Recherche personnalisée

Les citations positives et motivantes de la semaine (4)

Afin de vous permettre d'aborder l'année 2011 dans les meilleures dispositions, je vous propose les dernières citations positives et motivantes publiées sur la page Facebook "Pensées positives". Bonne année à tous !

  •  ‎"Si tu as de nombreuses richesses donne ton bien ; si tu possède peu, donne ton coeur." - Proverbe berbère
  • ‎"S'il n'y avait pas de montagnes, les plaines n'apparaîtraient pas." - Proverbe chinois
  • "Le plus beau lendemain ne nous rend pas la veille" - Proverbe chinois
  •  ‎"Un sourire est un brin d'amour déposé sur les lèvres." - Ariane Angeloglou
  • ‎"Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande." - Albert Einstein
  • ‎"Le bonheur n'est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en nous. Il est impossible de le trouver ailleurs." - Bouddha
  • "Quand nous ne sommes plus enfants, nous sommes déjà morts" - Constantin Brancusi
  • ‎"L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres." - Diderot
  • "Chaque bloc de pierre renferme une statue et c'est le rôle du sculpteur de le découvrir." - Michel-Ange
  • ‎"Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le prochain meilleur moment est maintenant !" - Proverbe chinois
  • ‎"Efforcez-vous de quitter chaque jour votre travail avec la certitude d'avoir été utile." - Anonyme
  • "Ne gardez rien dans l'attente d'une "occasion spéciale". Elle pourrait tout gâcher en venant trop tard. Ou pire : jamais. Un conseil : Crééz là !" - Dominique Glocheux.
  • ‎"Tant que vous n'êtes pas prêt à être responsable de tout - mais vraiment de tout ce qui se produit dans votre vie, vous ne progresserez pas." - Jiddu Krishnamurti
  •  ‎"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." - Bouddha
  •  ‎"Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne change rien." - Proverbe tibétain 

Comment gérer l'indifférence d'un homme

Mesdames, vous laissez un homme indifférent et cela vous met mal à l'aise ? Il existe pourtant une solution pour arranger cette situation.



Ainsi si vous voulez retenir l'attention d'un homme, l'attirer vers vous, il faut tout simplement vous rendre attirante à ses yeux. La meilleure façon d'y arriver est de s'intéresser à sa vie, au lieu d'attendre qu'il s'intéresse à la vôtre.

Faîtes preuve d'imagination pour lui créer un univers au sein duquel vous vous sentiez tous les deux très à l'aise :

Renseignez-vous par exemple sur :
- ses goûts vestimentaires
- ses habitudes culinaires
- le genre de livres qu'il affectionne
- ses films préférés
- le ou les sports qu'il aime pratiquer
- son parfum favori
-....

Ainsi, devenez incollable sur le style de vie des hommes qui vous plaisent et à qui vous pourriez plaire.

De même, n'hésitez pas à prendre des initiatives, comme suggérer par exemple à votre "cible", que vous pourriez vous rendre ensemble dans son restaurant préféré qui, par un heureux hasard, s'avère être aussi le vôtre.
Ou pourquoi pas l'accompagner au concert donné par un chanteur que vous appréciez tous les deux ?

Si vous êtes déjà en couple, cette méthode vous permettra de ranimer la flamme que vous croyez peut-être éteinte à jamais.

J'attire quand même votre attention sur le fait que vous ne pourez pas plaire à tous les hommes que vous convoitez. Même si vous y mettez la meilleure volonté du monde, vous ne pouvez pas forcer un homme qui ne  veut pas de vous à vous aimer. Et même, si vous y parvenez votre victoire serait de toute façon de courte durée.

Par contre, la méthode que je vous ai dévoilée vous permettra de faire un maximum de rencontres agréables ou de nouer de belles amitiés.

Pour résumer, rappelez-vous que si vous aimez un homme tel qu'il est, sans chercher à le changer et sans rien attendre de sa part en retour, alors il vous aimera comme vous êtes.

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie.

Comment être heureux dans la vie

Une des requêtes les plus fréquentes pour trouver le blog, est la suivante  "Comment être heureux dans sa vie ?"





La première des conditions à respecter pour être heureux dans la vie est de vous satisfaire de ce que la vie vous offre en ce moment-même. Acceptez votre présent car il est la conséquence de tout ce que vous avez fait ou pensé dans le passé. Comme il est écrit dans la Bible, "vous ne récolterez que ce que vous avez semé."

La deuxième des conditions à respecter est de prendre la responsabilité de tout ce qui se passe dans votre vie. Que cela soit soient des choses positives ou négatives. Vous devez accepter d'être le seul créateur de votre vie. 

Ce qui est positif, c'est que puisque vous êtes le créateur de votre vie, vous pouvez totalement la changer. Il vous suffit de le décider.

Ainsi si vous trouvez que ce que vous récoltez de la vie ne correspond pas vraiment à ce que vous en attendez, il vous suffit de vous rappeler quel type de graines vous avez semé.  Ouvrez les yeux et regardez ce qui est écrit sur le sachet de graines que vous avez entre les mains. Tous les jardiniers vous le diront.

Ainsi, vous êtes tout à fait capable de vivre dans un monde dans lequel vous seriez très heureux, il vous suffit d'imaginer de quoi ce monde serait fait et d'agir maintenant pour le matérialiser.
Si vous voulez vraiment créer ce monde là, vous aurez suffisamment de volonté pour le faire.

Dites-vous aussi que vous êtes le seul à pouvoir le faire. En effet, nous vivons tous dans un monde objectif.  Notre monde est ce que nous en pensons.

Dans ce monde que vous aurez créé, vous pourrez choisir par exemple :
- vos amis
- la façon de vous nourrir
- la façon dont vous traitez votre corps
- la façon de gagner de l'argent
- les langues que vous savez parler
- vos compétences techniques
-....
Vous serez simplement le seul responsable de ce qui s'y passe, puisque ce monde sera le vôtre.

Pour découvrir et apprendre les lois universelles de la vie et les utiliser avec profit, je vous recommande la lecture du livre suivant :

- Principe LOLA de René Egli


La vie est une belle aventure et je souhaite que la vôtre soit la plus épanouissante possible.

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie.

Les citations positives et motivantes de la semaine (3)

En cette veille de Noël 2010, je souhaite partager avec vous ces quelques citations positives et motivantes.  Bonne lecture et bonnes fêtes à tous !

"Le contentement apporte le bonheur même dans la pauvreté. Le mécontentement apporte la pauvreté même dans la richesse." - Confucius

"Ceux qui vous entourent sont un miroir : donnez, vous recevrez. Alors donnez plus. Beaucoup plus !" - Dominique Glocheux

"Le seul pouvoir que le stress peut avoir sur vous est celui que vous lui laissez." - Anonyme

"C'est par le bien-faire que se crée le bien-être" - proverbe cantonais

"L'état de votre vie n'est rien d'autre que le reflet de votre état d'esprit." - Wayne Dyer

"Aimez vous, aimez votre famille, aimez vos clients, aimez tout le monde. Il n'y a rien de plus fort que l'amour." - Deepak Chopra


"Echouer est une expérience enrichissante. Elle vous apprend l'humilité, à travailler plus dur. L'échec est un puissant motivateur." - Yogi Berra


"Aujourd'hui n'est pas le jour après hier mais le jour avant demain." - Roger Hamilton

Comment se simplifier la vie

Se simplifier la vie est la solution à adopter d'urgence quand on vit dans un stress quasi permanent. Tout nous dépasse au point que, pour reprendre une expression populaire, l'on se noie dans un verre d'eau. Se faisant, on risque de mettre gravement en péril sa santé physique et mentale.

Selon le mystique Osho, il existe  une façon de se ménager une vie plus facile comme il l'explique dans cette citation :

Comment avoir une personnalité attirante

Vous souffrez de solitude ? vous voudriez sortir de la foule des anonymes et faire en sorte qu'on vous remarque ? Vous êtes amoureux d'une personne mais vous ne savez pas comment faire en sorte qu'elle s'intéresse à vous ?

Alors découvrez ces quelques astuces pour avoir une personnalité attirante.



La première de ces astuces consiste à faire appel à vos connaissances. Ainsi dans la vie, vous avez peut être des idoles, des héros, des personnes que vous admirez ? Vous pourriez ainsi découvrir ce qui les caractérise, la ou les qualités qui font que vous les admirez. Cela peut être un talent pour un sport, un don pour la cuisine, pour l'écriture, un physique avantageux, etc..

Alors dites vous bien que si ces personnes ont toutes ces qualités, rien ne vous empêche de les avoir aussi. Cela vous prendra peut être du temps mais ce qui est sûr c'est qu'il ne se passera rien si vous ne faites rien.
L'important est d'agir dès maintenant.

A partir du moment où vous avez décidé d'agir, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour atteindre votre but

Par exemple, votre idole a peut être publié un livre dans lequel elle raconte sa vie et donne des conseils pour que votre vie ressemble à la sienne. Il faut donc que vous procuriez cet ouvrage au plus vite si votre ambition est de connaître une réussite semblable à la sienne.

Ainsi, un de mes auteurs préférés en développement personnel est l'expert en motivation Jim Rohn. Son ouvrage le plus connu et traduit en français "Stratégies de prospérité" figure donc en bonne place dans ma bibliothèque.

Si cette personne a pour habitude de communiquer à travers une  page Facebook, un compte Twitter ou si elle publie des vidéos sur Youtube, je vous invite à garder les liens vers ces différentes pages en favori.

Le mieux est tout de même que vous puissiez rencontrer la personne que vous admirez. Cela présente l'avantage qu'elle pourra prendre le temps de vous écouter, de vous procurer des conseils personnalisés. Vous pourriez aussi pourquoi pas devenir bons amis.

Une fois que vous êtes devenus ce que vous vouliez être, la façon la plus simple pour que l'on s'intéresse à vous est que vous vous rendiez disponible et que vous vous intéressiez sincèrement aux autres. Si vous voulez qu'on vous aime tel que vous êtes, alors aimez d'abord les autres comme ils sont. Ne cherchez surtout pas à les changer.


