Recherche personnalisée

Connaissez-vous ce texte inspirant d'Og Mandino ?

Aujourd'hui je vous propose de découvrir ou redécouvrir ce texte inspirant d'Og Mandino : "Pour le reste de ma vie".

Que vous soyez croyant ou non, j'espère qu'il vous plaira.
Vous pouvez bien sûr réécouter cette vidéo autant de fois que vous le souhaitez.

Fermez les yeux pour encore mieux vous laisser pénétrer par ce que vous allez entendre.



« Pour le reste de ma vie, il y a deux jours dont je ne me soucierai plus. Le premier, c'est hier avec toutes ses erreurs et ses larmes, ses folies et ses défaites. Hier est passé pour toujours et je ne puis rien y changer.

Et l’autre jour, c'est demain avec ses pièges et ses menaces, ses dangers et son mystère. Jusqu'à ce que le soleil se lève de nouveau, demain ne m’intéresse pas, car il n’est pas encore là. Avec l'aide de Dieu et en concentrant mes efforts et mon énergie sur un jour à la fois, je peux réussir aujourd'hui. Ce n’est qu'en accumulant les fardeaux de ses deux terrifiantes éternités, hier et demain, que je risque de ployer sous la charge.

Jamais plus ! Ce jour m’appartient. C'est le seul qui existe ! Il n’y a qu'aujourd'hui. Aujourd'hui est le reste de ma vie et je suis déterminé à mettre chaque heure à profit de la manière suivante : Pour le reste de ma vie en ce jour très spécial, mon Dieu, aide-moi à suivre le sage conseil de Jésus et de Confucius, et à traiter tous les gens que je rencontrerai, amis ou ennemis, étrangers ou membres de la famille, comme je voudrais qu’ils me traitent.

Mon Dieu, aide-moi à maîtriser ma langue et mon comportement, et à éviter de trouver des défauts aux autres et de les insulter. Aide-moi mon Dieu à accueillir tous les gens que je croiserai avec le sourire plutôt qu’avec les sourcils froncés, et avec un mot d'encouragement plutôt qu'avec dédain ou 
pire encore, en gardant le silence.

Pour le reste de ma vie mon Dieu, aide-moi à être sympathique et attentif aux chagrins et aux combats des autres, en comprenant que toute vie comporte des difficultés cachées, qu'elle semble exaltante ou triste. Aide-moi mon Dieu, à manifester de la bonté pour chacun en comprenant 
que la vie est trop courte pour être vindicatif ou malicieux, mesquin ou désagréable.

Pour le reste de ma vie, en ce jour très spécial, mon Dieu, aide-moi : à me répéter sans cesse que pour récolter plus de maïs à l'Automne je dois semer davantage au printemps. A comprendre que la vie me récompense toujours selon mes propres conditions, et que si je ne fais rien ou je n'en fais jamais plus 
que ce que pourquoi l'on me paie, je n’aurai jamais de raison d’exiger plus d'or. 

Aide-moi mon Dieu à donner toujours plus que ce que l'on attend de moi que ce soit au travail, au jeu ou à la maison, à travailler avec enthousiasme et amour, quelle que soit la tâche, en constatant que si je ne puis tirer de bonheur de mon travail, je ne saurai jamais ce qu'est le bonheur. 

Aide-moi mon Dieu à persévérer dans le travail que j’ai choisi même lorsque les autres ont cessé de travailler. Car maintenant je sais que l’Ange du bonheur et de la fortune ne m'attende qu'au bout du kilomètre additionnel qu’il me reste à parcourir. 

Pour le reste de ma vie, en ce jour très spécial, mon Dieu, aide-moi à me fixer des objectifs à réaliser avant la fin du jour, car maintenant je sais que le fait de laisser tout bonnement passer des heures ne me conduira qu’à une destination : le port du malheur. 

Aide-moi à me rendre compte qu'aucune route conduisant à la réussite n’est trop longue si j’avance bravement et sans hâte injustifiée, et qu’il n’y a pas de récompense trop distante si je m’y prépare maintenant, avec patience.

