Recherche personnalisée

L'art d'être avec les autres

Apprenez l'art d'être avec les autres. Cela changera votre vie et le monde.


"Amour signifie l'art d'être avec d'autres; méditation signifie l'art d'être en relation avec vous-même. Ce sont les deux aspects d'une même et unique chose. Une personne qui ne sait pas comment être avec elle-même ne peut pas vraiment être en relation avec les autres. Sa relation sera maladroite, inélégante, laide, au petit bonheur et accidentelle. Un moment tout est parfait et à un autre tout va à l'eau. Il y aura toujours des hauts et des bas, cela ne gagnera pas en profondeur; ce sera très bruyant. Très certainement, cela vous donnera de l'occupation, mais il n'y aura aucune mélodie et cela ne pourra pas vous porter aux sommets de l'existence ou aux profondeurs du fait d'être.

Et vice versa; la personne qui n'est pas capable d'être avec les autres, d'être en relation, trouvera très difficile d'être en relation avec elle-même, parce que l'art d'être en relation est le même.

Que vous soyez en relation avec d'autres ou que vous soyez en relation avec vous-même ne fait pas beaucoup de différence; c'est le même art.

Ces arts doivent être appris ensemble, simultanément; ils sont inséparables. Soyez avec les gens, non de façon inconsciente mais très consciemment. Soyez en relation avec les gens comme si vous chantiez une chanson, comme si vous jouiez de la flûte; chaque personne doit être regardée comme un instrument de musique. Respectez les, aimez-les, vénérez-les, parce que chaque personne est une face cachée du divin.

Ainsi soyez très prudent, très attentif. Souvenez-vous de ce que vous dites; souvenez-vous de ce que vous faites. De toutes petites choses détruisent les relations et de toutes petites choses rendent les relations si belles. Parfois juste un sourire et le coeur de l'autre s'ouvre à vous; parfois juste un regard de travers et l'autre se ferme; c'est un phénomène délicat. Pensez-y comme à un art; tout comme le peintre est très vigilant de ce qu'il fait sur la toile, chaque simple coup de pinceau fera une grande différence. Un véritable peintre peut transformer toute la peinture en un seul coup de pinceau.

La vie doit être apprise comme un art; très prudemment, très délibérément. Ainsi, être en relation avec les autres doit devenir un miroir; voyez ce que vous faites, comment vous le faites et ce qui arrive. Qu'arrive t-il à l'autre ? Lui rendez-vous la vie plus malheureuse ? Lui apportez-vous de la peine ? Lui créez-vous un enfer ? en ce cas, retirez-vous. Changez vos façons de faire; rendez la vie autour de vous belle. Laissez chaque personne ressentir que la rencontre avec vous est un cadeau; que par le simple fait d'être avec vous, quelque chose commence à couler, à grandir, qu'un chant commencent à monter dans le coeur, que des fleurs commencent à s'ouvrir et lorsque vous êtes seul, asseyez-vous alors totalement en silence, absolument dans le silence et observez-vous.

De même que l'oiseau a deux ailes, laissez l'amour et la méditation être vos deux ailes.

Créez une synchronicité entre elles, de façon à ce qu'elles ne soient en aucune façon en conflit l'une avec l'autre, mais dans l'attention l'une envers l'autre, se nourrissant, s'entre aidant. Cela sera votre chemin; la synthèse entre amour et méditation."

Découvrez une autre méditation Osho.

Quelles initiatives prendre pour changer de vie ?

"J'étais en train de penser à quelles initiatives prendre pour changer ma vie , et par hasard je suis tombée sur ton site internet , qui est vraiment super et très informatif.

Je suis de double nationalité turque et française ; mais je travaille en Turquie depuis 1994 ; Je suis née à Oullins en 1975 ;
Aujourd'hui j'ai un objectif que je n'ai toujours pas pu atteindre depuis plus de 2 ans. Je souhaite tout simplement pouvoir travailler dans l'usine de mon petit ami et re-avoir avec lui une sérieuse liaison.