Notez que vous n'avez pas besoin de chercher à ressembler à quelqu'un pour qu'on vous aime.  On peut vous aimer tel que vous êtes maintenant. Vous avez des qualités qui font que vous n'êtes pareil à aucune personne sur cette planète. Il n'appartient qu'à vous de les redécouvrir. Si vous vous aimez suffisamment alors vous ne serez pas timide, vous n'aurez pas honte de vous montrer tel que vous êtes.

Si vous communiquez avec les autres, si vous sortez de votre coquille, il y aura fatalement une personne qui s'intéressera à vous. Comme dit le proverbe, "aide toi et le Ciel t'aidera".

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir les secrets de la Loi de l'Attraction.  Vous apprendrez à faire entrer l'abondance dans votre vie. Si vous le souhaitez, vous obtiendrez rapidement prospérité et succès. Cela ne tient qu'à vous.

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie.


Comment vivre une belle histoire à deux

Cette semaine, un internaute m'a écrit pour me demander comment vivre une belle histoire à deux.

Si vous lisez cet article alors peut-être êtes vous dans une des situations suivantes :
  • Une trop longue période de célibat commence à vous peser ?
  • Vous en avez marre des relations sans lendemain ?
  • Vous êtes en couple mais vous vivez des moments difficiles et voudriez retrouver une situation plus harmonieuse ?

Je vous invite donc à lire ce qui suit :

Cas n°1 : Vous n'êtes pas en couple.

Vivre une belle histoire d'amour est votre but et comme pour tout but vous devrez faire un plan pour l'atteindre le plus rapidement possible. Le mieux est donc de noter vos idées par écrit afin que vous puissiez vous les remémorer quand vous le souhaitez.

Commencez donc par définir ce qu'est une belle histoire d'amour pour vous. Où se passerait elle. Dans quelle ville ? Dans quel pays ?

Ensuite, après avoir planté le décor de votre histoire, il est temps de trouver votre partenaire. Quelles sont les qualités physiques et morales de cette personne pour qu'un amour puisse naître entre vous ? Recherchez vous une personne gentille ? Est elle plus jeune ou plus âgée que vous ? Parlez vous la même langue ?

Bref, prenez une feuille de papier et notez ce qui vous vient à l'esprit. Surtout ne vous censurez pas. Plus vous aurez une idée précise de ce que vous cherchez, plus il sera facile de vous motiver pour atteindre ce but.

Ça y est vous avez noté vos idées ? Vous vous imaginez vivre une belle histoire d'amour avec la personne de vos rêves ? Il ne reste donc plus alors qu'à vous réveiller et passer à l'action !

Car une chose est sûre, il y a une chance infime pour que cette personne vienne sonner à votre porte pour vous dire qu'elle vous aime et qu'elle aimerait partager sa vie avec vous. Ces choses là n'arrivent que dans les films et encore.

Non, si vous voulez vivre la vie dont vous avez rêvé, la façon la plus simple d'y arriver est de la créer vous-même plutôt que d'attendre que quelqu'un la crée pour vous. Bénéfice appréciable, cela vous coûtera bien moins cher.

Si vous voulez rencontrer quelqu'un, il va donc falloir que vous sortiez de chez vous. En effet, même si vous avez décidé de trouver l'âme soeur sur Internet, vous n'échapperez pas à la rencontre physique de la personne sur laquelle vous aurez flashé. A moins bien sûr, que vous n'envisagiez qu'une rencontre purement virtuelle, ayant décidé que votre webcam était votre meilleure amie.

Si le plan que vous avez établi en suivant les conseils donnés plus haut est suffisamment détaillé, vous avez une idée précise du profil de votre futur partenaire. En particulier, vous avez une idée de ses goûts, que ce soit ses habitudes vestimentaires, les restaurants qu'il fréquente, ses lieux de promenade favoris.

Vous mettrez toutes vos chances de votre côté en fréquentant ces mêmes endroits, surtout si vous vous y sentez à l'aise. En effet pour ce sentir bien avec quelqu'un vous devez avoir un minimum de choses en commun, choses que vous prendrez plaisir à partager ensemble.

Ensuite, la recette à appliquer est simple, surtout si vous n'avez pas peur d'échouer. Pour que quelqu'un s'intéresse à vous, vous devez d'abord vous intéresser sincèrement à cette personne.

Pour être aimé, vous devez être aimable. A vous de définir les qualités que possède une personne aimable pour vous. Il ne vous restera plus ensuite qu'à les offrir aux personnes que vous rencontrez.

En effet, dans la vie, la règle d'or est que vous ne pouvez pas recevoir ce que vous ne commencez pas par donner vous-même. Si vous ne vous recevez pas ce que vous attendez de la vie, faites attention à ce que vous donnez et à la manière dont vous le donnez. C'est aussi simple que cela.

Attention, ce n'est pas parce que vous êtes aimable que vous allez être aimé sur le champ. Ainsi, vous ne pouvez pas obliger une personne à faire ce qu'elle n'a pas envie de faire.

Vous n'aimeriez pas être esclave de quelqu'un alors ne rendez personne dépendant de vous.

Ainsi, en amour, plus que dans n'importe quel autre domaine, il vous faudra gagner la confiance de votre futur partenaire de vie pour qu'il accepte de partager un peu de son temps, sa ressource la plus précieuse, avec vous.

Vous devrez donc faire preuve de patience. Et vous aurez d'autant plus de facilité à patienter avant de trouver l'âme-soeur, que vous aurez appris à vivre et aimer avec quelqu'un que vous connaissez depuis votre naissance sans pourtant le connaître vraiment. Ce quelqu'un ce n'est autre que VOUS-MEME.

Ce n'est vraiment que lorsque vous aurez vraiment appris à vous aimer que vous pourrez aimer l'autre. Que vous serez prêt à lui donner le temps qu'il faudra pour qu'il puisse vous accorder sa confiance. Pas avant, puisque vous recherchez une relation durable.

En résumé, si vous avez une bonne estime de vous-même, si vous êtes patient, si vous n'oubliez pas qu'il faut donner pour recevoir alors vous êtes en bonne voie pour vous faire un tas d'amis et attirer vers vous votre âme soeur.

Cas n°2 : Vous êtes en couple.

Certes vous êtes en couple mais tout ne se passe aussi bien que vous l'auriez souhaité. Si vous voulez que les choses s'améliorent rapidement, là encore une feuille de papier vous sera bien utile. Prenez le temps nécessaire pour analyser votre situation et décrire votre vision du couple qui pourrait être le vôtre. Ce couple de rêve, c'est VOUS qui allez le créer.

N'attendez rien de votre partenaire pour le faire évoluer comme vous le souhaitez. Si vous voulez que votre vie change, c'est à VOUS seul de la prendre en main.

- Donc si vous manquez de tendresse, c'est à vous d'en donner à votre partenaire
- Si vous manquez d'attention, faites davantage attention à la personne qui partage votre vie.
- Si votre vie de couple vous semble monotone, il vous appartient de lui redonner de la vie.

Enfin si malgré tous vos efforts, la situation n'évolue pas comme vous le souhaitez, il est inutile de rejeter la faute sur votre partenaire. Il ne vous donne que ce qu'il peut ou ce qu'il veut vous donner. Vous ne pouvez pas le forcer ou si vous le faites vous finiriez par le regretter amèrement.

Alors si vous l'aimez, le mieux est de le laisser vivre la vie qu'il a choisi même si cela signifie la mort de votre couple.

Je vous souhaite le meilleur dans votre vie.

Les citations positives et motivantes de la semaine (2)

Vous trouverez ci-dessous les citations positives et motivantes publiées cette semaine sur la page Facebook de ce blog. Bonne lecture.

"Les portes de l'avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser." - Coluche

" Si la vie n’est qu’un passage, dans ce passage au moins semons des fleurs. " - Montaigne

"On a besoin de patience avec tout le monde, mais particulièrement avec soi-même." - Saint François de Sales

"L'enthousiasme est le moins cher et le plus bénéfique des produits de beauté." - George Zalucki

"La chose la plus importante est de retenir la leçon de chaque défaite." - John Mac Enroe

"Ne laissez pas les difficultés de la vie vous perturber. Personne ne peut éviter les problèmes. Ni les saints, ni les sages." - Nichiren Daishonen

"Avoir un but sans faire de plan pour l'atteindre c'est seulement rêver." - Brian Tracy

" Si vous jugez les gens, vous n'avez pas le temps de les aimer." - Mère Teresa

"Ne rabaissez pas vos buts à la hauteur de vos capacités mais hissez vos capacités à la hauteur de vos buts." - Swami Vivekananda

"Si vous voulez quelque chose que vous n'avez jamais eu, vous devrez vouloir faire quelque chose que vous n'avez jamais fait." - Thomas Jefferson

Devenez la Clarté d'un Ciel sans Nuage

Je vous propose cette belle méditation Osho pour faire le vide en soi :




"Si vous méditez sur le ciel ouvert, sans nuage, vous sentirez soudain que le mental disparaît, le mental s'affaiblit, il y aura des vides.

Soudain vous prendrez conscience que c'est comme si le ciel clair est aussi entré en vous. Il y aura des intervalles, pendant un moment, les pensées cesseront, comme si le trafic avait cessé et que personne ne se déplace plus. Au début, ce sera seulement pendant quelques moments, mais même ces moments transforment. Peu à peu le mental ralentira, des vides plus grands apparaîtront, pendant de longues minutes il n'y aura pas de pensée, pas de nuage.

Méditer sur le ciel est beau. Allongez-vous tout simplement, de façon à oublier la terre, allongez-vous juste sur le dos, sur n'importe quelle plage solitaire, sur n'importe quel sol et regardez simplement le ciel. Mais un ciel clair sera utile, sans nuage, infini. En regardant fixement le ciel, sentez sa clarté, le fait d'être sans nuages, l'étendue illimitée et entrez ensuite dans cette clarté, devenez un avec elle. Ressentez-vous comme si vous étiez devenu le ciel, l'espace.

