Recherche personnalisée

Comment développer l'attention ?

Cette méditation Osho, à condition d'être pratiquée régulièrement vous permettra de développer votre attention.

"Dans cette technique, vous devez premièrement développer l'attention.
Vous devez développer une sorte d´attitude attentive, alors seulement cette technique devient possible, ainsi ensuite partout où votre attention se pose vous pouvez entrer dans l´expérience -- vous pouvez entrer dans l´expérience de vous-même. Simplement en regardant une fleur vous pouvez vous entrer dans l´expérience de vous-même. Alors regarder une fleur n´est pas seulement regarder la fleur, mais également celui qui regarde -- mais seulement si vous connaissez le secret de l´attention.

Vous regardez également une fleur, et vous pouvez penser que vous regardez la fleur, mais vous avez commencé à penser à la fleur et la fleur est manquée. Vous êtes plus là, vous êtes allés quelque part ailleurs, vous vous êtes écarté. Par attention il est signifié que lorsque vous regardez une fleur, vous regardez une fleur et ne faites pas autre chose -- comme si le mental s´est arrêté, comme si maintenant penser n´existe plus et seulement cette simple expérience de la fleur là....

L'attention signifie une vigilance silencieuse sans l´intervention de pensées. Développez-la. Vous pouvez seulement la développer en la faisant, il n´y a pas d´autre façon. Pratiquez-la davantage et vous la développerez. Faisant n´importe quoi, étant n´importe où, essayez de la développer.

Vous voyagez en voiture ou en train. Que faites-vous pendant ce temps là ? Essayez de développer l´attention, ne perdez pas de temps. Pendant une demi-heure vous serez dans un train, développez l´attention. Soyez simplement là. Ne pensez pas. Regardez quelqu´un, regardez le train ou regardez dehors, mais soyez le regard, ne pensez rien. Cessez de penser. Soyez là et regardez. Votre regard deviendra direct, pénétrant, et de partout votre regard vous sera reflété et vous deviendrez directement conscient de celui qui regarde.

Vous n´êtes pas conscient de vous-même parce qu´il y a un mur. Lorsque vous regardez une fleur, dans un premier temps vos pensées changent votre regard, elles donnent leur propre couleur. Puis ce regard va à la fleur. Il revient de nouveau mais vos pensées lui donnent une couleur différente. Et lorsqu´il revient, il ne vous trouve jamais là. Vous êtes parti quelque part ailleurs, vous n´êtes pas là.

Chaque regard revient, tout est reflété, répondu à, mais vous n´êtes pas là pour le recevoir. Ainsi, soyez là pour le recevoir. Toute la journée vous pouvez tester votre attention sur de nombreuses choses et peu à peu, vous développerez l´attention. Avec cet attention faites ceci:

Partout où votre attention se pose,
À cet instant même,
Entrez dans l´expérience.


Regardez alors n´importe où, mais regardez simplement. L'attention s´est posée -- et vous faites l´expérience de vous-même. Mais la première condition est d´avoir la capacité d´être attentif. Et vous pouvez la pratiquer. Il n´y a aucun besoin de temps supplémentaire.

Quoi que ce soit que vous faites -- manger, prendre un bain, vous doucher -- soyez simplement attentif. Mais quel est le problème ? Le problème est que nous faisons tout avec le mental et nous projetons sans cesse vers l´avenir. Vous pouvez voyager dans un train, mais votre mental peut arranger d´autres voyages, programmer, planifier. Arrêtez ceci.

Un moine Zen, Bokuju, a dit, "c'est la seule méditation que je connaisse. Lorsque que je mange, je mange. Lorsque que je marche, je marche. Et lorsque que je me sens somnolent, je dors. Quoi que ce soit qui se produit, se produit. Je ne m´en mêle jamais."

Tout est là -- ne vous en mêlez pas. Et quoi que ce soit qui se produise, permettez-lui de se produire, vous êtes simplement là. Cela vous apportera l´attention. Et lorsque vous avez l'attention, cette technique est à portée de votre main....

Partout où votre attention se pose,
À cet instant même,
Entrez dans l´expérience.

Rappelez-vous simplement à vous-même.


Il y a une raison profonde pour laquelle cette technique peut être utile. Vous pouvez lancer une balle et frapper un mur... la balle reviendra. Lorsque vous regardez une fleur ou un visage, une certaine énergie est lancée... votre regard est énergie. Et vous ne vous rendez pas compte que lorsque vous regardez, vous investissez une certaine quantité d´énergie, vous lancez une certaine énergie. Une certaine quantité de votre énergie, de votre énergie de la vie, est lancée. C´est pourquoi vous vous sentez épuisé après avoir regardé dans la rue toute la journée: les gens qui passent, les annonces, la foule, les magasins. Regardant tout cela, vous vous sentez épuisé et alors vous voulez pouvoir fermer vos yeux pour vous détendre. Que s´est-il passé ? Pourquoi vous sentez-vous autant épuisé ? Vous aviez lancé de l´énergie.