Et tout cela j'essaye de le faire avec le pouvoir de l'énergie et en essayant de restant positive. Car je l'avais rencontrée comme cela, 1 ou 2 heures après que je me suis dit "allez je vais trouver mon ame soeur, j'oublie tout les mauvaises choses qui se sont passées avant " et voilà 1h ou 2 h apres j'ai eu le coup de flash avec mon ami , qui est Espagnol.

Comment puis-je faire alors pour prendre des initiatives et croire réellement qu'un jour mon rêve va se réaliser?"




J'avoue ne pas bien comprendre ton message.
Si tu sais où travaille ton petit ami, il suffit de proposer tes services pour intégrer cette usine.
Si tu veux avoir une liaison sérieuse avec ton petit ami, le mieux est d'en discuter avec lui.
Tu ne peux pas simplement compter sur le hasard et attendre que la Vie t'apporte tout ce que tu souhaites.

Comment remonter la pente sans l'aide d'un psy?

"Je souhaiterais vous demander quelques conseils, si ca ne vous dérange pas...

J'ai 17 ans, en terminale S, et quelques soucis qui ombragent mon quotidien, on va dire.
Je suis né de père schizophrène et de mère débordée (cocktail explosif assuré) et j'en ai souffert comme il est difficile de le concevoir. Globalement, je dirais que je me suis laissé emporter dans l'enfermement de mon père, ses délires, qui m'ont totalement "déréglé" et retardé dans mon développement personnel. Ainsi, jusqu'a 14 ans, je ne l'avais pas quitté d'une semelle, m'ayant enfermé dans une espèce d'autisme qui me rendait peureux des autres, je n'avais rien pu faire, j'étais comme paralysé.

Ca fait donc depuis 3 ans que je travaille sur moi (et je progresse vite et bien, au prix de tres lourds efforts), que je découvre ce qu'est l'amour, la possibilité de ne pas mentir et d'ëtre vrai, le travail, la lecture, les autres, etc...

J'ai comme un lavage de cerveau a faire, je dois tout recommencer. Seulement, du fait de cette sorte d'immaturité sur le point des sentiments, il m'est difficile de me faire des amis, sans reproduire a l'identique ce que me faisait mon père.
Donc la question serait la suivante : étant parfaitement normal, comment est ce que vous croyez que je pourrais remonter la pente, avec une aide, sans ce que ce soit l'aide d'un psy?"



Si ce n'est pas déjà fait je vous invite à lire les pages suivantes de mon site personnel :
Rappelez vous que vous ne pouvez être vraiment heureux que si vous êtes dépendant de personne et que vous ne rendez personne dépendante de vous. Cela signifie que vous devez accepter la totale responsabilité de votre vie. Personne sauf vous n'est responsable de votre bonheur ou votre malheur.

Dire simplement Oui à la vie

Cette méditation Osho nous enseigne que la seule façon de vivre la vie est de lui dire oui; d'accepter sans condition ce qu'elle apporte.



"La vie ne peut pas être vécue avec le non et ceux qui essayent de vivre la vie avec un non continuent simplement de la manquer. On ne peut pas fabriquer un mur à partir du non, parce qu'il est simplement vide. Le Non est comme l'obscurité. L'obscurité n'a aucune existence véritable, c'est uniquement l'absence de la lumière.

C'est pourquoi vous ne pouvez rien faire directement avec l'obscurité. Vous ne pouvez pas la pousser hors de la pièce, vous ne pouvez pas la jeter dans la maison du voisin, vous ne pouvez pas amener plus d'obscurité dans votre maison. Rien ne peut être fait directement avec l'obscurité, parce qu'elle n'est pas. Si vous voulez faire quelque chose avec l'obscurité, coupez la lumière, si vous ne voulez pas l'obscurité, allumez la lumière. Mais tout ce que vous devez faire doit être fait avec la lumière.