Mais si ce n'est pas l'été que ferez-vous ? Si le ciel est sombre, gris, fermez alors vos yeux et entrez simplement dans le ciel intérieur. Fermez juste vos yeux et si vous voyez quelques pensées, voyez-les comme si elles étaient des nuages flottant dans le ciel. Soyez conscient du fond du ciel et soyez indifférent aux pensées.

Nous sommes trop concernés par les pensées et jamais conscient des vides. Une pensée passe et avant qu'une autre entre, il y a un vide, dans ce vide le ciel est là. Alors, chaque fois qu'il n'y a pas de pensée, qu'y a t'il ? Le vide est là. Ainsi si le ciel est sombre, que ce n'est pas l'été et que le ciel n'est pas clair, fermez vos yeux, concentrez votre mental sur le fond du ciel, le ciel intérieur dans lequel les pensées vont et viennent.

Ne prêtez pas beaucoup d'attention aux pensées, portez l'attention sur l'espace dans lequel elles se déplacent. Alors le ciel d'été arrive à l'intérieur."

Découvrez des citations d'Osho

Comment vivre quand on est moche

A la recherche de sujet pour alimenter mon blog, je parcourais les différents topics d'un forum très fréquenté consacré, entre autre, au développement personnel, quand un sujet de discussion lancé par une jeune internaute m'a interpellé.

Le sujet était le suivant : "impossible de vivre quand on est moche". Je ne suis pas rentré en contact avec cette personne mais voici ce que j'ai envie de lui répondre :


Ainsi, je peux tout à fait comprendre que cette personne ait des difficultés dans l'existence mais sincèrement si on commence à décréter qu'un problème est impossible à résoudre, on ne met pas vraiment toutes les chances de son côté pour y trouver une solution. Pourtant, les solutions existent bel et bien.

La première d'entre elles est de s'accepter comme on est malgré tout. S'il y a des personnes que notre physique rebute tant pis pour elles. On est toujours belle ou beau pour celles et ceux qui nous aiment vraiment.

C'est vrai que la société n'est pas tendre avec ceux qui ont un physique hors norme, mais rappelez vous que vous ne vivez pas simplement pour satisfaire les attentes de la société, c'est à dire de tous les gens qui vous connaissent plus ou moins intimement. L'important est de vivre pour satisfaire vos propres besoins avant toute chose.

De plus les canons de beauté évoluent constamment. Si on se met à les suivre aveuglément, on aura vite fait de se perdre.

Cela ne veut pas dire qu'il faille se couper du monde extérieur et vivre en ermite..
Ainsi, vous pouvez très bien rendre service à une personne que vous rencontrez mais dans ce cas c'est parce que vous l'aurez décidé et non parce qu'on vous l'aura imposé.

Tout cela pour dire que si cette jeune internaute venait me parler de son problème, je lui rappelerais bien gentiment qu'elle est responsable de sa vie et que par conséquent, elle peut trouver la solution au problème qu'elle s'est elle-même créé en ne s'acceptant pas comme elle est.

Car le problème d'une personne qui se trouve moche, laide, est avant tout le signe d'un manque d'estime de soi. A partir du moment où l'on s'aime suffisamment, on est bien moins sensible à l'opinion qu'on les autres sur notre personne.

On sait que si quelque chose nous déplaît dans notre vie, on a tout ce qu'il faut pour pouvoir la changer, à condition de faire l'effort d'aller chercher ce qui nous est nécessaire.

Ainsi si notre physique est trop disgracieux à nos yeux, et si le travail à effectuer sur soi en vue de s'accepter nous semble difficile, nous pouvons toujours avoir recours au sport, au maquillage, où à la chirurgie esthétique.

Et encore, avant d'en arriver là, encore faut-il s'assurer qu'on a vraiment tout essayé même si ces soins sont de plus en plus accessibles. Dans ce domaine, quand on habite dans une grande ville comme Paris, ce n'est pas l'offre qui manque !

Ce qui compte c'est que vous ne laissiez personne vous indiquer comment vivre votre vie surtout si vous ne lui avez rien demandé !

Comment échapper à son destin ?

Parfois quand tout va mal, quand le futur nous fait peur, on voudrait pouvoir échapper à son destin. Au risque de décevoir certains d'entre vous qui lisez ces lignes, sachez que c'est tout simplement impossible.

La bonne nouvelle par contre c'est que nous pouvons nous même créer notre destin et donc le modifier comme on le souhaite puisque nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive en bien et en mal. En fait votre futur dépend des décisions que vous prendrez maintenant, de vos pensées du moment.

Il est donc primordial de contrôler ses pensées. Si vous voulez attirer du positif dans votre vie, il est absolument nécessaire que vous pensiez positif dès à présent.

Pour illustrer l'importance d'accepter le moment présent pour se créer un futur qui réponde à nos attentes, je vais partager avec vous l'histoire de cette homme qui avait peur de son ombre et qui souhaitait trouver un moyen de s'en débarrasser. Découvrez ce qu'il arriva :

"Un homme était à tel point perturbé par la vue de sa propre ombre et mécontent de ses traces de pas, qu'il décida se débarrasser des deux.

La méthode qui lui vint à l'esprit fut de les fuir. Il se leva donc et se mit donc à courir.
Mais à chaque fois qu'il posait un pied à terre, une autre trace était là, et son ombre le suivait sans la moindre difficulté.

Il attribua donc son échec au fait qu'il ne courrait pas assez vite. Il courra donc de plus en plus vite sans s'arrêter jusqu'à ce que finalement il tombe mort.

Il n'a pas réalisé que s'il s'était mis à l'ombre son ombre aurait disparu, et que s'il s'était assis et tenu tranquille, il n'y aurait plus eu de trace de pas."

La morale de cette histoire est donc la suivante. Au lieu de fuir un passé de peur qu'il ne vous rattrape, prenez le temps de vous poser, de vivre le moment présent afin de trouver un moyen de vous construire un avenir radieux.

Comment ne plus être sérieux

Comment ne plus être sérieux ? Aussi étrange soit-elle cette question est pourtant une des principales requêtes qui permet du trouver mon blog. Du moins si j'en crois les statistiques de mon compte Google Analytics.

Alors, vous, cher internaute, qui avez fait cette requête auprès de votre moteur de recherche préféré, je vais donc tâcher de répondre à votre demande.

Si j'avais la chance de pouvoir vous rencontrer et que vous m'ayez posé cette question, mon premier réflexe aurait été de vous demander pourquoi vous souhaitez ne plus être sérieux. Est-ce une décision que vous avez prise spontanément, où est-ce un comportement que l'on souhaite que vous adoptiez ?

En fait, pour ne pas être sérieux, c'est comme arrêter de fumer. Tout d'abord vous devez accepter que la seule personne responsable de votre vie c'est vous. Si vous échouez, il faut que vous ayez le courage de reconnaître que vous en êtes le SEUL responsable. Si vous réussissez dans votre entreprise c'est aussi grâce à vous seul.

Bref, pour ne plus être sérieux, il faut après avoir assumé l'entière responsabilité de vos actes puis décider de changer de comportement et de s'y tenir quoi qu'il vous en coûte. N'oubliez pas qu'il n'y a pas de plus belles victoires que celles qu'on remporte sur soi-même.

Réussir à ne plus être sérieux est donc une simple affaire de volonté. Mais si vous posez cette question, je peux imaginer assez facilement que vous ayez du mal à y arriver seul et que donc vous ayez besoin d'une aide pour y parvenir plus facilement.

Peut-être vous sera t-il utile de vous remémorer les moments où vous avez été sérieux alors que peut être vous auriez aimé ne pas l'être à ce moment là, ou que les circonstances l'exigeaient. Essayez de vous souvenir ce qui s'est passé dans une de ces situations. Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? Qu'est ce qui vous a traversé l'esprit à ce moment là ?

Le mieux est de noter sur une feuille de papier tous les détails qui vous viennent à l'esprit. Essayez de revivre la scène. Qu'aurait-il fallu que vous fassiez pour changer de comportement ?

Pour résumer, souvenez-vous qu'il est plus facile d'adopter un comportement donné à partir du moment où on le décide. Ainsi, personne ne peut vous imposer quoique ce soit sans votre consentement. Donc si vous vous forcez à être sérieux alors que vous pourriez avoir une attitude plus naturelle, vous pouvez toujours revenir sur votre décision. Cela ne dépend que de vous et de vous seulement.

La solution pour rompre la solitude

C. m'écrit souffrir de solitude :

"Bonjour,

Je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas et ça me semble un peu égoïste de ma part, mais je sais aussi que par moment cela fait du bien de parler.

Je ne sais pas trop comment en parler parce que je n'ai pas trop l'habitude de me "plaindre" ou même d'en parler..

Cela va faire depuis presque sept mois que je suis chez-moi et puis quasiment neuf mois que j'ai arrêté les études et ce à cause d'une Ts ou tentative se suicide.

Au début cela faisait presque un an - deux ans que j'étais en dépression (à cause d'une histoire de coeur) et pendant ce temps je ne faisais rien pour aller mieux, donc je buvais, fumait, me droguait, mais à un moment je n'en pouvais plus et je me sentais de trop et j'ai fait cette Ts et encore pour d'autres problèmes d'amour.

Ensuite j'ai été hospitalisé dans un centre pour ados’ dépressif et suicidaire à Bordeaux. Après cette hospitalisation j'ai de nouveau décidé de me reprendre en main, de recommencer mes études et avec la personne que j'aimais tout sembler s'arranger.

Mais malheureusement tout ceci n'était qu'une illusion et cette personne décida de couper les ponts avec moi et cela je le pense à cause de ma Ts et de mon égoïsme.

Et par la suite, vu qu'on était dans le même cercle d'amis j'ai définitivement coupé les ponts avec presque tous mes amis en gardant le contact qu'avec mes deux "meilleurs amis".

