Recherche personnalisée

Acceptez que rien n'est certain


"La vie n'est pas un processus mécanique. Elle ne peut pas être certaine. C'est un mystère imprévisible. Personne ne sait ce qui se passera le moment suivant. Pas même Dieu qui, pensez-vous, réside quelque part au 7ème ciel. Pas même lui - s'il existe - ne sait ce qui se passera le moment suivant...Car s'il le savait alors tout serait écrit à l'avance, tout serait prédestiné et la vie serait tout simplement "bidon".
Comment peut-il savoir ce qui se passera ensuite, si le futur est ouvert ?
Si Dieu le connaissait alors la vie ne serait qu'un processus mécanique, mort. Il n'y aurait plus aucune liberté. Comment la vie peut-elle exister sans liberté ? Il n'y aurait plus aucune possibilité de croissance ou de non-croissance. Si tout était prédestiné alors il n'y aurait aucune gloire, aucune grandeur, et vous ne seriez que des robots.

Soit vous acceptez que rien n'est certain. Voilà mon message. Rien ne peut être certain car une vie certaine serait pire que la mort. Rien n'est certain. La vie est pleine d'incertitudes, pleine de surprises - et c'est là sa beauté. Il n'arrive jamais un moment où vous pouvez dire "Maintenant, je suis certain". Quand vous affirmez votre certitude, vous déclarez votre mort, vous vous suicidez. La vie se déroule avec mille et une incertitudes. C'est là liberté. Ne l'appelez pas insécurité. Je peux comprendre pourquoi le mental qualifie la liberté d'insécurité... Avez-vous déjà vécu enfermé pendant quelques mois ou quelques années ? Le prisonnier qui a été enfermé pendant des années commence à considérer son futur avec incertitude, lorsque que le jour de la libération arrive. En prison tout était certain, on lui apportait sa nourriture, on le protégeait. Il ne craignait nullement la fin, de se retrouver sans nourriture le lendemain - rien de tout cela, tout était certain.
Soudain, après des années d'emprisonnement, le geôlier vient lui dire : "Vous allez être libéré". Il se met à trembler. En dehors des murs de la prison, il aura de nouveau des incertitudes, il devra de nouveau chercher, se mettre en quête, Il devra vivre en liberté.  

La liberté crée la peur. Les gens parlent de la liberté mais ils en ont peur. Et un homme n'est pas encore un homme s'il a peur de la liberté. Je vous donne la liberté, je ne vous donne pas la sécurité. Je vous donne la compréhension, je ne vous donne aucun savoir."

Vous venez de lire un court extrait du livre d'Osho, "Le courage, la joie de vivre dangereusement".




Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Aucun commentaire :