De la même façon, Oui est lumière, Non est obscurité. Si vous voulez vraiment faire quelque chose dans votre vie, vous devez apprendre la voie du Oui. Et Oui est énormément beau, simplement dire Oui est tellement relaxant. Laissez le devenir votre style même de vie. Dites Oui aux arbres et aux oiseaux et aux gens et vous serez étonné : la vie devient une bénédiction si vous êtes là pour lui dire Oui. La vie devient une grande aventure."



La Méthode:
Quand: Chaque nuit, avant de vous endormir, pendant au moins 10 minutes et de nouveau au réveil pendant au moins 3 minutes. Également pendant la journée, chaque fois que vous vous sentez négatif, allongez-vous sur votre lit et faites-la.

Première Étape:
"Commencez à mettre votre énergie dans le Oui, faites un mantra du Oui. Assis sur votre lit, commencez à répéter: Oui... Oui... Devenez en résonance avec lui. Dans un premier temps vous le répétez simplement, entrez ensuite dans son ressenti, commencez à balancer avec lui. Permettez-lui d'envelopper tout votre être de la tête aux pieds. Laissez-le vous pénétrez profondément."

Deuxième Étape:
"Si vous ne pouvez pas le prononcez à voie haute, dites au moins silencieusement Oui... Oui... Oui !"


L'indifférence dans la relation amoureuse : comment la gérer ?

"Depuis quelques temps, je fréquente un homme marié, dont la femme vit à l'étranger. Au début, cette relation me paraissait tentante, car j'étais seule et j'avais besoin d'un peu de compagnie. Après quelques jours de longues conversation, sous le charme et avec toutes les pulsions du corps on a couché ensemble.

Pendant près de trois mois, on ne pouvait pas ne pas se recontrer un jour sur deux. Il y a de cela 8 mois, les choses ont commencé à mal tourné. Il ne m'appelle plus, il répond très rarement à mes sms. Il est toujours pris pour me parler au téléphone ( nos conversations durent au maximum 1:00mn). Il trouve toujours déplacé mes visites à son domicile, ou du moins, il ne les apprécie pas vraiment.

Malgré tout je me sens très mal quand je ne lui parle pas. Dès fois j'arrive à tenir 4 ou 5 jours, après je me dis toujours que j'ai mal agis, et qu'il faut que je l'appelle.

En fait on travaille dans le même immeuble, mais dans des services différents. On fait de notre mieux pour que nos regards ne se croisent pas, il est contrarié quand quelqu'un d'autre me parle ou quand je blague avec des amis (hommes).

Il lui est arrivé de me demander plus de 3 fois, malgré ces déboires de venir vivre avec lui. Mais j'ai toujours refusé, car je sens qu'il n'y aura que le sexe derrière tout ça. Jamais, au cours de notre relation il ne m'a dit "Je t'aime", sinon que le premier jour de notre vraie rencontre.

Il parle souvent à sa femme, dès fois je fais exprès de lui demander des nouvelles de sa femme; il me répond toujours:"Pourquoi faire?" " En quoi ça t'intéresse?" Je ne voudrais pas qu'il quitte sa femme pour moi, je ne voudrais pas non plus le perdre comme ça. A moins que je sois partie très loin, pour ne plus le revoir ou lui parler. Je sens qu'il y a très peu d'espoir que cette relation continue. Au fond de moi, c'est comme s'il n'a pas de vrais sentiments pour moi ou qu'il est du genre à ne pas dire ce qu'il ressent.

J'ai essayé à maintes reprises, de l'approcher pour lui parler de la relation. Il me répond toujours: "Je n'ai pas envie de discuter de ça". Les rares fois où il accepte d'en parler, il ne parlera pas plus 15 minutes et avec une contrariété telle que les mots ont du mal à sortir de sa bouche.

