant, même le mental peut vous écouter. Cela prendra un peu plus longtemps avec le mental, mais cela est possible."

Troisième Étape: Le Coeur
"Lorsque le mental est détendu, commencez alors à détendre votre coeur, le monde de vos sentiments, de vos émotions, qui est encore bien plus complexe, plus subtil. Mais maintenant vous vous déplacerez avec confiance, avec une grande confiance en vous-même. Maintenant vous savez que c'est possible. Si c'est possible avec le corps et possible avec le mental, c'est aussi possible avec le coeur."

Quatrième Étape: L'Être
"Alors seulement, lorsque vous êtes passé par ces trois étapes, pouvez-vous entreprendre la quatrième. Maintenant vous pouvez aller au noyau le plus secret de votre être, qui est au-delà du corps, du mental et du coeur, le centre même de votre existence.


Vous serez à même de le détendre également et cette relaxation apporte certainement la plus grande joie possible, l´ultime extase et acceptation. Vous serez plein de félicité et de réjouissance. Votre vie aura en elle la qualité de la danse."

Observer la respiration, une méditation simple

Ce soir, je vous propose une méditation d'Osho très facile à apprendre : observer la respiration.

Première Étape: Observez la Respiration Entrante

"Fermez vos yeux et commencez à observer votre souffle. D'abord, l'inspiration, depuis où elle entre dans vos narines jusqu'au fond de vos poumons."

Deuxième Étape: Observez l'Intervalle qui Suit


"À la fin de l'inspiration il y a intervalle, juste avant que l´expiration ne commence. Il est d'une immense valeur. Observez cet intervalle."

Troisième Étape: Observez l'Expiration

"Maintenant observez l´Expiration"

Quatrième Étape: Observez l'Intervalle qui Suit

"À la fin de l'Expiration il y a un deuxième intervalle: observez cet intervalle. Faites ces quatre étapes deux à trois fois, observant simplement le cycle de la respiration, ne le changez en aucune façon, observez simplement le rythme naturel."


Cinquième Étape: Comptez les Inspirations

"Maintenant commencez à compter:
Inspiration – comptez 1 (ne comptez pas l'expiration)
Inspiration – 2 et ainsi de suite, jusqu'à 10.
Puis comptez de 10 à 1. Parfois vous pouvez oublier observer le souffle ou vous pouvez compter au delà de 10. Recommencez alors à 1.

Ces deux choses doivent être remémorées: l'observation et en particulier les intervalles de l'expiration et de l'inspiration. L'expérience de cet intervalle est vous, votre noyau le plus secret, votre Être. Et deuxièmement: ne cessez pas de compter, mais au delà de 10, puis revenez de nouveau à 1 et comptez seulement les inspirations."


Comment voler dans les airs

Dans de la série "quand on veut on peut", nous allons voir aujourd'hui comment faire pour voler dans les airs.

Dans un post précédent, je vous avais montré que non contents de soulever des montagnes, certains hommes n'hésitent plus à descendre  les pentes les plus raides...à ski.

Aujourd'hui, vous allez découvrir que d'autres n'ont même plus besoin de parapente pour voler dans les airs. Prenez quelques norvégiens, une falaise vertigineuse, mélangez le tout...et dégustez! Merci à Irénée pour m'avoir fait connaître cette vidéo.

Comment développer son charisme

La méditation du jour a pour but d'aider chacun de nous à développer son charisme. Pour le maître Zen Osho, il s'agit d'apprendre à "assouplir les muscles d'amour" :

"Le coeur de presque tout le monde dort à poings fermés. On ne nous a jamais appris les us et coutumes de l'amour. On nous a appris les us et coutumes de haine, parce que nous avons été conditionnés pour lutter, pour nous battre. On vous a appris que le monde entier est votre ennemi et que chacun est près à vous sauter à la gorge. Parfois directement, parfois indirectement, mais là est tout le conditionnement: "vous êtes dans un monde très antagonique et vous devez vous battre si vous voulez survivre et vous battre par tous les moyens; honnête ou malhonnête". Si vous ne vous battez pas vous serez vaincus; si vous voulez vous défendre, attaquez. Cela a été l'ensemble du conditionnement du mental. D'où le fait, bien sûr que l'amour a abandonné l'existence.

