Recherche personnalisée

Comment devenir une personne mature?

Dans la citation suivante, Osho indique la voie à suivre pour devenir une personne mature :

"Une personne mature doit se déconnecter de tout ce qui est connecté à la peur. C'est comme cela que la maturité vient. Observez simplement tous vos actes, toutes vos croyances et déterminez s´ils sont dictés par la réalité, par l'expérience, par la peur. Et tout ce qui est dicté sur la peur doit être lâché immédiatement, sans aucune hésitation. C'est votre armure." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

Une réflexion sur le pouvoir

Je vous soumets aujourd'hui cette réflexion sur le pouvoir :

"Où que ce soit qu'existe le désir de pouvoir sur une autre personne, c'est de la politique. Le pouvoir est toujours politique, même sur les petits enfants. Les parents pensent qu´ils aiment mais c'est seulement dans leur mental, en réalité ils veulent que les enfants soient obéissants. Et que veut dire l'obéissance ? Cela veut dire que tout le pouvoir est entre les mains des parents." - Osho

Qu'en pensez-vous ?

Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien

Argent : comment ne plus être dans le rouge ?

Je voudrais savoir comment améliorer mon quotidien sachant que je n'ai pas un gros budget.

Mon compte est à découvert chaque mois,

Ma question est la suivante : comment dois-je faire pour ne plus être dans le rouge ?



Améliorer votre quotidien c'est quoi pour vous ?

La première chose est de faire vos comptes chaque mois.
Pour ne pas être à découvert en fin de mois, vous devez dépenser moins d'argent que vous n'en gagnez. Ou en gagner plus que vous n'en dépensez.

Evidemment plus votre budget est faible, vous devez faire attention à ce que vous dépensez.
Renoncez aux achats "sur un coup de tête". Demandez-vous vraiment si vous avez réellement besoin de ce que vous avez envie d'acheter.

Je ne veux plus être etouffée. Besoin de changer de vie

Si j'écris c'est pour vous demander des conseils car à l'heure d'aujourd'hui, je suis perdue.
Je vous explique brièvement mon problème:

J'ai un groupe d'amies avec qui je suis en permanence depuis quelques années. Ayant perdu confiance en moi à une certaine époque, leur présence me rassurait. Cela dit, depuis quelque temps, je me rend compte que je n'ai pas vraiment les mêmes centres d'intérêts qu'elles et que nos comportements sont de plus en plus différents. Je ne supporte plus de rester avec elles. D'ailleurs, peu de personnes leur adressent la parole, ou alors des gens avec qui je n'ai rien à voir et avec qui je ne me sens pas bien ce qui nous met de plus en plus à l'écart et moi aussi, je dirai surtout moi car je sais que toute seule, j'ai plus de relations avec les autres.

Evidemment la solution serait que je les laisse tomber, mais cela me pose problème car je n'ai pas envie de les décevoir et que, étant devenue très dépendante des autres, je ne sais pas ce que je vais retrouver
comme amis et il se peut que je sois encore plus seule après que je ne le suis maintenant...

Une amie avec qui j'étais proche et avec qui je passait beaucoup de temps m'a lâchée au fil des jours,alors que j'étais avec ces "amies "là à la rentrée scolaire(elle était dans une autre classe).

Elle de son coté s'est beaucoup épanouie avec des nouveaux amis tandis que moi je reste bloquée avec elles à partager quelques bons moments certes, mais en ayant très peu de points commun et en leur mentant probablement.

Aujourd'hui j'ai réellement envie de changer, je ne veux plus être étouffée et profiter pleinement de ma jeunesse car dans ce cas je ne suis pas heureuse. Plus jeune, j'avais pleins d'amis, j'étais très heureuse et ce décalage me frustre beaucoup. Je suis vraiment perdue, je ne sais pas du tout quoi faire... Merci de m'éclairer!


Si tu veux réellement changer de vie, il n'y a pas 36 solutions !
Si tu n'est pas heureuse avec les gens que tu fréquentes actuellement, prends tes distances avec eux.

Dis-toi que tu ne vas pas te retrouver seule, isolée. Tu vas simplement te retrouver avec toi-même. Tu dois donc apprendre à t'aimer, à être heureuse quand tu ne peux compter que sur toi-même.

Tu peux aussi te comporter avec les gens comme tu voudrais que tes amis se comportent avec toi. Apprends à te faire des amis plutôt que de de dépendre de l'amitié des autres.

Ainsi, commence par être ta meilleure amie, car cette amitié là durera toute ta vie.

Bon courage.

Je ne sais comment remonter la pente. Des solutions ?

Bonjour,

Voilà je suis actuellement à la recherche d'un travail. Malheureusement tout le monde me ferme la porte au nez. Donc ceci, plus le fait de vivre dans une ville affreuse et d'être seule à longueur de journée, me fait broyer du noir en permanence. J'aimerais retrouver ma joie de vivre, mon sourire, mon envie de me battre, mais je commence sérieusement à baisser les bras.
Je ne sais comment remonter la pente.