A toutes les questions que je lui pose, ou même les suggestions que je lui fais, il répond toujours très sèchement: "oui", "non" ou encore sa réponse favorite "je ne sais pas".

Dès fois, je me sens blessée par son indifférence. Mais quelque chose me porte toujours à surmonter cette blessure et à aller vers lui.

Je souffre intérieurement, et malgré mes efforts, je pleure de temps en temps. Il ne m'appelle plus, il ne m'envoie plus de sms si ce n'est moi qui commence. Son indifférence me tue."


Cet homme est parfaitement libre d'agir comme il le fait. Il n'est pas un objet et par conséquent vous ne pouvez pas l'utiliser comme vous le souhaitez. Cet homme n'est pas le problème, votre problème c'est que vous ne supportez pas la solitude.

Essayez de travailler là dessus. Pourquoi vous sentez-vous mal quand vous êtes confrontée à vous même ? Qu'est ce que vous n'aimez pas en vous ? Dans votre vie ?

Une fois que vous vous sentirez mieux avec vous même alors vous arriverez vraiment à aimer les hommes en particulier. C'est à dire que vous les laisserez vivre leur vie comme ils le souhaitent. Si certains acceptent vos avances remerciez-les pour le cadeau qu'ils vous font mais rien de plus.

Prenez soin de vous. C'est l'essentiel !

Tout pour penser positif

Tout pour penser positif est le nom que j'ai donné à la boutique virtuelle qui est en ligne depuis quelques jours sur mon site personnel.

Vous y retrouverez de nombreux livres de développement personnel notamment les grands classiques de la pensée positive.

Les plus nomades d'entre vous découvriront aussi une sélection et de fichiers MP3 pour profiter des bienfaits de la pensée positive où bon leur semble. Confortablement assis dans un canapé où partout où vous aurez amené votre baladeur MP3.

Cet espace est aussi le vôtre alors n'hésitez pas à me faire part de vos attentes et de vos suggestions.

Comment simplement changer le négatif en positif

La méditation Osho du jour nous enseigne comment changer facilement le négatif en positif.




"Première chose au réveil, imaginez-vous immensément heureux. Sortez du lit dans une humeur très heureuse -- radiant, pétillant, en expectative -- comme si quelque chose de parfait, d´une valeur infinie, allait se produire aujourd´hui. Sortez du lit dans une humeur très positive et pleine d´espoir, avec le sentiment que ce jour ne va pas être un jour ordinaire -- que quelque chose d'exceptionnel, d'extraordinaire, vous attend, quelque chose est très près et souvenez-vous en à plusieurs reprises durant toute la journée. En sept jours vous verrez que votre comportement entier, votre style tout entier, votre vibration entière, auront changé.

Lorsque vous allez dormir la nuit, imaginez simplement que vous tombez dans des mains divines... comme si l'existence vous soutenait, que vous êtes dans son giron et vous vous endormez. Visualisez simplement cela et endormez-vous. Une chose à maintenir est que vous devez continuer à imaginer et laissez le sommeil venir, de sorte que l'imagination entre dans le sommeil, ils se superposent.

N'imaginez aucune chose négative, parce que si les gens qui ont une capacité imaginative, imaginent des choses négatives, elles commencent à se produire. Si vous pensez que vous allez tomber malade, vous tomberez malade. Si vous pensez que quelqu'un va être grossier à vous, il le sera. Votre imagination même créera la situation.

Ainsi si une idée négative vient, changez-la immédiatement en pensée positive. Dites-lui non. Lâchez-la immédiatement, jetez-la.

En une semaine vous commencerez à sentir que vous devenez très heureux sans aucune raison du tout."

Comment avoir naturellement du charisme?

"Il y en a qui parlent et qui sont écoutés, qui sont respectés. Il y en a qui ont naturellement du charisme, alors que les gens comme moi doivent lutter pour ne pas être invisibles.