Mais depuis peu je regrette beaucoup de choses, mes erreurs passées, mon comportement avec certaines personnes, mes mensonges, car je me sentais seul. À cause de mes nombreuses erreurs, je me considère comme quelqu’un de mauvais et même si avant on disait de moi que j’étais très gentil et généreux..

Je ne sais pas comment d'écrire cette solitude, je crois que j'ai besoin d'être aimé ou du moins d'être en couple pourtant je ne mérite pas d'être aimé et si je suis avec quelqu'un je lui ferais du mal et je ne veux pas.

Du fait que je suis un peu isolé à cause du lieu que j'habite et que je ne vois presque plus personne, sauf que très rarement je me sens seul et ce même en habitant chez mes parents avec mon frère et ma soeur.

J'ai 18 ans et je trouve ça un peu idiot de ma part, je suis comment on pourrais dire, dépendant des sentiments et surtout de l'amour. Pourtant je n'en parle à personne, quand on me voit on pourrais même croire que je suis totalement en forme. J'essaie de garder un masque pour ne plus faire de mal à ma famille et aux amis qui me reste.

Je n'ai plus envie de voir de psy' car ils ne m'ont pas tellement aidé dans le passé, je m'étais surtout débrouillé par moi-même pour me remettre sur pied. Mais là je ne sais pas je vacille, trop de solitude me rends un peu trop triste...

Excusez mon égoïsme..."



La solitude n'est pas autre chose qu'aimer sa propre compagnie. Souffrir de solitude c'est donc ne pas se sentir à l'aise avec soi-même. Pour fuir cette réalité, divers moyens sont possibles comme par exemple s'abrutir au travail, sombrer dans l'alcool, ou rechercher désespérement la compagnie d'autrui. Dans un premier temps, tous les moyens sont bons pour échapper votre vie, si misérable à vos yeux.

Malheureusement, vous vous êtes rendu compte que cela ne résolvait pas vos problèmes et ce pour une raison bien simple. Vous aurez beau partir au bout du monde, vous ne pouvez pas échapper à vous-même.

La solution durable pour vaincre votre solitude est donc d'apprendre à vous réconcilier avec vous-même.

Cela commence par accepter votre passé pour mieux préparer l'avenir. Ne regrettez rien de ce que vous avez fait. Vous avez fait des erreurs. Et alors quoi ? Vous êtes une personne humaine. Et un être humain est une créature imparfaite. Il est donc normal que vous fassiez des erreurs.

Ce qui compte c'est de retenir la leçon de vos échecs ou de vos erreurs. Dites-vous que vous ferez de mieux la prochaine fois ou que vous ne recommencerez plus la même chose.

Vous savez la vie est simple. Si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait alors vous obtiendrez toujours ce que vous avez toujours obtenu. Pour que les choses changent, il vous faut donc changer de comportement.

Prenez conscience, même si cela est difficile au début, de tout ce que la vie vous a apporté de bien. Par exemple, vous avez un toit, vous pouvez manger à votre fin, que sais-je encore?

Si vous avez l'impression que personne ne vous aime, dites-vous bien que la vie au moins vous aime.
Et oui ! Elle vous permet d'être encore de ce monde et de faire des rencontres à partir du moment où vous ne restez pas cloîtré chez vous à ne rien faire.

Pour améliorer votre estime de vous-même, ayez conscience de votre valeur.
Je vous conseille donc de prendre une feuille et de noter tout ce qui fait que vous êtes différents des autres. Notez que vous savez faire, vos qualités, tout ce que vous pourriez partager avec quelqu'un si vous alliez à sa rencontre.

N'oubliez pas que vous ne pouvez partager quelque chose avec quelqu'un que si vous l'avez déjà en vous. Autrement dit, avant de vous aimez vous-même, vous ne pourrez pas aimez les gens. Vous serez comme un mendiant à la recherche de nourriture pour survivre. Vous demanderez ce que vous êtes incapable d'offrir en retour.

Si vous voulez qu'on vous aime, la façon la plus rapide pour atteindre cet objectif est d'aimer inconditionnellement, les gens, la nature. Simplement tant que vous serez préoccupé à recevoir, vous ne chercherez pas à donner. Vous serez trop préoccupé par vous-même. Or, il ne peut pas y avoir d'amour véritable sans oubli de soi.

Votre objectif des prochains jours est de gagner votre indépendance, en commençant par votre indépendance affective, puisque vous écrivez manquer cruellement d'amour. Je le répète encore une fois, pour avoir des amis, vous devez apprendre à être amical, à vous intéresser sincèrement aux autres au lieu d'attendre que l'on s'intéresse à vous.

Bon courage

Les citations positives et motivantes de la semaine

Aujourd'hui, je démarre une nouvelle section de mon blog, intitulée "Les citations positives et motivantes de la semaine".

L'objectif que je me fixe est de vous présenter, chaque fin de semaine, les citations positives qui m'ont le plus marquées les jours précédents, soit parce que je les trouve belles, ou alors parce qu'elles sont une puissante source de motivation.

J'espère donc qu'elles vous stimuleront autant que moi et qu'elles vous aideront à voir la vie du côté positif.

Voici donc ma sélection de pensées pour cette semaine :

"Avant d'acquérir un grand pouvoir, nous devons acquérir suffisamment de sagesse pour l'utiliser correctement." - Ralph Waldo Emerson

"Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage." - Péricles

"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." - Nelson Mandela

"Face à l'adversité, certaines personnes seront brisées, d'autres briseront des records." - William A. Ward"

"La vie c'est comme un arc-en-ciel, il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs." - Anonyme

"La meilleure façon de réaliser ses rêves est de se réveiller." - Paul Valéry

L'importance d'être vrai

La méditation Osho suivante a pour objet de nous apprendre à être vrai en toute circonstance  :

"Souvenez-vous toujours, peu importe ce que vous faites, remarquez si votre centre y est impliqué ou pas, parce que s'il ne l'est pas, il vaut mieux ne rien faire. Ne le faites pas ! 
Personne ne vous force à faire quoi que ce soit. 

Gardez votre énergie pour le moment où quelque chose de réel vous arrive, alors faites-le. Ne souriez pas, gardez cette énergie. Le sourire viendra et alors il vous changera complètement, alors ce sera total, alors chaque cellule de votre corps sourira, alors ce sera une explosion, rien de factice. 

Souvenez-vous de ceci, dès le matin, lorsque vous vous ouvrez vos yeux, essayez d'être réel et authentique. Ne faites rien qui soit faux. Pendant seulement sept jours, souvenez-vous, ne faites rien qui soit faux. Peu importe ce qui est perdu, laisser-le être perdu. Quoi que vous perdiez, perdez-le. Mais restez réel et en sept jours, vous sentirez une nouvelle vie en vous. Les couches mortes seront cassées et un nouveau courant de vie vous viendra. Pour la première fois vous vous sentirez de nouveau vivant, une résurrection.

Faites ce que vous aimez faire, mais réfléchissez: "est-ce vraiment moi qui le fait ou est-ce ma mère qui le fait à travers moi ou mon père qui le fait à travers moi ?" Parce que les morts, les parents morts, les sociétés, de vieilles générations depuis longtemps parties sont toujours à l'œuvre en vous.
Ils ont créé de tels conditionnements que vous continuez à les satisfaire eux et ils satisfaisaient leurs pères et mères morts et vous satisfaites vos pères et mères morts et personne n'est satisfait. 

Observez toujours lorsque vous faites quelque chose, si c'est votre père qui le fait à travers vous ou si c'est vous qui le faites. Lorsque vous êtes en colère, est-ce votre colère ou est-ce que c'est la façon dont votre père avait l'habitude d'être fâché ? Vous imitez simplement. J'ai vu des comportements perdurer, être répétés. Si vous vous mariez, votre mariage sera approximativement le même que celui de votre père et de votre mère. Vous agirez comme votre père, votre femme agira comme sa mère et vous créerez de nouveau le même désordre. Lorsque vous vous êtes en colère, observez, est-ce là, vous ou quelqu'un d'autre ? Lorsque vous aimez, souvenez-vous, est-ce là, vous ou quelqu'un d'autre ? Lorsque vous parlez, souvenez-vous, est-ce là, vous qui parlez-vous ou votre professeur ? 

Lâchez toutes ces faussetés. Vous pourrez ressentir une certaine morosité pendant quelque temps, parce que toutes vos faussetés tomberont et le réel prendra du temps pour venir et se faire valoir. Il y aura une période de vide. Permettez cette période, n'ayez pas peur et ne soyez pas effrayé. 
Tôt ou tard vos faux moi tomberont, les masques tomberont et votre vrai visage viendra à l'existence."

Comment apprendre à s'accepter ?

Bonjour,

Je suis en train d'apprendre a m'accepter et ce n'est pas tous les jours facile. Peut-être pourriez-vous m'aider. Comment me pardonner mes erreurs passées? Comment arrêter de culpabiliser? Comment tourner la page d'une histoire d'amour?

Merci d'avance.

Florence



Apprendre à s'accepter, s'aimer soi-même, signifie, s'accepter telle que vous êtes et accepter aussi tout ce qui vous arrive en bien ou en mal même si ce n'est pas toujours simple.

Il n'y a aucun but à atteindre, nulle part où aller, rien à affronter.

Vous êtes libre de faire ce que vous voulez de votre vie et cela ne regarde que vous. Peut-être faudra t-il que vous l'expliquiez à certaines personnes mais c'est ainsi.

Alors oubliez vos traumatismes passés, si vous en avez, et profitez maintenant et sans attendre de la vie qui vous est donnée. Le passé est le passé. Plus vous pensez au passé ou au futur moins vous profitez du moment présent.

En outre vous êtes humaine et donc imparfaite. Il est donc naturel de faire des erreurs. Vous en avez faites et vous en referez. C'est comme cela qu'on acquiert de l'expérience.

A part cela, la meilleure façon de se remettre d'une histoire d'amour c'est de s'aimer soi-même avant tout car vous êtes sûre que cette histoire là durera aussi longtemps que vous vivrez. S'aimer soi-même est aussi la meilleure façon d'aimer les autres, c'est à dire leur permettre de vivre la vie qu'ils se sont choisie parfois inconsciemment.En tout cas, il est normal de subir un deuil après une histoire d'amour. Il est d'autant plus difficile à supporter que vous étiez attachée à la personne aimée.