Le coeur continue à palpiter comme un mécanisme physique, mais il n'est plus ce qu'il est sensé être, un véhicule spirituel. C'est non seulement un mécanisme physique; c'est aussi un véhicule spirituel. Ainsi lorsque vous commencez à palpiter d'amour, seulement alors vous êtes vraiment vivant, entièrement vivant.
Aussi, devenez-en plus conscient, plus vous devenez conscient, plus vous vous ressentirez plein d'amour.
"

La Méthode :
"Lorsque vous tenez la main de votre ami(e), faites-le très consciemment. Observez si, de votre main, de la chaleur sort ou pas. Autrement vous pouvez tenir la main et il n'y a aucune communication, aucun transfert d'énergie. En fait vous pouvez tenir la main et la main peut être complètement froide et gelée. Il n'y a aucune vibration, aucune pulsation; l'énergie ne coule pas vers l'ami(e). Alors c'est futile, c'est un geste vide, un geste impuissant.
Ainsi, lorsque vous vous tenez la main, observez profondément à l'intérieur si l'énergie coule ou ne coule pas et aidez à diriger l'énergie. Amenez l'énergie là; déplacez l'énergie là. Au début ce sera simplement un exercice en imagination, mais l'énergie suit l'imagination.
L'imagination crée la racine... elle canalise l'énergie. Ainsi lorsque vous vous tenez la main, tenez la consciemment et imaginez que l'énergie se déplace là et que la main devient plus chaude et accueillante. Vous verrez un changement énorme se produire. Lorsque vous regardez quelqu'un, regardez-le avec des yeux d'amour, parce qu'autrement les yeux physiques sont justes des pierres. Ils sont très froids; ils ne sont pas très accueillants.

Lorsque vous regardez les gens, déversez l'amour par les yeux. Lorsque vous marchez, marchez en jetant de l'amour tout autour.
Au début ce sera juste une imagination et en un mois vous verrez que c'est devenu une réalité.
Et les autres commenceront à ressentir que vous avez maintenant une personnalité plus chaude... que de simplement venir près de vous fait énormément de bien, un bien-être surgit. Cela doit donc être votre effort conscient de devenir plus conscient de l'amour et d'émettre plus d'amour."



Méditation utilisant les yeux

Dans la méditation du jour, vous allez avoir besoin de vos yeux pour stopper le flot de vos pensées : 

"Utilisez vos deux paumes, mettez-les sur vos yeux et permettez aux paumes de toucher les globes oculaires mais comme une plume, sans pression. Si vous pressez vous manquez l'objectif, vous ratez toute la technique. Ne pressez pas; touchez simplement comme une plume. Vous devrez vous adapter, parce qu'au début vous appuierez. Mettez de moins en moins de pression jusqu'à ce que vous touchiez juste, sans aucune pression du tout, seules vos paumes touchent les globes oculaires.

Pourquoi ? Parce qu'une aiguille peut faire ce qu'une épée ne peut pas faire. Si vous pressez, la qualité a changé, vous êtes agressif; l'énergie qui passe par les yeux est très subtile, une petite pression et ils commencent à se battre, une résistance est créée. Si vous pressez, alors l'énergie qui passe par les yeux entamera une résistance, un combat; une lutte s'ensuivra. Ne pressez donc pas; même une légère pression est assez pour que l'énergie de l'oeil juge.

C'est très subtil, c'est très délicat. Ne pressez pas; soyez comme une plume, seule votre paume touche, comme s'il n'y avait pas de contact. Touchez sans toucher, aucune pression; juste un contact, un sentiment léger que la paume touche le globe oculaire, c'est tout.
Que va t-il se passer ? Lorsque vous touchez simplement sans aucune pression, l'énergie commence à se rentrer à l'intérieur. Si vous pressez, elle commence à se battre contre la main, contre la paume et va vers l'extérieur. Un simple contact et l'énergie commence à se déplacer vers l'intérieur. La porte est fermée; la porte est simplement fermée et l'énergie retombe vers l'intérieur. Au moment où l'énergie retombe vers l'intérieur, vous sentirez une légèreté venant partout sur votre visage, sur votre tête. Cette énergie retombant vers l'intérieur vous rend léger.
Même si vous n'entrez pas en méditation profonde, cela vous aidera physiquement. À n'importe quel moment de la journée, détendez-vous sur une chaise ou si vous n'avez pas de chaise, alors que vous êtes simplement assis dans un train, fermez vos yeux, sentez un état de détente dans tout votre corps, posez ensuite vos deux paumes de main sur vos yeux. Mais ne pressez pas, c'est la chose très importante, touchez simplement comme une plume.
Lorsque vous touchez et ne pressez pas, vos pensées s'arrêteront immédiatement. Dans un mental détendu, les pensées ne peuvent pas se déplacer; elles sont gelées. Elles ont besoin de frénésie, de fièvre, elles ont besoin de tension pour se déplacer, elles vivent par la tension.

Lorsque les yeux sont silencieux, détendus et que l'énergie se déplace vers l'intérieur, les pensées s'arrêtent.
Vous sentirez une certaine qualité d'euphorie et cela s'approfondira quotidiennement."