Je suis moins timide qu'avant grâce à la méthode Coué et du fait que je suis adulte, mais je suis toujours la gentille fille invisible.
Quand je parle on m'écoute à peine, je sais pas, ca doit venir de ma voix, le ton le language corporel. Ou bien du fait que je pense trop et que j'ai peur que les gens m'ignorent et que je sois ridicule...

Est-ce qu'on peut vraiment y remédier ? Je suis une jeune fille plutôt jolie, en bonne santé vivant dans une grande ville où il y a plein de choses à faire.
Mais je n'ai pas de charme, je sais pas attirer les gens vers moi.
J'ai des amis certes, pas beaucoup mais j'en ai, mais combien de fois j'ai rencontré des gens des groupes d'amis qui ont fini par m'oublier et ne plus m'appeler pour m'inviter...

Je n'ai pas confiance en moi, j'ai un complexe d'infériorité devant des personnes qui savent se faire entendre.Je n'ai pas de caractère, quand on me charie un peu, je n'ose pas répondre méchamment ou dire de me laisser tranquille car j'ai peur de blesser la personne.

Je suis trop gentille, trop bonne trop conne. J'essaye de plaire aux autres au lieu de m'affirmer et de plaire à moi-même.
Je rêve de dire ce que je pense sans me soucier de l'avis d'autrui (sans pour autant être méchante gratuitement). Les gens indépendants qui s'affirment sa attire, je l'ai remarqué.

Je veux être libre dans ma tête, et pas me contrarier dès qu'on me fait des petites remarques désagréables et y penser pendant des heures jusqu'à ce que cette mëme personne montre qu'elle m'apprecie quand même.

Quand j'écris quelque chose sur mon statut Facebook, je pense d'abord à "est ce que ca va choquer, est-ce que telle personne va aimer ?" etc au lieu de faire comme bon me semble.

Comment véritablement changer ? Comment lâcher prise ? Comment être forte ? Comment briller ?

Est-ce seulement inné ? Ou y'a t-il des gens qui arrivent à évoluer véritablement ?"





Si tu veux devenir une personne charismatique, attirante, dont on recherche l'amitié, plusieurs possibilités s'offrent à toi :
- la première c'est de trouver une personne que tu admires et lui dire que tu aimerais lui ressembler mais tu ne sais pas comment t'y prendre. En d'autres termes, trouve-toi un mentor, qui te prendra sous son aile et t'aidera à progresser. Un vrai mentor ne refuse jamais ce genre de proposition parce que bien souvent lui aussi a été confronté aux difficultés que tu rencontres en ce moment.

Si tu ne peux rencontrer une telle personne, je te conseille de courir à la bibliothèque ou à ta librairie préférée. De nombreux livres de développement personnel t'attendent. Il en existe d'excellents pour moins de 10 € comme la plupart de ceux là.

Enfin tu peux tout simplement te comporter comme la personne que tu voudrais être. Cela te demandera un peu de discipline jusqu'à ce que cela devienne une habitude mais les résultats que tu obtiendras t'encourageront à continuer.

Un proverbe que j'aime beaucoup dit que si on veut se réchauffer, il est souvent plus facile d'allumer son propre feu que de dépendre de celui d'un autre. En effet avant d'y avoir accès, il peut s'écouler pas mal de temps.

En clair, si tu veux avoir des amis, le plus simple est que tu sois amicale avec les gens que tu rencontres. Suis aussi ces conseils.

Si tu veux voir du monde chez toi, prends ton courage à deux mains et invite-toi même les gens dont tu trouves la compagnie agréable.

Si tu veux qu'on s'intéresse à ce que tu dis, intéresses-toi d'abord sincèrement à ce que disent les gens qui t'attirent. Intéresse-toi à eux.

En résumé, il est indispensable que tu sortes de ton état de victime de la vie. Une personne adulte est avant tout quelqu'un qui a le courage d'assumer la responsabilité de tout ce qu'il lui arrive, que ce soit positif ou négatif.