Pour arrêter de culpabiliser et vous libérer des blessures du passé, je vous conseille cet enregistrement audio mis au point par une relaxologue. Après quelques séances (2 par jour pendant une semaine) vous devriez vous sentir nettement mieux.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour en savoir plus :


Je me sens toujours mal aimée. Des solutions ?

"J'ai une relation avec un homme adorable, nous ne vivons pas ensemble..
Le manque de confiance en moi fait que je doute constament de lui et de ses sentiments...


Pourtant tout laisse penser qu'il m'aime, il me le dis souvent et est au petits soins pour moi! Mais voilà parfois je perds les pédales et je me fais des films terribles qui me font souffrir... Je pleure, je me sens seule et je m'isole mais biensur je ne lui en parle pas! quand il s'en rend compte c'est que je lui en veux d'un rien et que çà fini en explication entre nous! mais il ne s'énerve pas, il est juste déçu d'être ma cible à chaque fois que je ne suis pas bien...

Je me sens tout le temps mal aimée, abandonnée, je me ronge, je me torture l'esprit avec des histoires qui ne tiennent pas la route... résultat j'ai un mal être intérieur, que je transmet autour de moi en négativité alors que je suis quand même une jeune femme positive et toujours joyeuse.

J'ai entrepris une aide psychologique mais je ne sais pas comment je peux retrouver la confiance en moi et me dire que je suis une personne de valeur car on me le dit régulièrement mais je n'y crois qu'à demi mot et encore dans mes jours les meilleurs.

Je ne peux pas rester comme çà à imaginer que tout ce que j'entreprends est raté ou nul!!!"





Tu te sens mal aimée, abandonnée parce que, soit tu n'as pas conscience de l'amour que tu reçois de l'extérieur, où alors parce que tu t'estimes n'en avoir jamais assez. Il t'en faut toujours plus. La solution est donc de t'apprendre à t'aimer davantage, au lieu de trop attendre des gens qui t'entourent.

Tu dois apprendre à t'accepter telle que est. Tu es avant tout un être humain avec ses qualités et ses défauts.Tu es un être unique qui ne ressemble à aucun autre être humain vivant sur cette planète. C'est ce qui fait ta valeur.

Tu seras heureuse le jour où tu pourras accepter ta vie telle qu'elle est.

N'oublie pas aussi que tu es la seule personne à pouvoir la changer. Des gens peuvent te donner des conseils, c'est le rôle du psy, mais en définitive c'est toi seule qui décide de la façon dont tu veux vivre.

Bon courage

Je souffre de dépendance affective. Que faire ?

"J'ai réalisé il n'y a pas très longtemps que j'ai un problème de dépendance affective. Cela a été une révélation pour moi. Quand j'étais enfant je ne me sentais pas très aimée par mes parents, et je me demandait pourquoi ils m'avaient eue! Mais j'ai compris que eux mêmes ont été élevés comme ca par leurs parents, et qu'ils n'y sont pour rien. Je sais désormais qu'ils m'aiment...

En septembre 2009 mon ami m'avait quittée, et je n'avais tjrs pas compris pourquoi. C'est en lisant des sujets sur la psychologie masculine, que j'ai enfin compris : je lui mettais trop la "pression", et du coup je l'étouffais. Je le faisais passer en 1er, ses opinions et ses désirs passaient avant tout le reste, avant moi. Il était le centre de ma vie.

Nous nous étions remis ensemble en juillet dernier, mais un mois plus tard il m'a expliqué qu'il n'était pas prêt à revivre à couple, qu'il a besoin de temps pour se recentrer sur lui même..Du coup nous sommes de nouveau séparés. Pendant ce mois où nous étions à nouveau ensemble, sans le vouloir bien sur, je suis retombée comme avant, où je me sentais inférieure à lui.

Ce n'est qu'en septembre que j'ai réalisé mon problème. Donc nous faisons tous les deux actuellement un travail sur soi, pour pouvoir nous retrouver sereinement par la suite.
J'ai lu déjà pas mal de livres sur le sujet, et j'ai revu mon psy. Et je pense que plus le temps passe, plus j'arrive à gérer.

Par exemple, il y a quelques semaines, si je lui envoyait un sms et qu'il me répondait pas, je commencais à m'angoisser, à me demander ce que j'avais pu faire de mal pour qu'il ne me réponde pas...En fait il travaille bcp, il rentre vers 20h -21h, et Et là quand je lui en envoie un, je me dis qu'il ne me répondra surement pas, car il est occupé à bosser. Je me force à ne plus rien attendre de lui ...

Mais ca reste dur. Là il est en train de construire sa maison, et en plus de son boulot, il n'est pas souvent disponible et on ne se voit qu'une fois par semaine environ. Mais bon je me dis que c'est pour la bonne cause...

Mais le problème c'est que je ne sais pas quoi faire concrètement pour me sortir de ça. Je pense à lui sans cesse, du matin au soir...En janvier je vais faire de la sophrologie, j'espère que ca pourra m'aider! Et puis j'ai commencé des cours d'italien et de dessin, je fais du yoga et du tai chi, je vais dans une salle de sport... Je m'occupe pour que le temps passe plus vite.

Mais quand je me retrouve seule chez moi le soir, je me sens tellement seule, il me manque !! J'ai une envie folle de l'appeler ou de lui envoyer un sms, mais je me retiens, et c tres difficile.

Voilà si vous avez des conseils, je suis preneuse, merci !"




Comme pour toute dépendance, dans la dépendance affective on est attiré par quelque chose d'extérieur à soi-même. Dans ton cas, tu as pensé et tu penses encore qu'un homme pouvait t'apporter l'amour dont tu as besoin pour t'épanouir.

Dans un premier temps rechercher des occupations extérieures comme tu le fais est très bien. Comme tu l'écris cela occupe l'esprit. Mais fais attention de ne pas remplacer une dépendance par une autre.

En fait, la solution la plus efficace sur le long terme pour sortir de ton mal-être est d'abord de découvrir toutes les richesses qui sont en toi, de t'aimer comme tu es. En apprenant à t'aimer, tu aimeras davantage les gens qui t'entourent.

C'est à dire que tu leur permettras de vivre la vie dont ils en envie. Cela signifie que tu ne te sentiras pas blessée si une personne ne se comporte pas envers toi comme tu l'aurais voulu.

N'oublie pas que comme tu es la seule responsable de ta vie, tu es ainsi libre d'en faire ce que tu veux.
Donc si tu as envie de contacter un homme parce qu'il te plait, ce serait dommage de te priver et d'en éprouver de la frustration. Tu la compenserais forcément pour mettre fin à ta souffrance, alors qu'il est simple de l'éviter.

Pour résumer, si tu veux qu'on t'aime comme tu es, aime d'abord les gens comme ils sont. Ne cherche pas à les changer.

Bon courage !

Je me trouve moche et idiote. Que faire ?

"J'écris pour vous expliquer mon mal être : je n'ai aucune confiance en moi comme beaucoup et ça se répercute dans la vie de tous les jours et c'est dur à gérer.

Je me rabaisse énormément et à chaque fois. Je vois une psy depuis plus d'un an et elle m'a aidé sur certains points. Je me haïssais physiquement et moralement (je me trouvais immonde et idiote) et certaines choses ont été mieux, par exemple je me disais que comme j'étais très moche mon copain ne pouvait pas se contenter de moi et qu'il ne resterait pas avec moi toutes les filles étant mieux que moi ainsi j'étais très jalouse, et surtout invivable... Je ne lui faisais pas confiance à cause aussi d'une mauvaise vision des hommes (à cause de mon enfance, de mon père etc...) Avec le temps et une psy, J'ai énormément évolué à ce niveau je ne suis plus jalouse (un minimum) et j'ai confiance en lui à 100% ça a fait énormément de bien à notre couple... Mais aujourd'hui c'est mon image de moi que je ne supporte pas..

Je me trouve immonde et me dévalorise par rapport aux autres filles, je trouve que tout le monde est normal sauf moi, que j'ai un nez immonde, les oreilles pareilles etc Mon copain me dit que non, parfois ca me rassure mais le problème c'est que dès qu'on me prend en photo et que je me vois je me trouve horrible et je rentre dans une sorte de phase "dépressive".

C'est très étrange car quand je me prends en photo moi même il m'arrive de me trouver bien même si je me dis que comme je suis bien sur la photo je ne dois pas ressembler à ca en vrai. Lorsqu'une personne autre que moi me prend en photo je panique et bien sur la photo est immonde,ma tête etc... Est ce que notre visage sur les photos peuvent ressembler vraiment à ça en vrai ? SI je ressemble vraiment à ça oh mon dieu, je ne sors plus... Mon copain dit que je ressemble à la photo prise par ma cousine mais aussi à celles prises par moi même (sans retouches bien sur) alors que moi je me trouve complètement différente, est ce psychique ??

C'est dur de toujours se dévaloriser, se trouver moche, idiote...
Je me compare toujours aux autres et bien sur je suis toujours bien bas comparée à eux..."







La seule solution pour mettre fin à ton malaise est de t'accepter comme tu es. Et c'est donc vrai que le regard des autres peut t'aider à reprendre confiance en toi.

En particulier celui des personnes qui t'aiment vraiment, car elles au moins t'acceptent telle que tu es, elles ne cherchent pas à te changer.

Mais attention, dis-toi quoique tu fasses pour changer ton apparence, il y aura toujours des personnes pour te critiquer. Elles pensent que le meilleur moyen de reprendre confiance en elles est tout simplement de te rabaisser

Le jour où tu t'aimeras suffisamment comme tu es, alors ces critiques ne te blesseront plus.

Tu risques au contraire d'avoir de la peine pour ces gens qui, faute de pouvoir te ressembler, te jalousent.

Je t'invite aussi à lire ce merveilleux texte : http://pensees-positives.blogspot.com/2008/11/saccepter-tel-que-lon-est-est-important.html
Bon courage.