Une méthode simple pour être heureux

Dans cette vidéo, cette jeune canadienne nous donne sa méthode pour que chacun de nous puisse être encore plus heureux dans sa vie. A consommer sans modération !

La méditation du bambou creux

Une nouvelle méditation d'Osho, la méditation du bambou creux :

"Lorsque vous vous reposez, sentez que vous êtes simplement comme un bambou, à l'intérieur complètement creux et vide. Et en fait c'est le cas: votre corps est tout comme un bambou et à l'intérieur il est creux. Votre peau, vos os, votre sang, tout fait partie du bambou et à l'intérieur il y a de l'espace, un vide.

Lorsque vous êtes comme un bambou creux reposez-vous à l'aise dans votre corps, assis avec une bouche complètement silencieuse, inactive, la langue silencieuse et touchant le palais, ne vacillant pas avec des pensées, le mental observant passivement, n'attendant rien en particulier, sentez-vous tel un bambou creux -- et soudain une énergie infinie commence à se déverser en vous, vous êtes rempli d'inconnu, de mystérieux, de divin.

Un bambou creux devient une flûte et le divin commence à en jouer. Une fois que vous êtes vide, il n'y a aucune barrière pour que le divin entre en vous.
Essayez ceci: c'est l'une des méditations les plus belles, la méditation de devenir un bambou creux. Vous n´avez besoin de rien faire d´autre. Vous devenez simplement cela -- et tout le reste se produit. Soudain vous sentez que quelque chose descend dans votre vide. Vous êtes comme une matrice et une nouvelle vie entre en vous, une graine se dépose. Et un moment vient où le bambou disparaît complètement."

Séduire une femme à coup sûr !

Dans un post précédent, j'ai partagé 7 conseils pour qu'une femme puisse séduire un homme. Aujourd'hui, je propose les 7 conseils à appliquer pour qu'un homme puisse à coup sûr séduire une femme. Découvrez-les dans cette vidéo de HK et PPC:



Résumé des 7 points-clé pour séduire une femme :
  1. Etre bien dans sa peau. Le naturel paie toujours
  2. Masquer ses intentions
  3. Une fois le contact réalisé, raconter une histoire
  4. Lui faire raconter son histoire, ne pas hésiter à la complimenter
  5. Opérer un léger contact physique : main sur l'épaule
  6. Contact plus physique : bisou sur la joue...
  7. Pousser son avantage...et l'embrasser tendrement

Retrouvez le silence de la Matrice

Je vous propose aujourd'hui cette très belle méditation d'Osho : Le Silence de la Matrice.

Quand: Chaque fois que vous en avez le temps.

"Première Étape: Effondrez-vous dans le silence
C'est exactement ce que je veux dire, effondrez-vous, comme si vous étiez un petit enfant dans le ventre de votre mère.
Agenouillez-vous au sol et petit à petit vous sentirez que vous voulez également mettre votre tête au sol, mettez alors la tête au sol. Prenez la posture du foetus, comme l'enfant qui reste recroquevillé dans l'utérus maternel. Et immédiatement vous sentirez que le silence vient, le même silence qui était là dans l'utérus maternel.

Deuxième Étape: Ne faites Rien
Assis dans votre lit, mettez-vous sous une couverture et recroquevillez-vous. Et restez là entièrement immobile, ne faisant rien. Quelques pensées viendront parfois -- laissez-les passer, soyez indifférent, pas concerné du tout. Si elles viennent, bien si elles ne viennent pas, bien. Ne les combattez pas, ne les rejetez pas. Si vous combattez vous deviendrez dérangé. Si vous les éloignez elles deviendront persistantes; si vous ne les voulez pas, elles seront très entêtées à rester.

Restez simplement non concerné, laissez-les être là sur la périphérie, comme si le bruit du trafic est là.
Et c'est vraiment un bruit de trafic -- le trafic du cerveau où des millions de cellules communiquent entre elles et l'énergie qui se déplace et l'électricité sautant d'une cellule à une autre cellule. C'est simplement le ronflement d'une grosse machine, aussi laissez-le être. Devenez complètement indifférent à son égard, ce trafic ne vous concerne pas, ce n'est pas votre problème, le problème de quelqu'un d'autre peut-être, mais pas le vôtre. Qu'avez-vous à faire avec lui ?

