Recherche personnalisée

2 vidéos pour maîtriser l'art du lâcher prise


Aujourd'hui j'avais envie de publier un nouvel article sur le thème du lâcher prise.
Je vous propose donc 2 vidéos de mon ami Frédéric mieux connu sous le nom d'Elan Sarro.

Si vous voulez changer de niveau de conscience et progresser spirituellement, il est nécessaire de maîtriser l'art du lâcher prise pour faire confiance à la Vie et à l'Intelligence (que vous pouvez appeler Dieu si vous cela vous semble approprié) qui vous a créé vous et moi.

Présentation de la 1ère vidéo :

"Dès que quelque chose ne va pas comme nous le voulons, nous avons tendance à réagir selon certains schémas de fonctionnement habituels, qui nous « sortent » littéralement de soi-même, c’est-à-dire de ce qui est vivant à l’intérieur de soi. Nous sommes projetés dans une dimension mentale quasi-hypnotique qui nous maintient éloignés de ce que nous éprouvons dans notre corps. Nous analysons, nous évaluons, nous jugeons, et pendant ce temps, notre vibration intérieure passe inaperçue, mais son pouvoir créateur sera par contre bien actif. Nous pouvons ressentir cette vibration, mais nous ne prenons pas la peine de l’éprouver pleinement. Au lieu de cela, nous réagissons à partir d’elle et nous restons focalisés sur nos difficultés, notre situation, nos problèmes et ceux du monde. 

L’enjeu de la pratique spirituelle est de prendre le chemin inverse, c’est-à-dire de lâcher les schémas de pensée qui « étouffent » nos états d’âmes et nous maintiennent déportés hors de soi-même, pour plonger à l’intérieur des vibrations qui se font sentir dans notre corps. Ainsi, nous nous donnons une chance de nous libérer de l’emprise hypnotisante de nos schémas de fonctionnement égotiques, pour rétablir l’harmonie grâce à cette faculté à ressentir ces vibrations de manière équanime, c'est-à-dire sans l’intermédiaire de la pensée. Ce retournement intérieur nous fait passer de l’identification à la forme-pensée, à la pleine conscience focalisée sur le vivant qui s’exprime à chaque instant au travers de nos sensations corporelles. Grâce à ce « basculement », nous ne sommes plus en réaction face aux circonstances de ce monde, et nous nous réapproprions notre pouvoir créateur. 

En rétablissant l’harmonie à l’intérieur de soi, nous pouvons ensuite décider en toute conscience de créer la tonalité intérieure que nous voulons produire, en nous identifiant à ce que nous aimerions pouvoir vivre. "



Présentation de la 2ème vidéo :

Le lâcher-prise, synonyme d’acceptation, est cette pleine conscience focalisée sur le « vivant » à l’intérieur de soi. Pour que le lâcher-prise soit à même de guérir nos blessures émotionnelles, leur acceptation doit être inconditionnelle, c’est-à-dire que nous devons parvenir à les accueillir sans aucune autre volonté que celle de les accepter telles qu’elles sont. Si nous souhaitons lâcher prise « POUR » nous libérer de nos ombres intérieures, leur acceptation n’est pas inconditionnelle et la guérison ne pourra avoir lieu. La souffrance ne peut être libérée que si elle est ressentie en soi-même sans volonté qu’elle disparaisse. C’est là toute la difficulté du lâcher-prise, auquel va s’opposer l'ego dysfonctionnel. Dans la première moitié de cette vidéo, nous clarifions les choses à ce niveau. 

L’acceptation inconditionnelle est souvent polémique, car certaines personnes ne tolèrent pas qu’on puisse tout accepter ou aimer inconditionnellement. Dans la seconde moitié de cette vidéo, nous verrons que le lâcher-prise ne signifie pas que nous perdons notre discernement et notre capacité à nous positionner moralement en faveur de ce que nous voulons et de ce que nous ne voulons pas. Accepter notre réaction de manière à retrouver l’équilibre à l’intérieur de soi ne signifie pas que nous tolérons que les choses qui nous ont fait réagir perdurent à l’extérieur. 





Si vous avez aimé cette vidéo d'Elan Sarro, je vous invite à consulter ses autres vidéos déjà publiées sur ce blog.

 Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Aucun commentaire :