Comment devenir une personne mature?

Dans la citation suivante, Osho indique la voie à suivre pour devenir une personne mature :

"Une personne mature doit se déconnecter de tout ce qui est connecté à la peur. C'est comme cela que la maturité vient. Observez simplement tous vos actes, toutes vos croyances et déterminez s´ils sont dictés par la réalité, par l'expérience, par la peur. Et tout ce qui est dicté sur la peur doit être lâché immédiatement, sans aucune hésitation. C'est votre armure." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

Une réflexion sur le pouvoir

Je vous soumets aujourd'hui cette réflexion sur le pouvoir :

"Où que ce soit qu'existe le désir de pouvoir sur une autre personne, c'est de la politique. Le pouvoir est toujours politique, même sur les petits enfants. Les parents pensent qu´ils aiment mais c'est seulement dans leur mental, en réalité ils veulent que les enfants soient obéissants. Et que veut dire l'obéissance ? Cela veut dire que tout le pouvoir est entre les mains des parents." - Osho

Qu'en pensez-vous ?

Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien

Argent : comment ne plus être dans le rouge ?

Je voudrais savoir comment améliorer mon quotidien sachant que je n'ai pas un gros budget.

Mon compte est à découvert chaque mois,

Ma question est la suivante : comment dois-je faire pour ne plus être dans le rouge ?



Améliorer votre quotidien c'est quoi pour vous ?

La première chose est de faire vos comptes chaque mois.
Pour ne pas être à découvert en fin de mois, vous devez dépenser moins d'argent que vous n'en gagnez. Ou en gagner plus que vous n'en dépensez.

Evidemment plus votre budget est faible, vous devez faire attention à ce que vous dépensez.
Renoncez aux achats "sur un coup de tête". Demandez-vous vraiment si vous avez réellement besoin de ce que vous avez envie d'acheter.

Je ne veux plus être etouffée. Besoin de changer de vie

Si j'écris c'est pour vous demander des conseils car à l'heure d'aujourd'hui, je suis perdue.
Je vous explique brièvement mon problème:

J'ai un groupe d'amies avec qui je suis en permanence depuis quelques années. Ayant perdu confiance en moi à une certaine époque, leur présence me rassurait. Cela dit, depuis quelque temps, je me rend compte que je n'ai pas vraiment les mêmes centres d'intérêts qu'elles et que nos comportements sont de plus en plus différents. Je ne supporte plus de rester avec elles. D'ailleurs, peu de personnes leur adressent la parole, ou alors des gens avec qui je n'ai rien à voir et avec qui je ne me sens pas bien ce qui nous met de plus en plus à l'écart et moi aussi, je dirai surtout moi car je sais que toute seule, j'ai plus de relations avec les autres.

Evidemment la solution serait que je les laisse tomber, mais cela me pose problème car je n'ai pas envie de les décevoir et que, étant devenue très dépendante des autres, je ne sais pas ce que je vais retrouver
comme amis et il se peut que je sois encore plus seule après que je ne le suis maintenant...

Une amie avec qui j'étais proche et avec qui je passait beaucoup de temps m'a lâchée au fil des jours,alors que j'étais avec ces "amies "là à la rentrée scolaire(elle était dans une autre classe).

Elle de son coté s'est beaucoup épanouie avec des nouveaux amis tandis que moi je reste bloquée avec elles à partager quelques bons moments certes, mais en ayant très peu de points commun et en leur mentant probablement.

Aujourd'hui j'ai réellement envie de changer, je ne veux plus être étouffée et profiter pleinement de ma jeunesse car dans ce cas je ne suis pas heureuse. Plus jeune, j'avais pleins d'amis, j'étais très heureuse et ce décalage me frustre beaucoup. Je suis vraiment perdue, je ne sais pas du tout quoi faire... Merci de m'éclairer!


Si tu veux réellement changer de vie, il n'y a pas 36 solutions !
Si tu n'est pas heureuse avec les gens que tu fréquentes actuellement, prends tes distances avec eux.

Dis-toi que tu ne vas pas te retrouver seule, isolée. Tu vas simplement te retrouver avec toi-même. Tu dois donc apprendre à t'aimer, à être heureuse quand tu ne peux compter que sur toi-même.

Tu peux aussi te comporter avec les gens comme tu voudrais que tes amis se comportent avec toi. Apprends à te faire des amis plutôt que de de dépendre de l'amitié des autres.

Ainsi, commence par être ta meilleure amie, car cette amitié là durera toute ta vie.

Bon courage.

Je ne sais comment remonter la pente. Des solutions ?

Bonjour,

Voilà je suis actuellement à la recherche d'un travail. Malheureusement tout le monde me ferme la porte au nez. Donc ceci, plus le fait de vivre dans une ville affreuse et d'être seule à longueur de journée, me fait broyer du noir en permanence. J'aimerais retrouver ma joie de vivre, mon sourire, mon envie de me battre, mais je commence sérieusement à baisser les bras.
Je ne sais comment remonter la pente.




Bonjour,

Si j'ai un seul conseil à te donner c'est surtout de ne pas rester chez toi à broyer du noir et attendre que l'on vienne te chercher.

Tu n'es pas seule à vivre dans cette "ville affreuse". Ce que tu peux faire c'est te rendre là où tu aimes aller. Tu y rencontreras surement des gens avec lesquels tu pourras faire connaissance.

Au pire, si vraiment cette ville t'es insupportable, essaie de trouver un meilleur cadre de vie.

Etre à la recherche d'un travail fragilise psychologiquement c'est sûr.

Mais si tu sais ce que tu peux offrir en échange d'un salaire et si tu le présentes correctement il y aura forcément une entreprise intéressée qui se présentera à toi. L'important est de toujours y croire.

De façon générale pose-toi régulièrement les questions suivantes
Comment puis-je aider ?, Comment puis-je servir ?.

Le fait d'aider les gens qui t'entourent à changer leur vie, de vouloir les rendre plus heureux, de résoudre leurs problèmes, t'aidera à résoudre les tiens, c'est une évidence.

Bon courage.

Soyez sage

"La sagesse est le véritable savoir, plutôt connaissance que savoir, car elle n'a aucun point final. Cela continue de croître, cela continue d'être fluide. L'homme de sagesse continue d'apprendre, cela ne s'arrête jamais. Ne soyez pas érudit, soyez sage." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

La vie est faite pour être vécue

"Le mot diable est magnifique.

Si vous le lisez à l'envers (en anglais), il devient "vécu".

Ce qui est vécu devient divin et ce qui n'est pas vécu devient diable. Seul le vécu est transformé en état divin. Le non vécu tourne en poison.

Et aujourd'hui vous ajournez et quoi que ce soit qui reste non vécu en vous rôdera autour de vous comme un poids.
Si vous l´aviez vécu vous en seriez devenu libre. Cela ne vous aurait pas hanté, cela ne vous aurait pas torturé." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

J'ai peur de la solitude. Des solutions ?

Bonjour,

J'ai 20 ans, je suis fille unique et je vis chez mes parents, j'ai arrêté les études (que je reprends en septembre).

En septembre 2009, je suis partie vivre seule à Nantes (j'avais déja passé l'année d'avant seule mais à 30km de chez moi) pour mes études, j'y suis allée à contre coeur. J'ai développé de violentes crises d'angoisse, j'ai donc arrêté la fac.

Après quelques mois, je suis retournée vivre chez mes parents. Depuis j'ai la phobie de rester seule, surtout sans mes parents, je ne supporte pas la solitude et je planifie tout pour faire en sorte de ne jamais rester seule.

Je ne peux donc pas conduire seule (entre autre, mais c'est une des choses qui dérange le plus mes parents).
 

La situation exaspère mes parents, ils ressassent le passé, me parle de "celle que j'étais avant"... Ils ne se sentent pas libres, bref je culpabilise énormément. 

J'ai vu 3 psychologues différentes depuis Septembre, et pas de résultat probant. Toutes ont mis en cause mon éducation et donc mes parents. 


Je ne sais plus quoi faire, ma mère me parle d'anti-dépresseurs (je n'ai vraiment pas envie de me mettre là dedans). 


Je suis vraiment au fond du fond...



Le seul moyen de guérir de ta peur de la solitude est de lui faire face. Il faut que tu apprennes progressivement à sortir de ta "zone de confort".

Tu dois apprendre à te faire confiance, comportement qui t'es peut-être peu familier si tes parents se sont montrés trop protecteurs à ton égard pendant ton enfance.

Ce n'est pas la peine de leur en vouloir. Ils t'ont élevé du mieux qu'ils ont pu. Ils se sont sentiront beaucoup plus libres le jour où ils se rendront compte que tu n'auras plus besoin d'eux pour vivre.

En attendant, ils essayent de trouver un moyen pour calmer tes souffrances.

Ta mère te propose la solution des anti-dépresseurs (anxiolytiques) pour calmer tes crises d'angoisse.

Si tu as peur d'en devenir dépendante, tu peux te renseigner sur le millepertuis qui est un anxiolytique naturel.

Retiens surtout que ce traitement médical ne te dispense pas d'effectuer un travail sur toi, seule ou l'aide d'un psy.

Un anxiolytique c'est comme des brassières dont tu te sers pour apprendre à nager. Si tu ne te jettes pas à l'eau à un moment ou un autre, leur intérêt est limité.

Je te conseille aussi la lecture de ce livre : Tremblez mais osez : Qu'est-ce qui vous empêche d'être celui que vous voulez être et de mener la vie dont vous rêvez ?

Bon courage !

Je ne sais pas dire non. Comment faire ?

Oui c'est sur un ton de colère que je déclame que je ne sais pas dire non!
de plus je m'en veux et bien sûr beaucoup en profite de ce que j'appelle une "faiblesse" de caractère.

Je suis toujours là où quelqu'un a besoin de moi et bien sur ou comme par hasard je me retrouve toujours dans des situations où il y a une urgence, un besoin, une demande (pas souvent justifiée d'ailleurs).