Bonjour,

Si j'ai un seul conseil à te donner c'est surtout de ne pas rester chez toi à broyer du noir et attendre que l'on vienne te chercher.

Tu n'es pas seule à vivre dans cette "ville affreuse". Ce que tu peux faire c'est te rendre là où tu aimes aller. Tu y rencontreras surement des gens avec lesquels tu pourras faire connaissance.

Au pire, si vraiment cette ville t'es insupportable, essaie de trouver un meilleur cadre de vie.

Etre à la recherche d'un travail fragilise psychologiquement c'est sûr.

Mais si tu sais ce que tu peux offrir en échange d'un salaire et si tu le présentes correctement il y aura forcément une entreprise intéressée qui se présentera à toi. L'important est de toujours y croire.

De façon générale pose-toi régulièrement les questions suivantes
Comment puis-je aider ?, Comment puis-je servir ?.

Le fait d'aider les gens qui t'entourent à changer leur vie, de vouloir les rendre plus heureux, de résoudre leurs problèmes, t'aidera à résoudre les tiens, c'est une évidence.

Bon courage.

Soyez sage

"La sagesse est le véritable savoir, plutôt connaissance que savoir, car elle n'a aucun point final. Cela continue de croître, cela continue d'être fluide. L'homme de sagesse continue d'apprendre, cela ne s'arrête jamais. Ne soyez pas érudit, soyez sage." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

La vie est faite pour être vécue

"Le mot diable est magnifique.

Si vous le lisez à l'envers (en anglais), il devient "vécu".

Ce qui est vécu devient divin et ce qui n'est pas vécu devient diable. Seul le vécu est transformé en état divin. Le non vécu tourne en poison.

Et aujourd'hui vous ajournez et quoi que ce soit qui reste non vécu en vous rôdera autour de vous comme un poids.
Si vous l´aviez vécu vous en seriez devenu libre. Cela ne vous aurait pas hanté, cela ne vous aurait pas torturé." - Osho


Découvrez d'autres citations d'Osho en cliquant sur ce lien 

J'ai peur de la solitude. Des solutions ?

Bonjour,

J'ai 20 ans, je suis fille unique et je vis chez mes parents, j'ai arrêté les études (que je reprends en septembre).

En septembre 2009, je suis partie vivre seule à Nantes (j'avais déja passé l'année d'avant seule mais à 30km de chez moi) pour mes études, j'y suis allée à contre coeur. J'ai développé de violentes crises d'angoisse, j'ai donc arrêté la fac.

Après quelques mois, je suis retournée vivre chez mes parents. Depuis j'ai la phobie de rester seule, surtout sans mes parents, je ne supporte pas la solitude et je planifie tout pour faire en sorte de ne jamais rester seule.

Je ne peux donc pas conduire seule (entre autre, mais c'est une des choses qui dérange le plus mes parents).
 

La situation exaspère mes parents, ils ressassent le passé, me parle de "celle que j'étais avant"... Ils ne se sentent pas libres, bref je culpabilise énormément. 

J'ai vu 3 psychologues différentes depuis Septembre, et pas de résultat probant. Toutes ont mis en cause mon éducation et donc mes parents. 


Je ne sais plus quoi faire, ma mère me parle d'anti-dépresseurs (je n'ai vraiment pas envie de me mettre là dedans). 


Je suis vraiment au fond du fond...



Le seul moyen de guérir de ta peur de la solitude est de lui faire face. Il faut que tu apprennes progressivement à sortir de ta "zone de confort".

Tu dois apprendre à te faire confiance, comportement qui t'es peut-être peu familier si tes parents se sont montrés trop protecteurs à ton égard pendant ton enfance.

Ce n'est pas la peine de leur en vouloir. Ils t'ont élevé du mieux qu'ils ont pu. Ils se sont sentiront beaucoup plus libres le jour où ils se rendront compte que tu n'auras plus besoin d'eux pour vivre.

En attendant, ils essayent de trouver un moyen pour calmer tes souffrances.

Ta mère te propose la solution des anti-dépresseurs (anxiolytiques) pour calmer tes crises d'angoisse.

Si tu as peur d'en devenir dépendante, tu peux te renseigner sur le millepertuis qui est un anxiolytique naturel.

Retiens surtout que ce traitement médical ne te dispense pas d'effectuer un travail sur toi, seule ou l'aide d'un psy.

Un anxiolytique c'est comme des brassières dont tu te sers pour apprendre à nager. Si tu ne te jettes pas à l'eau à un moment ou un autre, leur intérêt est limité.

Je te conseille aussi la lecture de ce livre : Tremblez mais osez : Qu'est-ce qui vous empêche d'être celui que vous voulez être et de mener la vie dont vous rêvez ?

Bon courage !