Aide-moi mon Dieu, à ne jamais perdre foi en un lendemain meilleur, car je sais que si je continue à frapper assez longtemps et assez fort à la porte, j’attirerai à coup sûr l’attention de quelqu'un. 

Aide-moi mon Dieu, à me rappeler sans cesse que la réussite a toujours un prix et que je dois être prêt à en soupeser les joies et les récompenses contre une précieuse portion de ma vie. 

Aide-moi à m’accrocher à mes rêves et à mes projets d’une vie meilleure, car en les abandonnant, même si j’existe encore, j’aurai cessé de vivre.

Pour le reste de ma vie en ce jour très spécial mon Dieu , aide-moi à m’efforcer à concrétiser ce qu’il y a de meilleur en moi, en sachant que je ne suis pas obligé de viser la richesse ou une réussite exceptionnelle, mais que j’ai le devoir de mettre à profit ce que j’ai de plus grand et de meilleur. 

Aide-moi mon Dieu, à ne jamais succomber à la peur de l’échec car maintenant je tournerai le regard vers les objectifs qu’il me reste à atteindre plutôt que de baisser les yeux vers les pièges qui me menacent constamment.

Aide-moi mon Dieu à accueillir l’adversité comme une amie qui m’en apprendra bien plus à mon sujet que toute joyeuse aventure de succès et de bonne fortune…… A me rappeler que les échecs, même lorsqu'ils se matérialisent, ne sont que des guides vers la réussite, puisque toute découverte de ce qui est faux m’amènera à rechercher le vrai, et que toute expérience me montrera des erreurs que j’éviterai soigneusement par la suite. 

Aide-moi mon Dieu, à me réjouir de ce que je possède, même si ce n’est pas beaucoup, me rappelant constamment la légende de l’homme qui pleurait parce qu’il n’avait pas de chaussures jusqu'à ce qu’un jour, il rencontre un homme qui n’avait pas de pieds. 

Pour le reste de ma vie, en ce jour très spécial mon Dieu, aide-moi à m’accepter tel que je suis sans jamais laisser ma conscience ou mon sens du devoir me forcer à mener une vie pour le seul bénéfice des autres. A apprendre que je ne dois jamais considérer les louanges et l’amour des gens comme une mesure de ma valeur personnelle puisque ma vraie valeur dépend beaucoup plus de la façon dont je me vois et de ma participation au monde qui m'est extérieur.

Aide-moi mon Dieu, à résister à la tentation de surpasser les réalisations des autres, puisque ce désir pathétique et pourtant répandu n’est rien d’autre qu’un signe d’insécurité et de faiblesse et que je ne serai jamais moi-même si je laisse les autres m’imposent mes normes de vies. 

Aide-moi mon Dieu, à agrémenter touts mes gestes tant au travail que pendant mes loisirs d’étincelles d’enthousiasme de manière que mon emballement et mon zèle pour ce que je fais surpasse toutes les difficultés qui risquent de ralentir mes progrès. 

Aide-moi mon Dieu à me rappeler que je dois payer le prix sous formes de temps et d’énergie pour accroître ma valeur, car seul le fou reste oisif et attend que la réussite lui tombe du ciel. Et maintenant je sais que la seule façon de commencer au sommet est de creuser un trou.

Pour le reste de ma vie, en ce jour plus important que tous les autres, mon Dieu, aide-moi faire aux autres ce que je voudrais qu’ils me fassent, à donner davantage de ma personne, heure après heure, de donner plus ce qu’on attend de moi, à me fixer des buts, et à m’accrocher à mes rêves, à chercher le côté positif de l’adversité, à exécuter toutes mes taches avec enthousiasme et amour et par-dessus tout, à être moi-même.

Aide-moi mon ami spécial à réaliser ces objectifs afin que je devienne un chiffonnier de valeur, travaillant en ton nom avec une force renouvelée et la sagesse de sauver les autres comme tu m’as sauvé.

Et par-dessus tout Mon Dieu, demeurer prés de moi tout au long de cette journée..."

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :


Aucun commentaire :