Troisième Étape: Goûtez le Silence de la Matrice
Vous serez étonnés; des moments viendront où le bruit disparaîtra, disparaîtra complètement et vous serez laissé entièrement seul. Dans cette entière solitude vous trouverez le silence. La posture du foetus -- exactement comme si vous étiez dans l'utérus maternel et il n'y a pas beaucoup de place aussi vous vous recroquevillez et il fait froid, aussi couvrez-vous avec une couverture. Ce deviendra un utérus parfait, chaud et obscur et vous vous sentirez très, très petit. Cela vous donnera un bon aperçu de votre être intérieur.
"

Méditation du dialogue intérieur

Je vous propose aujourd'hui une nouvelle méditation du Maître Zen Osho : le dialogue intérieur

"La Méthode:
Pendant les vingt-quatre heures d'une journée, vous devez être silencieux au moins pendant une heure, chaque fois que cela vous est commode. Le dialogue intérieur continuera, mais n'en soyez pas partie prenante.

Une écoute détachée
La clef à tout cela est d'entendre la conversation intérieure comme si vous entendiez deux personnes parler, mais vous restez à l'écart. Ne vous impliquez pas; écoutez simplement ce qu'une partie du mental dit à l'autre. Quoi qu'il vienne, laisser-le venir; n'essayez pas de le réprimer; soyez en seulement un témoin.

Les Chevaux Sauvages
Beaucoup d'inepties que vous avez recueillies au cours des années sortiront. On n'a jamais donné au mental la liberté de jeter ces ordures.

Lorsqu'on lui en donne la chance, le mental courre comme un cheval qui a cassé sa longe. Laissez-le courir ! Vous vous asseyez et observez. Observer, observez simplement, est l'art de la patience. Vous voudrez monter le cheval, le diriger par ici ou par là, parce que c'est votre vieille habitude. Vous devrez exercer un peu de patience pour casser cette habitude.
Partout où le mental va, observez simplement; n'essayez pas d'appliquer un ordre quelconque, car un mot en provoque un autre et un autre et des milliers d'autres, parce que tout est connecté.

Laissez parlez votre mental !
Si c'est commode et possible, parler vos pensées à voix haute de façon à ce que vous puissiez également les entendre, parce que dans le mental les pensées sont subtiles et il y a à craindre que vous puissiez ne pas en être très conscient. Parlez vos pensées à voix haute, écoutez-les et soyez très conscient et alerte afin de rester bien séparé d'elles. Efforcez-vous de prononcer tout ce qui vous vient à l'esprit, mais soyez absolument impartial et neutre.

Il est absolument nécessaire de vider le mental, patiemment pendant six mois, parce que durant toute votre vie vous n'avez rien fait d'autre que de le charger avec des pensées.
Si vous persistez patiemment et diligemment alors seulement six mois seront suffisants; autrement cela pourrait vous prendre six ans, ou six vies ! Tout dépend de vous, de combien sincèrement et de bon coeur vous travaillez avec cette méthode.
Graduellement, très faiblement, vous commencerez à entendre les pas du silence et expérimenter l'art de l'écoute."


Vous avez l'estomac tendu ?

Si vous avez l'estomac tendu alors la méditation suivante, proposée par le maître Zen Osho, est pour vous :

"Concentrez l'énergie dans le Hara, ce point deux doigts au-dessous du nombril. C'est le centre d'où l'on entre dans la vie et c'est le centre d'où l'on meurt et sort de la vie. Ainsi c'est le centre de contact entre le corps et l'âme. Si vous sentez une hésitation vers la gauche ou vers la droite et vous ne savez pas où est votre centre, cela montre simplement que vous n'êtes plus en contact avec votre Hara, aussi vous devez recréer ce contact.

La Méthode:

Quand: Après chaque selle.


Première Étape: Massage avec une Serviette.
Lorsque votre ventre est vide, prenez une serviette sèche, une serviette rugueuse et frottez votre ventre. Rentrez le ventre et frottez fermement. Commencez par le côté droit et tournez autour du nombril. Tournez autour du nombril mais ne touchez pas... frottez vraiment fermement, faite en sorte de vous donner un bon massage. Rentrez le ventre de façon à ce que tous les intestins soient massés.


Deuxième Étape: Respiration du Ventre
Pendant la journée, entre le lever de soleil et le coucher du soleil - jamais la nuit -respirez aussi profondément que vous pouvez, autant de fois que vous le pouvez. Plus vous respirez, meilleur c'est, plus vous respirez profondément, meilleur c'est. Mais rappelez-vous seulement une chose - c'est que la respiration doit se produire à partir du ventre et non pas à partir de la poitrine, de sorte que lorsque vous inspirez, le ventre monte - et non la poitrine. Lorsque vous inspirez, le ventre sort et lorsque vous expirez, le ventre rentre. Oubliez la poitrine, comme si elle n'avait rien à faire avec cela.
Respirez uniquement avec le ventre, de manière à ce que toute la journée un massage subtil se produise."