Recherche personnalisée

Connaissez-vous ces 3 façons de vous rapprocher du bonheur ?

Aujourd'hui, j'ai le grand honneur de publier un article de Charles Hutin du blog Vie Explosive, site de référence dans le domaine du développement personnel.

Dans cet article, Charles nous donne 3 techniques, simples à mettre en oeuvre, pour nous aider à nous rapprocher du bonheur.




Ah le bonheur. Tout le monde est a sa recherche. Mais rares sont ceux qui le trouvent, d'ailleurs on ne sait même pas vraiment le définir. Cependant, dans cet article, je vais tenter de donner ma définition, et quelques solutions pour vous aider à vous en rapprocher.

Le bonheur pour moi, c'est un état d'esprit. C'est quelque chose, de non palpable, non matériel qui se crée. Il ne faut pas le chercher, mais le créer. Comme n'importe quel état d'esprit. Le bonheur peut être créé par un moment de partage, d'intimité, par un plaisir tout simple, par un sourire, ou encore une pensée positive. Mais il peut être détruit aussi vite par des émotions négatives comme la colère.

On ne peut pas toujours ressentir le bonheur, toujours être parfaitement heureux. C'est un état global. Nous passerons forcément par des hauts ... et des bas. C'est humain, c'est le jeu de la vie, les émotions sont faites comme ça, et Dieu merci, nous en avons. Ne cherchez donc pas à courir sans cesse après le bonheur, parce que ce n'est pas possible. Par contre ce que vous pouvez faire, c'est faire monter votre "niveau de bonheur" de façon globale. Afin d'avoir plus de hauts que de bas.

Je lis beaucoup à ce sujet, car c'est quelque chose de passionnant, et voici donc 3 éléments pour vous aider .

1. La méditation

Mathieu Ricard, un grand moine bouddhiste Français, a été le cobaye d'études sur le bonheur. Il pratique la médiation depuis de nombreuses années, et lors d'une étude, on lui a branché 256 capteurs pendant une séance de méditation. Les scanners ont relevé un niveau d'ondes gamma (liées à la conscience, l'attention, et l'apprentissage), hors du commun. Ils ont également montré que son cortex préfontal gauche était en suractivité par rapport au droit, ce qui réduit sa propension à la négativité. En somme, une aptitude anormale au bonheur. Les hommes les plus heureux sont ceux les moines bouddhistes qui méditent 6 heures par jour, non pas ceux qui sont les plus riches, comme quoi :).

Depuis il partage son temps entre la méditation, et les recherches, et il a récemment constaté que même les gens qui méditent seulement 20 minutes par jour depuis 3 semaines ont déjà augmenté leur niveau de bonheur. La méditation n'est pas dure, c'est un art à maîtriser au début, car les pensées fusent, mais vous pouvez pratiquer facilement. Il vous suffit de trouver un endroit calme, de vous asseoir en position du lotus, et de vous concentrer sur votre souffle en fermant les yeux.

2. La gratitude

La gratitude a un peu le même effet que la méditation. Elle actives certaines zones du cerveau, qui nous rendent plus heureux, moins négatifs. La gratitude, c'est ce sentiment que l'on a lorsque l'on remercie, lorsque l'on est reconnaissant d'avoir, ou d'avoir fait, vécu quelque chose. Elle est extrêmement simple à pratiquer, et vous pourriez être surpris des résultats. L'avantage de ressentir de la gratitude, c'est que pendant ce moment là, le cerveau ne peut pas ressentir quelque autre émotion.

Exprimer de la gratitude, chaque jour, vous permettra d'augmenter votre niveau de bien-être, d'être plus heureux, plus optimiste, enthousiaste, de réduire votre stress, et d'augmenter votre niveau d'énergie. Alors pourquoi ne pas commencer tout de suite ? C'est très simple, il suffit de remercier une personne, ou bien un évènement de la journée. D'être content, et reconnaissant envers ce qui vous est arrivé. Cela peut être un évènement qui vous a appris quelque chose, qui vous à fait plaisir, ou le simple fait de vous rendre compte que vous avez de la chance d'avoir telle ou telle chose. Essayez d'en trouver au moins 3 et répétez l'exercice chaque jour.

3. La réalisation

Voilà un moyen d'exprimer de la gratitude chaque jour. C'est très simple, il faut que ce que vous faites, vous plaise. Si votre métier / occupation actuel ne vous plaît pas, alors vous ne vous réaliserez pas. Peu importe si vous gagnez de l'argent, vous devez d'abord aimer ce que vous faites. Un autre paramètre important est les gens avec qui vous travaillez. Un proche à moi travaillait dans un métier qu'il adorait, mais son équipe n'était pas très aimable, ce qui le rendait stressé, malheureux. Dès qu'il a changé d'équipe son comportement et son état d'esprit étaient totalement différents : il était heureux. Si vous n'avez pas des collègues avec qui le courant passe, mais que vous aimez votre activité, c'est du pareil au même. Voyez pour changer d'équipe, ou d'entreprise.

Autre chose (une dernière, promis ;)), c'est d'être reconnu et valorisé dans son travail. Des études ont montré que ce qui motivait un employé ce n'était pas le salaire, non, c'était la reconnaissance qu'il avait. Nous avons besoin d'être valorisés et reconnus dans ce que l'on fait. Que ce soit des clients, de nos collègues, ou même de nos patrons. Cela a pour effet de nous motiver, rien qu'un peu de reconnaissance des autres. Alors n'hésitez pas à exprimer de la gratitude envers vos collègues, patrons, et clients, et ils feront de même en retour, vous faites coup double. De plus, vous devez absolument faire du bon travail : pour cela prenez l'habitude de vous renseigner au maximum sur votre profession : dans les livres, les médias, etc. Vous devez être à la pointe de votre domaine, et pour ça, il faut vous former.

Une habitude très simple est de lire chaque jour pendant 30 minutes. Consacrez 5% de vos revenus annuels à l'achat de livres sur votre domaine ou bien en développement personnel.

En résumé

Je vous conseille de simplement vous faire un petit rituel tous les soirs dans lequel vous incluez 20 minutes de méditation, 30 minutes de lecture, et 10 minutes pour trouver 3 éléments pour lesquels éprouver de la gratitude. Allez je commence, moi mon premier élément aujourd'hui, c'est d'avoir écrit cet article et inspiré, peut-être, ne serait-ce qu'une personne. Et vous ?