Bouddha et Mahâvîra ont tous les deux insisté sur le fait que leurs moines ne devraient pas regarder trop, ils devraient se concentrer sur la sol. Bouddha dit que vous pouvez seulement regarder jusqu´à quatre pieds devant vous. Ne regardez pas n´importe où. Regardez simplement le chemin sur lequel vous vous déplacez. Regarder quatre pieds devant vous est assez, parce que lorsque vous avez avancé de quatre pieds, vous regarderez de nouveau quatre pieds devant vous. Ne regardez pas plus loin que cela, parce que vous ne devez pas gaspiller de l´énergie inutilement.

Lorsque vous regardez, vous lancez une certaine quantité d´énergie. Attendez, soyez silencieux, permettez à cette énergie de revenir. Et vous serez étonné. Si vous pouvez permettre à l´énergie de revenir, vous ne vous sentirez jamais épuisé. Faites-le. Demain matin, essayez-cela. Soyez silencieux, regardez une chose. Soyez silencieux, n´y pensez pas et attentez patiemment pendant un court moment -- l´énergie reviendra, en fait, vous pouvez être revitalisé. Les gens me demandent sans arrêt.... Je lis continuellement, aussi ils me demandent: " pourquoi votre vue est-elle encore bonne ? Vous auriez du avoir besoin de lunettes il y a bien longtemps."

Vous pouvez lire, mais si vous lisez silencieusement sans la pensée, l´énergie revient. Elle n´est jamais gaspillée. Vous ne vous sentez jamais fatigué. Ma vie entière j'ai lu douze heures par jour, parfois même dix-huit heures par jour, mais je n´ai jamais senti aucune sorte de fatigue. Dans mes yeux je n'ai jamais senti quoi que ce soit, aucune sorte de fatigue. Sans pensée l´énergie revient, il n´y a aucune barrière. Et si vous êtes là vous la réabsorbez et cette réabsorption est rajeunissante. Plutôt que d'être fatigués, vos yeux se sentent plus détendus, plus vitalisés, rempli de plus d'énergie."

Que faire quand on vous insulte ?

Vous répliquez toujours séchement à ceux qui vous insultent ? Alors rappelez-vous de ce conte Zen :

"Près de l’ancienne Kyoto vivait un samouraï prestigieux. Relativement âgé, il se consacrait désormais à l’enseignement du bouddhisme zen, mais malgré son âge, on racontait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel jeune combattant.

Un jour, se présenta un fougueux guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour son art de la provocation, attendant que son adversaire fasse le premier mouvement. Doué d’une attention hors du commun il pouvait ainsi, profitant de l’erreur commise, répliquer avec la vitesse de l’éclair.

Ce jeune et puissant bushi n’avait jamais perdu un combat. Comme il connaissait la réputation du vieux samouraï et sa probité il était venu, résolu à le vaincre et ainsi accroître sa gloire.

Malgré l’opposition de nombre de ces disciples, le vieux maître accepta le défi. Ils se réunirent tous devant le petit monastère et les insultes commencèrent. Le jeune homme cracha au visage du samouraï, lui déversant un flot d’offenses et lui lança des pierres. Pendant de longues minutes il fit tout son possible pour le faire réagir et dégainer son sabre afin de lui porter un coup fatal.

Le vieux moine resta impassible.

A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux bushi se retira. Dépités d’avoir vu le Maître recevoir autant d’insultes, les élèves le questionnèrent :

- Comment avez-vous pu supporter une telle indignité, Maître ? Pourquoi ne pas avoir sorti votre katana et donner une leçon à cet arrogant ? Même si vous deviez être vaincu, ne valait-il pas mieux agir plutôt qu’exhiber votre lâcheté devant nous ?
- Si quelqu’un vous tend un cadeau, demanda le maître, et que vous ne l’acceptiez pas, à qui appartient-il ?

- A celui qui le donne, répondit un des disciples.
- Cela vaut également pour la colère, la haine et les insultes, dit le Maître en souriant, lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur. "

Source : blog "l'Abreuvoir des dragons."

Une technique pour se déstresser

Cette méditation OSHO est à pratiquer quand vous êtes sous pression. Une pression si forte qu'elle vous pertube complétement au point que vous avez du mal à faire le vide en vous. Elle vous permettra d'évacuer votre stress.

Durée : 15 Minutes

Souvenez-vous premièrement: Tout n'est qu'un Rêve

"Pendant quinze minutes, soyez simplement assis en silence et pensez que le monde entier est un rêve… et il l'est ! Pensez au monde entier comme à un rêve et qu'il n'y a rien qui ait une quelconque signification à cela. C'est la première chose."


Souvenez-vous deuxièmement: Tout Passe !

"La deuxième chose est que tôt ou tard tout disparaîtra; vous également. Vous n'avez pas toujours été ici, vous ne serez pas toujours ici. Ainsi rien n'est permanent."

Souvenez-vous troisièmement: Être le "Témoin"

"...et troisièmement, vous êtes juste un "témoin". C'est un rêve qui passe, un film.
Souvenez-vous de ces trois choses: que ce monde entier est un rêve et que tout va disparaître, même vous. La Mort s'approche et la seule réalité qui existe est le: " être témoin", aussi vous êtes juste un "témoin".


Détendez le corps puis, "soyez témoin" pendant quinze minutes et ensuite méditez. Vous serez capable d'entrer en méditation et il n'y aura aucun problème.


Mais chaque fois que vous ressentirez que cette technique est devenue routine, arrêtez-la; autrement cela deviendra machinal. Cette technique doit être utilisée seulement dans des conditions spécifiques; lorsqu'il est difficile d'entrer en méditation. Si vous la pratiquez quotidiennement, c'est bon mais elle perdra son effet et ensuite cela ne marchera pas; aussi utilisez la à dose homéopathique. Lorsque les choses sont difficiles et tournent mal, pratiquez-la, ainsi la voie sera dégagée et vous serez à même de vous détendre."


Pour découvrir également comment chasser votre stress grâce aux pensées positives, cliquez sur ce lien 

Retrouver les sensations de la première fois

Regarder le monde comme si c'était la première fois transforme profondément. Découvrez cette méditation Osho.

"Nous regardons toujours les choses avec de vieux yeux. Vous arrivez à votre maison; vous la regardez sans la regarder. Vous la connaissez, il n'y a aucun besoin de la regarder. Vous y êtes entré à maintes reprises pendant de nombreuses années. Vous allez à la porte, vous entrez; vous pouvez même déverrouiller la porte, mais il n'y a aucun besoin de regarder.

Le processus entier se passe machinalement, mécaniquement, inconsciemment, tel un robot. Si quelque chose ne va pas, seulement dans le cas où votre clef ne va pas dans la serrure, alors vous regardez la serrure, si la clef va, vous ne regardez jamais la serrure.

À cause de ces habitudes mécaniques, répétant à maintes reprises la même chose, vous perdez la capacité à regarder; vous perdez la fraîcheur à regarder.

Rappelez-vous de la dernière fois où vous avez regardé votre femme. La dernière fois où vous avez regardé votre femme ou bien votre mari c'était peut être il y a des années. Depuis combien d'années ne l'avez-vous pas regardé ? Vous passez à côté, jetant un coup d'oeil occasionnel, mais sans vraiment regarder. Retournez et regardez votre femme ou votre mari comme si vous la/le regardiez pour la première fois. Pourquoi ? Parce que si vous regardez pour la première fois, vos yeux seront remplis d'une fraîcheur, ils deviendront vivants.

L'on dit qu'il n'y rien de nouveau sous le ciel. En vérité, rien n'est vieux sous le ciel. Seuls les yeux deviennent vieux, habitués aux choses; alors rien n'est nouveau. Pour des enfants tout est nouveau, c'est pourquoi tout les exalte, même une pierre colorée sur une plage et ils deviennent si exaltés, tout est un monde nouveau, une dimension nouvelle.


Regardez les yeux des enfants, leur fraîcheur, leur éclat, leur vitalité. Ils ressemblent à des miroirs, silencieux, mais pénétrants. Seuls de tels yeux peuvent atteindre l'intérieur.

N'importe quoi fera l'affaire. Regardez vos chaussures, vous les avez utilisées pendant des années, mais regardez les pour la première fois et voyez la différence, la qualité de votre conscience change soudain. Cette technique à simplement pour but de rendre vos yeux neufs, si neufs, si vivants, avec leur éclat essentiel, qu'ils peuvent se tourner vers l'intérieur et vous pouvez regarder votre moi intérieur.

Si vous êtes libéré du passé et avez un regard qui peut voir le présent, vous entrerez dans l'existence.

Et cette entrée sera double, vous entrerez dans tout, dans son essence et vous entrerez aussi en vous parce que le présent est la porte. Toutes les méditations essayent d'une façon ou d'une autre de vous faire vivre dans le présent. Aussi, cette technique est une des techniques les plus belles... et facile."