Je ne supporte pas l'hypocrisie et pourtant j'ai l'impression moi même d'être quelque part "hypocrite" en disant oui sur le moment et en le regrettant après bien sur je parle de service à rendre, d'argent à prêter (que je ne revois jamais), d'écoute en pleine nuit (problème avec un compagnon, problème matériel etc..), ce "défaut" je n'arrive absolument pas à m'en défaire et je me retrouve donc souvent entourée de "profiteurs" et dois souvent faire le tri. Peut être un problème de confiance en moi?




Puisque dire trop souvent "oui" vous conduit à des situations inconfortables qui vous causent des soucis, décidez une fois pour toute de dire "non" quand vous en avez envie, quand vous faîtes quelque chose à contre-coeur.

C'est la seule façon de reprendre le contrôle de vie. Vous êtes la seule à pouvoir la changer.

Le pouvoir que les "profiteurs" ont sur vous n'est que celui que vous leur donnez.

En fait vous avez sans doute besoin d'être aimé, valorisée. Cela expliquerait ce besoin d'aller vers les autres, de vous oublier au profit des autres...avec le risque que tous ces gens ne vous rendent pas tout ce que vous leur donnez.

Il est nécessaire que vous preniez le temps de vous accepter comme vous êtes, de vous faire plaisir d'abord à vous. Lorsque vous vous aimerez, vous serez moins tentée d'aller chercher chez les autres l'affection que vous devriez vous porter.

Bon courage.

Célibataire endurci, je déprime. Que faire ?

Je suis célibataire depuis...ben depuis toujours en fait.
J'ai 25 ans et je complexe beaucoup sur mon physique, ce qui m'empêche de "draguer"

J'ai eu 3 relations dans ma vie, qui n'ont duré que le temps d'un week end pour différentes raisons...

Je sais qu'aujourd'hui le meilleur moyen de rencontrer des filles est de passer par des sites de rencontres comme meetic ou adopteunmec. Mais je n'ai pas envie de m'y inscrire. A vrai dire j'ai testé adopteunmec, j'y suis resté 1 mois et n'ai eu aucun contact (surement dû à mon annonce pas très originale et où je disais que j'etais timide...). Je consultais les profils de filles qui me plaisaient et je voyais un nombre impressionnant de visites, de messages, de mecs adoptés. Je ne vois pas comment j'aurais ma chance par rapport à tout ce monde là. Du coup je me suis désinscrit.
Je ne me reconnais pas du tout dans ce nouveau mode de rencontre qui consiste à "se vendre", à mettre des photos aguichantes dans le but d'attirer le maximum de personnes.

J'en viens à me demander si je suis normal. Moi franchement je n'ai pas envie que ma future copine soit inscrite sur un de ces sites, ça voudrait dire qu'elle a rencontré je ne sais combien de mecs...Bref, je ne veux pas de ça !
Franchement quand je vois des photos de nanas qui certes sont mignonnes mais qui se la pètent, ça m'énerve plus qu'autres choses...
J'ai l'impression que l'humilité et la modestie n'existent pas sur ces sites.

Est-ce que ça existe encore des nanas célibataires qui ne sont pas inscrites sur ces sites et qui pensent un peu comme moi ? Franchement j'en doute...
Je dois pas être normal moi, qu'est ce je fous dans cette société ou la "bogoss'attitude" ou "pétass'attitude" et le nombre de conquêtes priment sur le reste ?

Me reste plus qu'à espérer qu'une fille comme moi me tombe du ciel !

Voilà, en fait, en me relisant, mon post ressemble plus à coup de gueule...

Bref toujours est-il que j'ai toujours vécu célibataire et ça me gave de plus en plus. Il me reste pas 36 solutions, soit j'me bouge le cul et je me mets à draguer dans la rue (chose que j'ai jamais osé faire), soit je vais devoir me faire à l'idée que je finirais ma vie seul, sans avoir connu l'Amour (et ça je ne sais pas si je pourrais m'y faire justement...)

Merci de m'avoir lu.




Si vous ne supportez pas l'idée que votre future copine puisse fréquenter un site de rencontres alors n'y mettez pas les pieds.

Plutôt que d'attendre que la fille de vos rêves vous tombe dans les bras il faut déjà que vous ayez une idée précise de ce à quoi elle ressemble.
Demandez-vous aussi quels endroits elle fréquente et faites en sorte qu'on vous y voie.

En fait si vous voulez qu'une fille s'intéresse à vous, il faut faire en sorte que vous puissiez gagner la confiance d'un grand nombre d'entre elles. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour qu'une femme se sente bien en votre compagnie...

Si vous ne croyez pas que votre physique puisse plaire alors il faut trouver une autre facette de votre personnalité que vous puissiez mettre en valeur.

C'est un vrai boulot mais c'est un travail payant !

Bon courage !

Je veux aider mon copain. Comment faire ?

Mon copain a 19ans, je les aurai également dans deux mois. Cela fait un an et demi qu'on est ensemble mais depuis le début je sais qu'il a des problèmes et surtout au niveau "relations sociales".
Tout d'abord il m'a avoué au début de notre relation etre tres affecté par le déces de sa Grandmère il y a + de deux ans &, il y a quelques temps, m'a dit que la seule chose positive dans sa vie c'était moi.

C'est qqn d'extremement timide et pour moi sans aucune confiance en lui même.
Son père le rabaisse souvent en ma présence, en croyant faire de l'humour, mais plutôt vexant.
Il est dans un lycée de filles, seul garçon dans sa classe donc pas d'amis, seulement des gens avec qui il va parler un jour puis plus le lendemain. Il s'y sent mal et déteste ce lieu. Il est dans le secrétariat alors qu'il voudrait etre dans la radio, la télé, les médias.

Physiquement il est tres contradictoire: Il ne s'aime pas, il me dit que personne ne le regarde dans la rue, mais qu'il est bien comme ça. il est tres maigre (mais grand et musclé là ou il faut) et n'arrive pas à grossir, il se cache dans des vetements grands style grande veste à capuche, tshirt simple, et jeans normaux mais trop grands pour lui.
J'ai réussi progressivement à lui faire essayer de nouvelles choses sans le forcer et au final il a accepté de porter des choses qui dans certaines situations vont améliorer son image. A ce niveau là j'ai réussi à lui faire faire d'assez beaux efforts.

Face aux gens, il baisse la tête, ne regarde pas dans les yeux, se courbe et se renferme.
Il a peur de demander des infos dans un magasin sans avoir répété sa phrase avant, il a cherché un stage en telephonant a plusieurs entreprises en une apres midi: voix basse, pas d'enthousiasme et aucune articulation dans la vie de tous les jours. Il s'est présenté devant un responsable de Mcdo habillé "grand", en bafouillant et sans le regarder pour avoir un poste...

Chez lui, il se laisse marcher dessus. Son frere de 15ans l'insulte tte la journée et le rabaisse à la moindre occasion.

J'a beaucoup d'idées pour l'aider, j'ai réussi a lui faire accepter mon aide, il m'a dit qu'il essairait de me parler de tout ce qui ne va pas. Je suis quelqu'un de tres ouverte et posée et j'ai tout mon temps a lui consacrer n'ayant pas de probleme de mon coté.
Désolée pour le pavé mais je cherche des réponses, des idées, des conseils à lui donner à lui, ou à moi, pour mieux l'aider à relever la tête dans tous les sens du terme.


La meilleure façon d'aider ton copain est de l'accepter comme il est et de l'aider à s'épanouir.
Concrètement, il suffit de l'écouter et de lui offrir ton aide si il en exprime le besoin.
Bon courage.

Dois-je tout faire pour sauver une amitié ?

Je suis un homme de 30 ans qui, malgré son âge et une maturité supposée, ne sait plus ce qu'il doit faire pour sauver une amitié importante à ses yeux. Pouvez-vous m'aider?

Pour vous décrire brièvement les faits, j'ai rencontré une personne extraordinaire sur un site il y a plus d'un an. Nos premiers échanges furent plutôt secs. Nous avons toutefois continué de nous écrire sur nos messageries personnelles. Puis vinrent les SMS, MSN... jusqu'à ce que nous nous rencontrions en mai dernier.

Nous n'avons pas cessé de communiquer tous les jours jusqu'à notre rencontre. En juin dernier, elle me disait ne plus souhaiter poursuivre notre amitié, considérant que je ne recherchais qu'une relation "fusionnelle" (d'après ce que j'ai compris, ne vivre qu'à travers une seule et même personne).

Par ailleurs, elle m'a indiqué que lors de notre rencontre, elle avait fait "semblant": semblant de rester des heures entières dans mes bras et de se promener sa main dans la mienne (j'en conviens, c'est davantage une démonstration de tendresse amoureuse qu'amicale...).

Clairement, nous avons tous les deux participé à communiquer intensément et à démontrer par ces gestes toute l'affection et toute la tendresse que nous ressentions l'un pour l'autre (elle me disait ne répondre qu'à mon envie de relation "fusionnelle" ).

Avec du recul, c'était trop. En outre, cette proximité soudaine - alors que nous dialoguions par robots interposés avant cette rencontre - a fait imploser notre amitié.

Pour ma part, je ne crois pas du tout qu'elle ait fait semblant lors de notre rencontre. J'ai l'impression qu'elle souhaite se protéger dans un moment où elle vit des moments difficiles.

Aujourd'hui, je ne sais pas si je dois lui écrire une lettre pour sauver notre amitié. Ce qu'elle m'a dit m'a décontenancé: je souhaitais que nous prenions de la distance, mais cela s'est traduit par un brusque arrêt de toute relation.

Malgré cela, c'est une personne que j'estime beaucoup, qui m'a fait rire et pleurer, qui m'a fait découvrir de nouveaux horizons et qui m'a tellement aidé dans mon introspection...

Bref, je ne sais pas quoi faire! Nous avons été maladroits dans la gestion de notre amitié, il y avait à mon sens plein de non-dits (relation hommes - femmes... Dur de s'y retrouver!) et elle en est arrivée à me rejeter.