Des livres pour réussir sa vie

Je viens de mettre à jour mon site personnel Vous pouvez y découvrir à présent une sélection non exhaustive de livres qui aident à voir la vie du côté positif et donc permettent immédiatement de changer de vie.
Au programme, les grands classiques du développement personnel comme :

- Stratégies de prospérité de Jim Rohn
- Réflechissez et devenez riche de Napoléon Hill
- L'art de ne pas travailler de Ernie J.Zelinski
- Les 7 lois spirituelles du succès de Deepak Chopra
- Tremblez mais osez de Susan Jeffers

N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires !

Comment sortir d'une impasse affective ?

"Je suis tombé sur votre site. Et c'est pour cela que je me permets de vous écrire car je suis dans une impasse affective.

Voilà, je suis avec une femme depuis avril 2003, famille recomposée, elle avec 2 filles et moi avec un garçon. De notre union, sont nés 2 garçons adorables. En décembre ma femme m'annonce qu'elle souhaite mettre un terme à notre relation, je ne vous dis pas le choc ! J'ai vainement essayé de l'en dissuader car je pensais que notre couple était "parfait" si l'on peut dire.

Elle m'a reproché beaucoup de choses, mon sale caractère, nos disputes pour des futilités. J'ai appris aussi qu'elle avait eu une liaison et malgré le fait qu'il soit à 800 km elle entretient toujours des rapports téléphoniques ou via msn.

Moi, je suis très mal car j'aime ma femme, j'ai fait un travail sur moi pour corriger tous mes défauts qu'elle me reproche mais elle, on dirait qu'elle est sur un nuage, sur une autre planète, on dirait qu'elle aime l'autre avec qui elle a eu cette liaison. Je ne sais plus quoi penser.
Si vous pouviez m'aider ou me mettre sur le bon chemin ..... car je suis complétement désemparé."

Peut-être est-ce difficile à croire pour vous, mais je vous assure que votre femme vous a fait un joli cadeau en prenant le temps de vous expliquer ce qu'elle n'appréciait pas dans votre comportement actuel.


Ces reproches à votre égard sont autant de choses dont elle a besoin pour être heureuse à vos côtés.
Vous l'aimez certainement beaucoup mais pour l'aimer encore mieux, vous devez tenir compte de tout ce qu'elle a pris soin de vous expliquer, y compris de ce qui peut paraître comme secondaire pour vous.
N'hésitez pas à lui dire que vous avez bien compris son message et que vous allez faire votre possible pour la rendre encore plus heureuse qu'elle ne l'est. Il est important qu'elle le sache. A vous de savoir comment vous y prendre pour atteindre cet objectif.

Plus vous serez aimant moins elle ne sera tentée d'aller chercher ailleurs ce qu'elle ne trouve pas ou plus dans votre foyer.

Surtout et même si cela est difficile, ne cherchez pas à vous venger des infidélités de votre compagne. Si vous l'aimez alors vous devez lui permettre de vivre comme elle en a envie. Elle n'est pas votre esclave tout comme vous n'êtes pas le sien.

Ne cherchez pas non plus à la changer. En fait elle changera automatiquement le jour où vous même vous changerez. Tout simplement par ce que vous aurez un autre regard sur votre compagne. Vous aurez transformé le peu de haine que vous éprouvez pour elle en amour. Vous êtes le seul à pouvoir réaliser cette transformation.

Je vous invite aussi à lire cette page : http://mapage.noos.fr/plegarrec/secrets-amour-genereux.html

Bon courage.

Que faire quand vous êtes triste ?

