Recherche personnalisée

Savoir bénir

Je partage aujourd'hui un nouvel enseignement de Micheline Ruch.
Elle se propose nous apprendre à bénir.



"Tous ceux qui ont essayé sincèrement la bénédiction ont pu constater son effet « magique ». Quels que soient votre situation, le problème à résoudre, la difficulté à surmonter, que ce soit matériel, affectif, maladie, psychologique, quels que soient votre désir, aspiration, la bénédiction est votre alliée, une alliée très puissante. La bénédiction est une amie qui peut déplacer les montagnes, vaincre une armée entière d’ennemis (pensées et sentiments négatifs). La bénédiction est l’arme de l’amour et du bonheur. La bénédiction est divine.

Au début du traitement par la bénédiction, si vous vous sentez incapable de bénir le problème lui-même et les personnes qui y sont mêlées, commencez par bénir les êtres que vous aimez. Faites-le avec passion. Bénissez vos proches, puis vos voisins, vos amis, vos collègues. Vous allez vous sentir entraîner par ce désir de bénir. Continuez, étendez votre bénédiction aux personnes croisées dans la rue, le métro, le super marché. Bénissez encore et encore. Laissez l’enthousiasme qui vous envahit, vous guider. Bénissez les lieux, bénissez les événements, bénissez-vous, bénissez tout ce que vos yeux voient, bénissez tout ce que vos oreilles entendent, bénissez tout ce que vous touchez, bénissez tout ce à quoi vous pensez. Bénissez, bénissez sans vous arrêter.

Lorsque vous commencez à bénir, il se passe bien des choses en votre esprit. Déjà, le fait de dire la bénédiction vous détourne un peu de votre problème quel qu’il soit. N’oubliez pas que plus vous pensez à une chose, plus vous l’alimentez. En pensant à votre difficulté, vous l’alimentez. En bénissant, en détournant votre attention de ce qui ne vous convient pas pour vous tourner vers une pensée d’amour, non seulement vous cessez de nourrir la difficulté, mais vous activez en vous des vibrations plus hautes, correspondant mieux à vos aspirations et désirs. Par voie de conséquence, comme vous élevez vos vibrations, vous laissez votre vie s’harmoniser.

Lorsque vous bénissez, vous faites un travail spirituel dans l’amour d’harmonisation avec vous-même, les autres, la vie, votre vie. L’univers entier semble alors devenir votre ami. Cela n’a rien de miraculeux. C’est simplement la loi de cause à effet qui agit à chaque instant.

Avez-vous des embarras financiers ? Quelle qu’en soit la cause, bénissez et vous ouvrirez la porte de votre conscience et de votre vie à l’abondance dans votre vie.

Cherchez-vous un emploi ? Bénissez et vous serez guidé vers une place idéale pour vous.

Vivez-vous des situations tendues, des querelles ? Bénissez et vos rapports avec les autres s’harmoniseront. Ceux qui vous posent problème changeront, ou seront éloignés de vous ou vous ne réagirez plus pareil vis-à-vis de leurs vilenies.

Votre corps est-il souffrant ? Bénissez, bénissez aussi votre corps, bénissez l’endroit qui souffre. Votre corps répondra à votre bénédiction. Chaque cellule qui le constitue répond à chaque instant à vos pensées.

Votre vie manque-t-elle d’amour partagé, d’amitié ? Souffrez-vous de solitude ? Bénissez encore et toujours. En bénissant, vous allez attirer à vous les pensées et sentiments qui vont vous permettre de rencontrer les êtres qui vous conviennent.

Votre mal est-il indéfinissable ? Un vide que vous n’arrivez pas à combler ? Un malaise ? Une angoisse ? Bénissez, oui bénissez. Ce vide, ce manque, ces angoisses, sont les réactions de votre mental qui ne sait pas réagir à l’appel de votre Âme. Comblez ce vide par l’amour divin. Laissez cette angoisse et ce mal-être se dissoudre dans la puissance de la bénédiction.

La liste pourrait être longue. La bénédiction est une aide super puissante dans tous les cas. Et même si tout va bien pour vous, prenez l’habitude de bénir aussi. Cela ne fera qu’embellir votre état de conscience.

Ne dites pas que cela ne peut pas fonctionner. Bien d’autres ont prouvé l’efficacité de la bénédiction. Ne remettez pas au lendemain. Ne redoutez rien. Il n’existe aucune contre indication, aucun effet secondaire indésirable.

Lorsque vous bénissez vous transformez ce que vous croyiez être l’ennemi (pensées, sentiment, l’autre, la situation, etc.) en ami. Ce qui, en apparence vous nuisait, se transforme pour votre plus grand bien. Cela simplement parce qu'en bénissant vous retirez le pouvoir de l’illusion de la matière afin de laisser s’épanouir la véritable Puissance qui est Divine.

Évitez l’excuse que va vous suggérer votre mental qui va vous faire penser : « je ne peux pas maintenant, je vais trop mal, je le ferai lorsque ça ira mieux ». Lorsque vous êtes malade, attendez-vous d’être guéri avant de prendre vos médicaments ? Non évidemment. Vous vous soignez lorsque la maladie est là. Alors, il en est de même pour les maladies de la Vie, c’est lorsque cela va mal qu’il faut agir. Et lorsque cela va bien, continuer à progresser sur le bon chemin.

Bénir est simple. Dites : « Untel je te bénis », « je bénis mon corps », « je bénis ce lieu », « je bénis ma maison », « je bénis ce médicament », « je bénis cette situation », etc. Faites dans la conscience de ce que vous faites. Ne dites pas « je te bénis » en étant aux aguets du résultat. Vous bénissez, alors pensez à ce que vous faites à l’instant présent : une bénédiction.

Faites-le réellement avec foi, intensité. Au début, vos bénédictions seront peut-être tièdes, mais au fur et à mesure, vous le ferez plus ardemment.

L’Amour est la clé. La bénédiction est une porte qui s’ouvre sur une autre dimension de la conscience, de la Vie."

Ce texte est tiré du livre de Micheline Ruch "L'alchimie du bonheur. Et si les licornes existaient".



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Aucun commentaire :