Je vous remercie par avance de votre aide.



Si c'est vraiment votre amitié que vous souhaitez offrir à cette personne alors ce que vous devez faire est très simple. Comportez-vous comme vous aimeriez qu'une véritable amie et non une amante se comporte avec vous.

Surtout n'exigez pas de cette personne ce qu'elle n'est pas en mesure de vous donner pour le moment. Respectez sa façon de vivre sa vie et tout ira bien. Ne l'utilisez pas pour combler un vide affectif. Ce n'est pas son rôle. Offrez votre présence sans l'étouffer. C'est tout un art.

Si vous arrivez à gagner sa confiance et si une simple amitié ne lui suffit pas alors elle vous le fera comprendre assez vite.

Etre une couche-tôt m'empêche de m'intégrer socialement

"J'aimerais aller vers un mieux. Pour moi, le mieux serait passer beaucoup de soirées entre amis (boire un verre, un peu danser, être capable d'aller dormir à minuit ou plus...).

Mais, pour ce faire, j'aurais besoin de ressentir cette forme que je ne ressens pas. Je m'explique : pour être capable d'aller dormir à minuit ou plus, j'ai besoin de dormir 10h au minimum. Dormir 10h au minimum me permettrait de pouvoir boire un verre avec des amis à 22h, aller au ciné, danser, ...

Ce n'est pas le cas. Je commence à bailler vers 19h lorsque je travaille et un peu plus tard lorsque je suis en vacances.

Je pense qu'avoir la forme fait beaucoup dans la vie. En tout cas ça fait des choses qui me rendraient heureuse, dont j'ai besoin. Garder des amis et passer du temps avec eux et avoir un amoureux (Faut y aller pour trouver un homme qui va dormir à 22h !) Bref être couche-tôt ne permet pas du tout une intégration sociale et j'en souffre.

Je suis un peu triste pour ça car je ne vois pas de solution. Et vous?

J'ai 26 ans et je suis déjà comme ça. Marre de me faire passer pour une "mamie". Ça me fait mal quand mes amis disent ça car j'aimerais que ce soit autrement mais je n'y arrive pas.

Pensez-vous vraiment que le fait est que certains ont un rythme comme si et d'autres comme ça? Moi, je ne le pense pas car je ne connais peu de gens comme moi voire pas de gens."


Si tu as besoin de dormir au moins 10 heures par nuit, c'est que ton corps te le réclame. Tu pourrais ne pas tenir compte de ce message en abusant d'excitants par exemple mais je ne suis pas sûr que ce comportement te soit bénéfique à long terme.

Tu peux aussi de te demander si ton sommeil est vraiment de bonne qualité. Gères-tu ton stress correctement ?

Si c'est le cas alors rappelle-toi qu'un véritable ami c'est avant quelqu'un qui t'accepte telle que tu es, qui respecte tes choix de vie même si ils sont différents des siens.

C'est donc à ceux qui se prétendent tes amis de s'adapter à ta façon de vivre.

Prends donc soin de toi et profite des petits bonheurs qu'offre la vie. Comporte-toi avec les gens comme tu voudrais qu'on se comporte avec toi. Tu finiras par trouver ce que tu cherches, c'est une certitude.

Bon courage.

Souvenirs de Provence

Je reviens de 15 jours de vacances en Provence et plus précisément à Fontvieille.

Pour tous ceux et celles qui ne connaissent pas cette belle région de France, pays des cigales et des champs de lavande, je partage cette magnifique vidéo (que je n'ai, hélas, pas réalisée).


Je gâche ma vie et celle de mes proches. Des solutions ?

"Alors voila j'ai 21 ans, je mène une vie tout ce qu'il y a de plus normal
mais j'ai un comportement exécrable avec mes proches aussi bien ma famille qu'avec mon dernier compagnon et surtout avec lui.

En fait je l'aimais énormément mais je n'ai jamais su lui montrer pendant 1 an. Je n'ai fait que lui gueuler dessus pour un rien, l'empêcher de tout faire, j'en suis même arrivée a terroriser son fils qui est un petit adorable.

Je voulais tout gérer, tout contrôler, j'étais tellement possessive que j'en suis arrivée a être jalouse de son fils, de ses amis et même de sa famille. je ne supportais rien du tout. J'agresse avant d'être agressée et j'en suis arrivée au point qu'il me quitte et qu'il ne veut plus ni me voir ni même me parler. mais bon je pourrais me dire que c'est parce qu'on est pas fais l'un pour l'autre mais je suis comme ça aussi bien avec mes amis et ma famille en moins grave c'est tout.

Je veux les avoir pour moi que pour moi, je ne souris et ne m'amuse jamais, je fais constamment la gueule et j'exige des autres des choses que je n'arrive même pas à exiger de moi-même."



Vous souffrez tout simplement d'un manque d'amour pour vous. Ce manque est si grand que vous exigez des gens qui vous entourent de vous donner le leur pour vous sentir mieux. Plus encore, ils doivent vous être totalement soumis sous peine de devoir subir votre colère.

Tout va bien à partir du moment où ils vous acceptent comme ça.
Mais personne de normalement constitué n'aime longtemps être esclave de quelqu'un ou d'une situation. Il arrive un moment où il craque et décide de reprendre sa liberté, sa vie en main.

Pour que vous puissiez changer, il faudrait que vous arriviez à vous mettre à la place des gens que vous cherchez à contrôler. Aimez-vous que l'on vous dise quoi faire, quoi penser, que l'on contrôle vos moindres mouvements ?

Si vous voulez améliorer votre vie, améliorez celle des gens qui vous entourent au lieu d'en faire un enfer. Comportez-vous avec eux comme vous aimeriez qu'ils vous traitent.

Peut-être reproduisez-vous inconsciemment le comportement qu'un de vos parents a eu envers vous. Cela dit, dites vous bien qu'il n'est jamais trop tard pour changer. Vous pouvez changer de vie instantanément à partir du moment où vous le décidez...

Votre vie n'appartient qu'à vous et à personne d'autre. C'est à vous d'en faire ce que vous voulez.

Changer ma vie mais pour en faire quoi ?

"Je voudrais changer ma vie mais je ne sais pas ce que je veux.

On va faire le tour de ma vie; d'abord les études. Je vais normalement valider mon bac+5 dans quelques mois, je suis pour l'instant à l'étranger, j'ai encore pas mal de choses à faire pour avoir mon diplôme et ça me gonfle; mais d'un autre coté... j'ai un peu peur de l'après, de savoir si je vais trouver un boulot, un truc qui me plaît et dans la région que je veux... ça me parait compliqué donc je stresse. Puis si finalement j'étais pas faite pour ça et que je m'étais plantée ? je suis un peu larguée.

Niveau amour, je suis en couple depuis 3 ans, on est amoureux mais là aussi je suis stressais j'ai peur des fois qu'on soit trop différent, que ça puisse pas durer sur le long terme... Différence de milieu social, de religion etc ça me fait flipper.

Du coup on a caché notre relation à nos familles. Je suis plutôt proche de la mienne même si je leur ai de toute façon jamais présenté personne. J'ai vraiment peur de leur réaction.
Puis il y a la vie sociale et là c'est pas non plus top; j'ai eu une période assez trash de 18 a 20 ans, beaucoup de potes mais pas d'amis et j'ai beaucoup de mal à m'en faire, je me confie pas facilement donc j'ai des copains/copines que je vois plus trop à cause de la distance. Au départ ça me faisais du bien un peu de solitude et de calme mais ça commence à me peser ce manque, mon copain a des amis je m'entends bien avec mais c'est les siens quoi...

Donc voilà ma vie et je ne sais pas quoi en faire. Je ne sais pas ce que je veux et c'est ça le problème, je sais que je pourrais changer des trucs mais quoi et comment j'en sais rien..."





Il vous sera plus facile de changer de vie quand vous aurez défini des buts à atteindre.

Votre but peut être par exemple de créer un monde meilleur.
Demandez-vous alors comment vous pouvez aider les gens qui vous entourent. Par exemple, vous avez certainement des talents dont vous pouvez faire profiter votre prochain.

Pour améliorer votre vie sociale décidez de vous comporter avec les gens comme vous voudriez qu'ils se comportent avec vous.

N'attendez pas que les gens viennent vers vous mais au contraire allez à leur rencontre et offrez leur quelque chose : un sourire, une écoute, un soutien...Je suis sûr que c'est ce que vous attendez de la part d'un véritable ami.


Pour améliorer votre vie de couple, faites chaque jour quelque chose pour le rendre encore plus solide. Demandez-vous comment vous pouvez faire pour que votre compagnon se sente bien avec vous. Si vous l'aimez, alors vous devez accepter qu'il soit différent de vous.


Vous ne pouvez hélas empêcher personne de critiquer vos choix de vie. Alors n'en tenez pas compte. C'est leur problème, vous n'en êtes pas responsable.

Vous êtes seulement responsable de votre vie. Cela signifie que vous êtes la seule à pouvoir la changer !

Comment changer de vie et être heureux

Pour  savoir comment changer de vie et être heureux, le plus simple est de modifier un peu son comportement. Adopter les attitudes suivantes conduit à un changement rapide.

Les 10 lois de l'amour

Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous, chers lecteurs de ce blog, les 10 lois de l'amour telles qu'elles sont présentées dans cet article.

Mis à part la huitième "loi", les conseils qui suivent sont destinés tant aux hommes qu'aux femmes.
  1. N'oubliez pas vos propres défauts
  2. Ne vous laissez pas aller
  3. Ne mettez pas votre partenaire sur un piédestal
  4. Encouragez et complimentez votre moitié
  5. Faîtes partie de son univers
  6. Faîtes des reproches avec humour
  7. Laissez son propre espace à votre partenaire
  8. Les hommes aussi aiment les attentions
  9. Chaque jour faites le choix du couple
  10. Parlez lui
A noter qu'ils dérivent tous de cette règle : "Faites aux autres ce que vous aimeriez qu'on vous fasse".

Pour découvrir d'autres "lois", je vous conseille la lecture de ces livres :