 Un moment de tristesse peut être l'occasion de vivre une belle expérience. Découvrez la méditation Osho du jour :

"Vous devez travailler avec elle. Il est facile de vous échapper de votre tristesse - et toutes les relations sont d'ordinaire des évasions, on continue simplement à l'éviter. Et elle est toujours là, en dessous... le courant continue. Même dans une relation, elle éclate de nombreuses fois. Alors l'on tend à jeter la responsabilité sur l'autre, mais ce n'est pas une bonne chose.

C'est votre solitude, votre propre tristesse. Vous n'avez pas encore fait la paix avec elle, ainsi elle éclatera encore et encore.
Vous pouvez vous échapper dans le travail. Vous pouvez vous échapper dans une occupation, dans une relation, dans la société, dans ceci ou cela, dans les voyages, mais cela n'ira pas loin, parce que cela fait partie de votre être.

Chaque homme naît seul - dans le monde, mais seul, vient à travers les parents, mais seul. Et chaque homme meurt seul, se meut de nouveau seul hors du monde. Et entre ces deux solitudes nous continuons à nous tromper et nous duper.

Il est bon de prendre son courage et d'entrer dans cette solitude. Pour autant dur et difficile que cela puisse sembler au début, cela paye énormément. Une fois que vous êtes en paix avec elle, une fois que vous commencez à l'apprécier, une fois que vous ne la sentez pas comme tristesse mais comme silence, une fois que vous comprenez qu'il n'y a aucune façon de vous échapper, vous vous détendez.

Rien ne peut être fait à son sujet, ainsi pourquoi ne pas l'apprécier ? Pourquoi ne pas entrer profondément en elle et la goûter, voir ce qu'il en est ? Pourquoi avoir peur inutilement ? Si cela va être là et c'est un fait - existentiel, non accidentel - alors pourquoi ne pas être en paix avec elle ? Pourquoi ne pas entrer en elle et voir ce qu´il en est ?

Toutes les fois où vous vous sentez triste, asseyez-vous silencieusement et permettez à la tristesse de venir, n´essayez pas de vous en échapper. Devenez aussi triste que vous le pouvez. N´évitez rien... vous devez vous souvenir de cela. Criez, pleurez... goûtez-la tout entière. Criez à mort... tombez à terre, roulez et laissez-la s'en aller d´elle même. Ne la forcez pas à s'en aller, elle disparaîtra, parce que personne ne peut rester dans une humeur permanente.

Lorsqu'elle s'en ira vous serez délivré, absolument déchargé, comme si la gravitation entière avait disparue et vous pouvez voler, sans poids.

C'est le moment pour entrer en vous-même. Laissez venir d'abord la tristesse. La tendance ordinaire est de ne pas la permettre, de trouver quelques moyens et façons de sorte que vous puissiez regarder ailleurs - aller au restaurant, à la piscine, rencontrer des amis, lire un livre ou aller voir un film, jouer de la guitare - faire quelque chose, de sorte que vous puissiez être occupé et que vous puissiez mettre votre attention ailleurs.

Vous devez vous souvenir de ceci - lorsque vous vous sentez triste, ne perdez pas l'occasion. Fermez les portes, asseyez-vous et sentez-vous aussi triste que vous le pouvez, comme si le monde entier était simplement un enfer. Entrez profondément en lui... plongez en lui. Permettez à chaque pensée triste de vous pénétrer, à chaque émotion triste pour vous remuer. Criez et pleurez et dites des choses -- dites-les fort, il n'y a là aucune inquiétude à avoir.

Ainsi vivez d´abord la tristesse pendant quelques jours et au moment où le dynamisme de la tristesse disparaît, vous vous sentirez très calme, paisible - comme l'on se sent après un orage.

Asseyez-vous silencieusement dans ce moment et appréciez le silence qui vient de lui-même. Vous ne l´avez pas apporté, vous apportiez la tristesse. Lorsque la tristesse s'en va, dans le sillage, silence se pose.
Écoutez ce silence.
Fermez vos yeux. Sentez-le... sentez sa texture même... son parfum. Et si vous vous sentez heureux, chantez, dansez."


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :