Recherche personnalisée

5 moyens d'éviter une rupture amoureuse

Je partage avec vous aujourd'hui une nouvelle vidéo sur le thème des relations amoureuses.
Cette vidéo traite de la suradaptation, une des causes les plus fréquentes de rupture amoureuse.
Elles présente aussi 5 moyens à notre disposition pour sortir de ce syndrome douloureux.

Si vous ignorez ce qu'est la suradaptation, je vous invite à visionner la vidéo ci dessous pour prendre connaissance des explications données par la thérapeute Isabelle Thomas.



Commençons par l’adaptation. L’adaptation est un processus instinctif que nous adoptons dès la toute petite enfance : dans le but de plaire à nos parents, que nous considérons alors comme le centre de notre univers, nous allons peu à peu nous modeler à leur image, rogner nos envies et nos besoins, pour les satisfaire ou pour satisfaire l’image ou les attentes qu'ils ont à notre endroit.

C’est un processus très puissant et très long, qui prend racine très loin dans la petite enfance, et qui participe à construire notre personnalité. Plus tard, nous extrapolons ce processus, de la famille d’origine, à la « famille » sociale. Nous nous adaptons pour ne pas heurter les autres, nous nous comportons gentiment, poliment, etc. C'est un processus universel qui a ses bons côtés – pouvoir fonctionner en société, s’intégrer à un groupe, être accepté par autrui, se faire des amis.

Mais lorsqu’elle est trop intense et que nous en venons à nous oublier, à renier notre personnalité pour nous plier aux rôles sociaux ou aux images de nous qui ne sont « pas nous », il s'agit de suradaptation et celle-ci est toxique.


Se suradapter dans le couple, c’est répondre aux attentes de notre partenaire et même devancer ses demandes, afin d’obtenir son amour, son approbation, ou encore afin d’éviter un conflit ou une tension. Pour être tranquille, nous renonçons à nos envies, nos façons de faire et d’être, nos besoins de solitude, etc.
Ex. de suradaptation :
*se forcer à faire l’amour pour faire plaisir à l’autre alors que tout en vous dit « non »
*Jouer au petit ami/à la petite amie parfaite alors que « le cœur n’y est pas ».
*Renoncer à vos besoins de solitude par peur de blesser l’autre
*Renoncer à une sortie prévue avec vos ami(e)s car votre partenaire vous a fait du chantage pour ne pas rester seul-e.
*Vous comporter comme un sauveur et porter toute votre attention à satisfaire les besoins de l’autre, pour « l’aider » ou pour « le/la rendre heureux(se) ».

La suradaptation est le stade toxique du compromis !


Elle n'est pas viable à long terme; le couple va exploser tôt ou tard. Celui qui se suradapte s'aliène, voit ses besoins non nourris et son identité non reconnue ; son estime de soi va DONC baisser. Il va ressentir une grande colère intérieure, liée à une frustration. Il aura de la rancœur envers son partenaire car il mesure la taille de ses efforts (immense, puisqu’il se renie !), à celle des efforts de son partenaire et en arriver aux reproches. ("j’ai fait ça/ renoncé à ça, tu pourrais être reconnaissant !").
L'autre se sent d'abord compris, comblé ; mais peu à peu, il va sentir « au flair » la colère, la tension, la frustration du suradapté.
Ce gâchis se fonde sur des malentendus de part et d’autre :
Le suradapté : « On ne peut pas m’aimer si je reste moi-même, donc je m’adapte à mon partenaire / je me sens pas moi-même, je ne suis pas nourri par cette relation, je suis frustré ».
Le partenaire : « je lui en veux de ne pas avoir été authentique, je me sens trompé/trahi : il a fait des choses à contrecœur alors que je croyais qu’il avait du plaisir. Il ne m’a pas fait confiance /Ses reproches sont injustes ».


Techniques pour enrayer le mécanisme de suradaptation :
1/ Se connaître soi même ; se connecter à ce que l’on sent vraiment dans son cœur, et dans son corps (pas dans sa tête) ! Si c’est « non », on dit « non » !
2/ Faire une liste des choses que l’on ne supporte pas et que l’on se laisse endurer « pour faire plaisir à l’autre ». Choisir un élément par jour et s’affirmer au contraire de ses habitudes.
3/ Se montrer tel que l’on est, avec ses goûts, ses envies, sa personnalité. Aimer notre personnalité.
4/ Communiquer !! : Dire à l’autre « tu sais, quand tu as ….je me suis senti…. » « Tu sais, je préfère…. »
5/ Apprendre à dire non

Vous aurez alors mis toutes les chances de votre côté d'avoir une vraie relation de couple, authentique, épanouie, et qui n’a pas de risque de s’effondrer.


Si vous reconnaissez souffrir de dépendance affective,  je vous propose de découvrir 4 exercices à pratiquer régulièrement pour sortir de la dépendance affective.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

4 moyens de transformer sa vie dès aujourd'hui

Aujourd'hui, je partage avec vous, une vidéo inspirante du coach David Laroche.
Dans cette vidéo, David nous propose 4 moyens de transformer votre vie.


1- Prenez la décision de tout faire pour changer de vie.
Si vous ne changez pas, vous aurez la même vie dans 10 ans. Faites passez votre vie à un autre niveau ! 


2- Si votre vie était autrement, elle serait comment ?
Considérez les choses différemment, sous une autre perspective. 


3- Changez vos croyances, la vie que vous avez est le fruit de vos croyances.
Lorsque quelqu'un pense qu'il ne peut pas s'améliorer, il ne s'améliore pas.
Nous sommes des créateurs de réalité, le seul moyen de changer de vie et de changer ce que l'on croit. Commencez par identifier les croyances positives et constructives que vous voulez développer. Une fois que la croyance est acquise, célébrez ! Vos croyances sont aussi le fruit de ce dont vous vous souvenez. 


4- Testez et explorez régulièrement de nouvelles choses

Soyez vous-même quoi qu'il se passe et peu importe ce que les gens disent..

Pour plus de détails sur ces différents points, je vous invite à  visionner la vidéo ci-dessous ;




Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

8 clés puissantes pour développer sa confiance en soi

Aujourd'hui, je partage avec vous, une vidéo inspirante du coach David Laroche.
Dans cette vidéo, David nous propose 8 clés pour développer sa confiance en soi.

En voici la présentation :
"Peu importe votre niveau, vous pouvez développer votre confiance. L'intention de cette vidéo est de vous aider à réaliser vos rêves, grâce à la confiance en soi.

Il y deux types de confiance : La conditionnelle et l'inconditionnelle. La conditionnelle, c'est celle qu'on obtient avec la répétition jusqu'à acquérir une compétence. Par exemple je suis à l'aise à faire des vidéos puisque j'ai fais des milliers de vidéo en anglais et en Français. En clair, on peut acquérir quoi que ce soit par la répétition, on peut devenir à l'aise par la répétition.
Ensuite, il y a la confiance en soi inconditionnelle, c'est celle que l'on a peu importe la situation, peu importe les gens en fasse de vous, peu importe les circonstances, on a confiance. C'est ce rendre compte que tout ce qui m'arrive est là pour m'aider et me faire grandir.

A partir de là on peut alors entreprendre n'importe quoi dans la confiance car on a la certitude que peu importe ce qui va se passer, ce sera parfait pour moi au moment où ça se passera.

L'objectif de cette vidéo, donc, va d'abord d'être de vous permettre à développer cette confiance en soi inconditionnelle."


Je vous souhaite un bon visionnage



Les 8 clés pour développer la confiance inconditionnelle sont les suivantes :

1) LA CONFIANCE PAR LA PHYSIOLOGIE
Tenez-vous droit, respirez calmement, ayez le visage détendu et les muscles détendus. Plus vous allez avoir une posture qui aide à faire tourner l'énergie de la confiance, plus ce sera facile. Les études montrent que lorsqu'on arrête de respirer librement, que l'on baisse les épaules, contracte le plexus solaire change complètement la biochimie de notre corps.
Plus vous aurez de réussites, plus vous croirez que vous pouvez réussir et développer le sentiment de confiance.

2) ET SI J'ÉTAIS CONFIANT ?
Et si vous étiez davantage confiant ? Posez-vous cette question régulièrement. En faisant cela, vous permettez à votre cerveau de considérer le futur différemment que le présent. Voyez plus grand, visez plus haut. Investissez du temps tous les jours à vous imaginer plus confiant.


3) LA FORCE DE L'INTENTION
Posez l'intention d'être confiant et lâchez prise. Soyez patient, nous pouvons devenir plus que ce que nous imaginions pouvoir devenir dans le passé. Vous pouvez vous surprendre à révéler un nouveau vous à chaque seconde de votre vie.


4) CULTIVEZ ET CÉLÉBREZ LES VICTOIRES
Cultivez et célébrez les victoires de votre vie, les moments où vous avez été confiant. Replongez-vous physiologiquement dans ces moments de victoire. Ce que vous êtes est le fruit de ce que vous êtes le plus souvent. Faites des victoires votre norme pour devenir une personne plus confiante, même dans des situations banales, faites tourner la confiance.
Vous pouvez être plus confiant que ce que vous êtes aujourd'hui.


5) REGARDER LES PERSONNES CONFIANCE
Mettez votre attention sur ce que vous aimez. La Physique Quantique montre que l'on développe ce que l'on regarde, ce que l'on voit. A l'aide des neurones miroir, devenez ce qui vous inspire.
Ce que vous aimez chez les autres existe en vous, vous êtes le reflet de ce que vous aimez à l'extérieur.


6) PRENDRE SOIN DE SOI
Chaque petits geste que je fais par amour pour moi c'est un moyen d'honorer mon estime de moi. Je vous invite vraiment de prendre soin de vous. Vous êtes une pierre précieuse, prenez soin de vous.


7) SORTEZ DE VOTRE ZONE DE CONFORT
A chaque fois que vous faites quelque chose de nouveau, vous étendez votre champ des possibles. Vous allez vous surprendre à devenir à l'aise là où vous ne l'étiez pas. Faites en sorte de faire des choses chaque jours qui vous faisiez un peu peur hier. Chaque nouvelle action dans un espace inconnu fait émerger une nouvelle version de vous-même.


8) SOYEZ VOUS-MÊME
Peu importe les circonstances, si vous vous aimez, le reste n'a pas d'importe.
Aimez-vous au minimum que la somme des personnes que vous aimez à l'extérieur. Enlevez ce masque que vous vous imposez à vous-même.

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

6 outils pour reprogrammer son esprit et obtenir ce que nous voulons

Aujourd'hui, je partage avec vous, une vidéo inspirante du coach David Laroche.
Dans cette vidéo, David nous propose 6 outils puissants pour reprogrammer son esprit et obtenir ce que nous voulons de la vie.

En voici la présentation :
"Beaucoup disent qu’il n’est pas nécessaire de « reprogrammer » notre esprit vu qu’il est trop important de s’aimer tel qu’on est, d’approuver la vie qu’on a. Mais savent-ils que ce qu’ils sont en train de vivre n’est autre que le fruit de leur imagination, de leur programmation du passé ?

Si la programmation du passé n’a pas secoué votre vie, ou simplement si vous avez changé d’avis, sachez qu’il est bien possible de reprogrammer votre esprit et obtenir ce que vous voulez."


Je vous souhaite un bon visionnage



 Les 6 outils pour se reprogrammer sont les suivants

1 - Définissez ce que vous voulez vraiment
Bon nombre de gens se plaignent de leur vie en disant que cela ne leur correspond pas, que cela ne leur apporte que du malheur, que cela ne leur permet pas de grandir.. mais savent-ils réellement ce qu’ils veulent devenir ? Comment avoir des opportunités alors qu’on ne sait pas ce que c’est ?
Avant de franchir le cap, posez-vous les questions « qu’est-ce que je veux atteindre », « qui je veux être », « si tout était possible, comment serait ma vie dans 1 an, 5 ans, 10 ans » ? Plus vous allez définir votre vie, plus vous allez l’obtenir … Sachez donc être l’architecte de votre propre vie en la définissant le plus clairement possible !

2 – Ressentez le « vous » du futur !
Reprogrammez votre esprit, votre futur en 2 étapes essentielles : comprendre ce que vous voulez, ressentez que vous le soyez déjà. En prenant ce nouveau « vous » comme votre propre objectif, imaginez et ressentez que vous l’avez déjà atteint. Il ne vous reste plus qu’à tracer les chemins pour y arriver !

3 – Agissez comme le « vous » du futur !
Devant une situation, demandez-vous « comment est-ce que le moi du futur agirai » ? Une fois que vous avez la réponse, adoptez cette attitude, vivez cette action dès maintenant !
Ces 3 dernières étapes sont interdépendantes vu que plus vous agissez tel que vous voulez être dans le futur, plus vous ressentez et plus vous l’imaginez.

4 – Vous autorisez à l’être !
Donnez-vous l’autorisation de l’être ! Permettez-vous d’être confiant !

5 – Posez-vous des questions puissantes
Posez-vous des questions puissantes, de nouvelles questions qui vous permettent d’identifier clairement ce « vous » dans le futur : « qui je veux être ? », « quelle sera la différence entre ma vie d’aujourd’hui et celle du futur ? », etc.

6 – Visualisez !
Visualisez votre futur pour le voir plus précisément.

Afin de reprogrammer votre esprit et obtenir ce que vous voulez réellement, 6 actions s’imposent : définissez, ressentez, agissez, s’autoriser, vous demander, visualisez !

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Séance d'hypnose pour reprendre confiance après une rupture amoureuse

Aujourd'hui, je partage avec vous une nouvelle séance d'hypnose.
Cette séance est conçue se remettre rapidement d'une rupture amoureuse et reprendre confiance en soi. Il est important de se trouver dans un lieu calme et bien installé pour en profiter pleinement. 

Si vous voulez faire l'expérience d'une transe profonde, il est important d'ÉCOUTER CETTE SÉANCE AVEC UN CASQUE, allongé, les yeux fermés, dans un endroit tranquille. La transe se produit chez la plupart des sujets rapidement, au bout de quelques minutes.
Il est possible que rapidement vous perdiez le fil et ayez envie de dormir. Dans ce cas ne résistez pas, laissez-vous aller. Vous reprendrez conscience à la fin de la séance ou quelques minutes plus tard avec l'impression d'avoir dormi.
Mais vous n'avez pas dormi, vous étiez dans une transe profonde. Et plus la transe est profonde, et plus les effets de l'hypnose sont puissants.


Je vous souhaite une bonne séance d'hypnose.



Si cette séance d'hypnose vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres séances d'hypnose que j'ai déjà publiées sur le blog

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Conseils pour se remettre d'un chagrin d'amour

Je partage avec vous une nouvelle vidéo d'Isabelle Thomas, spécialiste des relations amoureuses.
Dans cette vidéo, la thérapeute partage des conseils pour surmonter un chagrin d'amour suite à une rupture amoureuse.





Vous trouverez ci-dessous la transcription de la vidéo :

Le chagrin, et souvent la dépression, viennent lorsque la colère s’est atténuée, lorsque la rupture est « consommée » et intégrée, mais qu’il reste le sentiment de vide et de dépossession. Elle est très variable en intensité d’une personne à une autre, mais elle est caractérisée par des remises en question et une grande détresse… L’ « endeuillé », l’ « orphelin » a parfois l'impression qu'il ne terminera jamais son deuil car il a vécu une grande gamme d'émotions et que sa tristesse est infinie.

Conseils : Dans cette phase, s’exprimer par écrit ou partager avec ses amis, s’avère très précieux. Mais si les idées noires ou les émotions négatives demeurent trop fortes, il ne faut pas hésiter à consulter. Si vous sentez que votre douleur devient vraiment handicapante ; que vous êtes à court de ressources, ou que vous commencez à développer des comportements obsessionnels, allez voir un thérapeute.

En tous les cas, pas d’inquiétude ! La bonne nouvelle à retenir, qui ne va pas vous sauver, mais qui est important à savoir : VOUS ETES NORMAL.
Non vous n’êtes pas un hypersensible fou dépressif ou stupide. Vous êtes normal.

Dans notre société le chagrin et la dépression sont parfois tabous, mais c’est juste parce que les gens ont peur de la peine des autres car elle les touche (et ont peur de leur propre chagrin et de leurs propres émotions). C’est pourtant le sentiment le plus partagé sur la terre avec la joie ! Vous vous êtes peut être senti « coupé » dans votre chagrin par des phrases comme « allez allez, arrête ça va aller /Sors un peu, profite de la vie », recommandations qui vous aident beaucoup, n'est-ce pas ?

Ne vous laissez pas faire, l’exprimer est essentiel ! La phase de dépression est UTILE elle vous permet de faire votre deuil et de laisser de côté une vieille part de vous, comme une ancienne peau, indispensable pour pouvoir se régénérer et faire naître une nouvelle part de vous.
Ce que vous pouvez ressentir :
*Absence d’envie de vous lever le matin
*Crises de larmes en vous remémorant l’être aimé, les bons souvenirs ou en réalisant que la perte est réelle et définitive
*Sensation de vide accompagnée d’angoisse
*isolement plus ou moins conscient de toute forme de vie sociale
*repli chez soi
*mutisme
*ou au contraire, besoin de vous exprimer et de raconter à tout le monde.
La séparation amoureuse s’apparente vraiment à un SEVRAGE, il y a forcément cette étape du chagrin, qui est nécessaire et bénéfique car elle permet de « vivre » émotionnellement la rupture, ce qui permet de passer PLUS RAPIDEMENT à l’étape suivante (la reconstruction)

Voici pourquoi :
  • VIE D’UNE EMOTION NON ENTRAVEE : Elle naît, monte jusqu'à un sommet de souffrance, puis décroît et s'éteint.
  • VIE D’UNE EMOTION NIEE, REFUSEE, CACHEE OU REFOULEE (sous les prétextes de « aller plus vite », « accélérer la guérison », « se montrer fort », « se battre », etc.) : elle monte, est contrariée, donc remonte, remonte, remonte. Elle va revenir frapper à la porte, de plus en plus fort jusqu’à ce que vous l’entendiez. Elle sera chaque fois plus intense, ce sera donc davantage de souffrance. Elle ne vous lâchera pas tant que vous ne l’aurez pas laissée s’exprimer. Vous avez donc tout intérêt à l’accueillir quand elle se présente, même si c’est désagréable. Ce serait pire après.
Conclusion : laissez sortir, exprimez-vous, pleurez dans les jupes de votre mère, de votre meilleur ami, d’un inconnu, au téléphone avec un service d’aide, tout seul devant une comédie romantique, hurlez, roulez-vous par terre, pleurez toutes les larmes de votre corps, aussi souvent que l’envie vous vient.

Lorsque cela reste « coincé » dans la gorge, parce que vous le retenez, parce que vous avez peur d’avoir mal, d’y « aller »….l'effet sera inverse; vous aurez davantage mal, et le chagrin sera sans fin.
Alors que si vous le laissez sortir, vous constaterez, après une crise de larmes, qui en est « le pic », une descente des émotions, et un vrai apaisement, comme si le corps s’était vidé de sa peine, s’était déchargé. Les larmes lavent. Elles sont la machine à laver de votre inconscient.

Si vous ne parvenez pas à pleurer, que cela reste "coincé" dans la gorge, faites ce petit exercice d'EFT :
Tapotez sous votre menton (dix petits coups de « tapping ») en répétant 7 fois : « Même si je suis seul et qu’elle m’a quitté, je m’accepte et je m’aime complètement comme je suis »
Ou « Même si je me sens nul et indigne d’amour, je m’accepte et je m’aime complètement comme je suis »
Trouvez la phrase qui fait mouche pour votre situation. Recommencez aussi souvent que possible. Le chagrin va s’atténuer.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Méditation sur le chakra de la gorge : Expression de soi, créativité

Je vous propose une nouvelle méditation guidée de la thérapeute Florence Matha.
Le thème de cette méditation guidée est "Méditation guidée sur le chakra de la gorge".

Ce chakra est situé dans le creux de la gorge. C'est le centre de la communication, de l'expression de soi, de la créativité.

C'est là que l'on entend sa voix intérieure car il est relié au sens de l'audition et à l'élément éther, ou akasha.

Cette méditation guidée est conçue  pour nous aider à améliorer notre communication à l'autre, notre créativité et développer notre capacité à exprimer et libérer qui nous sommes.


Je vous invite maintenant  à vous laisser simplement guider par la douce voix que vous allez entendre.
Vous pouvez répéter cette séance autant de fois que vous le désirez jusqu'à constater une amélioration notable de votre état émotionnel.
Je vous souhaite une bonne séance de méditation guidée. 



Si cette méditation guidée vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres méditations que j'ai déjà publiées sur le blog.

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Méditation guidée pour nettoyer les blocages à l'ancrage

Je vous propose une nouvelle méditation guidée de la thérapeute Fanny Dubreuil
Le thème de cette méditation guidée est "Nettoyage des blocages à l'ancrage ".

Cette méditation guidée est conçue pour nous aider à accepter tout ce qui se présente dans l'instant présent.

En voici la présentation :
"Cette méditation agit comme un soin. Elle va donc nous aider à transmuter petit à petit les blocages à l'enracinement et à faire émerger des prises de conscience dans les jours/semaines à venir.

Le cas échéant, acceptez les émotions qui remonteront pendant, même si vous ne comprenez pas consciemment d'où elles viennent. Le plus important est de se laisser traverser par elles et de les vivre pour les extérioriser..
"


Je vous invite maintenant  à vous laisser simplement guider par la douce voix que vous allez entendre.

Vous pouvez répéter cette séance autant de fois que vous le désirez jusqu'à constater une amélioration notable de votre état émotionnel.

Je vous souhaite une bonne séance de méditation guidée. 



Si cette méditation guidée vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres méditations que j'ai déjà publiées sur le blog.

Je vous invite aussi à tester l'efficacité des enregistrements de méditations guidées Mental Waves. Pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur l'image ci-dessous :


Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Séance d'hypnose pour arrêter de trop penser

Aujourd'hui, je partage avec vous une nouvelle séance d'hypnose.
Cette séance d'hypnose a pour objectif de nous aider à ralentir le flot de nos pensées.

En voici la présentation :
"Apprendre à cesser de trop penser permet d'accroître :
- son niveau de bonheur
- son niveau d'activité

- sa spontanéité

Toutes ces pensées qui s'entremêlent de façon permanente : se préoccuper de l’avenir, regretter le passé, constamment se concentrer sur qui pourrait arriver ou ce qui aurait dû être, ce que l'on aurait pu faire pour … etc.
Autant de schémas de pensées dans lesquelles nous pouvons nous perdre ou nous abandonner pendant des heures … plusieurs fois par jour ....
Des réflexions qui deviennent des automatismes inconscients, sans que nous prenions conscience de ce que nous sommes en train de « réaliser ».
Cette perte de contrôle de notre mental, ne cesse de nous éloigner de l'instant présent.
Alors, comment arrêter de trop penser …
Tout simplement en concentrant plus d'attention sur le moment présent.
En reprenant parfois le contrôle de ces pensées, afin de les reclasser.
Reprendre le contrôle de notre dialogue interne afin d'évaluer les pensées qui constituent un « bruit » … qui pollue notre quotidien. Des pensées parasites, qui même avec les meilleures intentions, n'offrent pas de possibilité d'agir.

Et ces autres pensées qui sont des signaux intéressants, sur lesquels nous pouvons influer, et qui favorisent notre passage à l'acte
Car notre conscience et notre attention ne peuvent être qu'à un seul endroit à la fois :
soit perdues dans les méandres de ces pensées parasites
soit sur des pensées plus constructives, qui nous permettent de passer a l'action … ou de prévoir

Les pensées sont des processus internes puissants. Notre façon d’y réagir est sous notre entière responsabilité …
Nous pouvons soit nous y perdre, soit utiliser ce merveilleux trésor, pour vivre dans le présent ou préparer l'avenir"


Si vous voulez faire l'expérience d'une transe profonde, il est important d'ÉCOUTER CETTE SÉANCE AVEC UN CASQUE, allongé, les yeux fermés, dans un endroit tranquille. La transe se produit chez la plupart des sujets rapidement, au bout de quelques minutes.
Il est possible que rapidement vous perdiez le fil et ayez envie de dormir. Dans ce cas ne résistez pas, laissez-vous aller. Vous reprendrez conscience à la fin de la séance ou quelques minutes plus tard avec l'impression d'avoir dormi.
Mais vous n'avez pas dormi, vous étiez dans une transe profonde. Et plus la transe est profonde, et plus les effets de l'hypnose sont puissants :


Je vous souhaite une bonne séance d'hypnose.



Si cette séance d'hypnose vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres séances d'hypnose que j'ai déjà publiées sur le blog

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Un outil pour mieux se connaïtre et développer de meilleures relations

Aujourd'hui, je vous présente un outil pour mieux se connaitre et développer de meilleures relations avec les autres.
Cet outil c'est "l'effet miroir."


Pour mieux comprendre l'intérêt d'utiliser cet outil pour son développement personnel, il faut savoir que la façon dont nous réagissons vis à vis des personnes que nous rencontrons ou vis à vis des situations qui se présentent à nous dépend de l'état de notre monde intérieur, autrement dit de notre état d'esprit.

La façon la plus rapide et la plus efficace de changer ce qui se passe à l'extérieur de nous est de modifier notre état d'esprit, de reconnaître que nous sommes les créateurs de notre réalité et donc responsables de tout ce qui nous arrive dans la vie.

Pour savoir comment bien se servir de l'effet miroir, je vous invite à visionner deux vidéos proposées par la coach et conférencière Géraldine Bergon.





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Présentation des 5 langages de l'amour

Je partage avec vous une nouvelle vidéo sur le thème des relations amoureuses.


Cette vidéo présente les 5 langages de l'amour, thème du livre de Gary Chapman :



 Je vous invite à présent à visionner la vidéo de la thérapeute Isabelle Thomas :



On peut donner et recevoir de l’amour de 5 manières différentes. Les connaître est essentiel pour bâtir des relations épanouies. En effet, chaque personne dispose d’un langage qui lui est plus sensible que les quatre autres.

Connaître le langage de l'autre et l'utiliser permettent de remplir son « réservoir d’amour » plus facilement. Et pour vous-même : savoir quel est le langage qui vous « nourrit » le plus, c’est avoir la capacité de ….le demander à votre partenaire ! Imaginons que vous soyez sensibles aux paroles valorisantes ; que c’est votre façon de vous sentir aimé ; et que votre partenaire lui, soit un pur « physique », taiseux et avare de mots. Vous voyez pointer le malentendu dramatique ? Vous croyez qu’il ne vous aime pas ; vous êtes frustré ; lui ne se sent pas compris, pense qu’il ne parvient pas à vous rendre heureux, subit peut-être votre colère, alors qu’il vous aime aussi fort….mais à sa manière. En discutant avec lui, vous pourrez dissiper le malentendu.

De deux choses l’une : ou vous parvenez à expliquer votre langage, et l’autre s’efforce de vous parler un peu plus votre langue ; ou bien, vous décidez de vous mettre en couple avec quelqu’un qui a, sensiblement, le même langage que vous…

Cette analyse vous permet aussi de comprendre vos problèmes relationnels, notamment avec vos parents ! « Mon père ne m’a jamais dit  je t’aime. »

1. Paroles valorisantes
Elles permettent d’exprimer notre amour à travers des mots et de manière très directe - paroles d’encouragement, compliments sincères, mots gentils. Si, dès que vous entendez ce type de paroles, votre réservoir d’amour se remplit et vous prenez confiance en vous, ne cherchez plus, c’est votre langage de l’amour. Beaucoup de gens sont nourris par ce langage, et parmi eux, une large majorité de femmes.

2. Cadeaux
Recevoir un cadeau vous remplit de bonheur, vous sentez l’intention de la personne qui l’implique : vous êtes touché de cette attention qui vous est portée, vous vous sentez aimé ? Voilà votre langage de l’amour. Offrir un cadeau peut être extrêmement puissant pour véhiculer de l’amour. A condition que ce soit le langage de l’amour de l’autre.

3. Services rendus
Ce langage-là est souvent trouvé chez les hommes qui aiment. Ils se mettent dans la position de l’aidant voire du sauveur (sentiment amoureux).
Le service rendu parle aux hommes car c’est une manière concrète, palpable et moins gênante qu’une déclaration verbale, de montrer son affection.

Mais il peut ici aussi y avoir des malentendus ! Prenons l’exemple d’un mari qui travaille dur au bureau et qui rentre tard tous les soirs pour gagner de l’argent et ainsi subvenir aux besoins de sa famille. Il croit montrer de l’amour pour sa femme en apportant une sécurité financière (ce qui est important) alors qu’elle ressent le besoin d’avoir des moments de qualité (voir point suivant). La dispute aura lieu tôt ou tard si personne ne comprend ce qui se passe: chacun essaye d’imposer son propre langage de l’amour à l’autre.

4. Moments de qualité
Il s’agit du temps que l’on passe avec une personne. Peu importe l’activité en cours, ce qui compte c’est de se retrouver avec l’autre et de pouvoir discuter, partager et sentir la présence de la personne que l’on aime. Rire et vivre de la complicité. Hommes et femmes se rencontrent assez souvent, heureusement, sur ce langage.

5. Toucher physique
Par une tape dans le dos, un serrage de main, une embrassade ou une bise, on peut communiquer de l’amour. Un ami me parlait de son séjour en Espagne dans une résidence universitaire. Il ne parlait pas la langue ni ne la comprenait. Au bout de quelques semaines, quelques Espagnols l’ont croisé et lui ont fait de grandes embrassades, en message de bienvenue. Il m’a rapporté que son réservoir d’amour s’était rempli aussitôt, et qu’il s’est alors senti à l’aise dans ce lieu.
Le toucher physique est le langage d’amour le plus spontané et facile à pratiquer pour vous ? Parfois, lorsque vous n’avez pas les capacités de communiquer de l’amour à quelqu’un, vous lui faites une petite tape dans le dos ou lui touchez le bras amicalement ? C’est bien l’un de vos langages de prédilection.

Attention avec ce langage : de nombreuses personnes ne le « reçoivent » pas, et le vivent comme une infraction à leur distance de sécurité, à une invasion de leur intimité. Le corps est le bastion de l’intimité. Certaines cultures ne pratiquent pas du tout ce langage. Assurez-vous que votre partenaire ne le vit pas comme cela.

A noter :
Il faut savoir qu’un quart des personnes ne communiquent pas le même langage de l’amour que celui qu’ils aiment recevoir. Peut-être que vous préférez recevoir des paroles valorisantes, mais que vous préférez offrir des cadeaux pour exprimer votre amour.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Le réflexe à adopter quand rien ne va dans sa vie

Votre vie vous semble triste, difficile, sans aucune saveur ? Vous avez du mal à lui trouver un sens ?
Je partage donc avec vous une clé pour vous aider à changer la situation et à retrouver votre joie de vivre.

Ainsi, tout ce qu'il vous faut pour retrouver votre joie de vivre et votre enthousiasme, c'est oser sortir de votre zone de confort.


Mais qu'est-ce que la zone de confort ? Et surtout comment faire pour en sortir ?

Pour le savoir, je vous invite à visionner la vidéo de Jordane Zangueneh, coach en reconversion professionnelle.

En voici la présentation :

"Beaucoup de personnes ne savent pas ce que sortir de sa zone de confort signifie.
Ils ne savent pas comment en sortir.
Ils n'osent pas en sortir à cause de leurs habitudes qui les maintiennent dans cette zone de confort.
La peur de sortir de sa zone de confort, la peur du changement, les habitudes immobilisantes vous font rester dans votre zone de confort.
Sortir de sa zone de confort ne signifie pas un changement brutal et radical, mais simplement oser faire de nouvelles choses, quelque soit l'importance de ces nouvelles choses.
Sortir de sa zone de confort c'est oser s'ouvrir l'esprit pour oser prendre soin de soi.
Les habitudes sont comme les vêtements il convient d'en changer pour continuer d'être en cohérence avec soi-même et son environnement.
Oser évoluer c'est oser sortir de sa zone de confort."




Cette présentation ne vous a pas convaincue ? Vous ne vous sentez pas encore capable de sortir de votre zone de confort ou jugez que, finalement, ce n'est pas une priorité ? Alors, je vous invite à découvrir les 9 signes qui indiquent qu'il est grand temps de changer de vie.

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Les 10 signes de la dépendance affective

Je vous invite à découvrir les 10 signes de la dépendance affective. Ces 10 signes sont présentées de façon détaillée par la thérapeute dont je vous propose de visionner la vidéo ci-dessous.




1.L’incapacité d’être heureux seul :

Seul, on s'ennuie, on n’éprouve pas de plaisir, on est incapable d’être créatif, on pense sans cesse à son ex. On cherche alors à combler ce vide par une rencontre.

2. Le besoin de plaire :

Le dépendant affectif a besoin d’être le centre d’attention de son partenaire.Il ne se demande pas si l’autre lui plaît et fait l’impasse sur ses défauts. L’important c’est d’être choisi par l’autre ; il se sent alors « exister ». L'approbation de l’autre lui est nécessaire pour se sentir légitime.

3. Renier son identité :

Pour plaire, le dépendant affectif, n’est pas authentique ; il adopte un comportement de suradaptation. Il sent très finement les attentes et goûts de son partenaire, et s’y ajuste. Il va se sentir mal à l’aise dans ce rôle mais ne peut faire autrement. Il fait passer les besoins de l’autre avant les siens. Certains dépendants vont jusqu’à accepter l’insupportable (violence verbale ou physique, humiliation, abus sexuel). Souvent nécessaire pour que le déclic se produise et qu’ils s’éveillent.

4. S’exalter trop vite :

Impatient de remplir son vide intérieur, le dépendant se projette dans un avenir avec l’autre avant même de s’assurer qu’ils sont sur la même longueur d’ondes.Ses fantasmes lui font penser qu’il répondra à ses attentes. Si ce n’est pas le cas, il est déçu, voire trahi.

5. Entrer dans des relations problématiques avec :

*Des personnes qui ont besoin d’une infirmière, d’un porte-monnaie, d’un psy. Ainsi il se sent utile et aimé.
*Des partenaires indisponibles, distants, ou qui ont peur de l’engagement . Le dépendant sera « rejeté » fréquemment, ce qui reflète et confirme ce qu’il pense de lui-même – ces partenaires valident l’opinion qu’il a de lui. Il sera dispensé d'aller regarder ses blessures en face : le rejet de l’autre lui occupe l’esprit et il peut continuer à croire que le problème vient des autres.
*Des partenaires qui ne lui conviennent pas : se croyant indigne d'amour, il se contente de miettes.

6. Le besoin permanent d’être rassuré :

Carencé en amour de soi, il pense qu’être rassuré (sur le fait qu’il est aimé, aimable, beau /belle, intéressant, etc) va le guérir. Il questionne son partenaire sans cesse sur ses sentiments, jusqu’au harcèlement parfois. Jalousie et possessivité font partie du « package ». En amitié, il est « collant » ou un peu trop « en demande ». On note souvent aussi le recours à une substance extérieure, un erzatz qui va servir de « mère nourricière » en cas de désespoir, angoisse du vide : drogue, alcool, nourriture, sexe ; etc

7. L’obsession de l’autre :

Le dépendant pense en permanence à son partenaire, comme une obsession mentale : il se demande ce qu’il fait, quand il répondra à son dernier sms, etc. Bref, il n’y a pas de place pour qu'il s’occupe de ses propres priorités. Cette obsession de l’autre crée une agitation mentale intense qui génère stress et mal-être physique et mental.

8. Croire que sa valeur dépend du regard de l’autre :

Le dépendant est persuadé que sans l’autre il ne vaut rien. Il est souvent fier de présenter à son entourage un partenaire qui a poursuivi de hautes études (dont il ne se serait pas senti capable) ou au physique attrayant ( il est rassuré d’avoir réussi à intéresser un bel homme ou une belle femme), ou qui a des moyens financiers (car lui ne s’occupe pas de se donner ces moyens).

9. La peur de l’abandon et de la solitude :

Enfant, il s’est senti abandonné par le parent du sexe opposé, et reproduit ce schéma dans ses relations sentimentales. Quant à la solitude, le dépendant affectif croit ne pas la craindre parce qu’il la vit déjà. Mais….cette solitude est très mal vécue. Il vit une sensation de Vide existentiel vertigineux et qui ébranle toute la personnalité et même son corps. Cette peur « dans les tripes » de l’abandon aboutit à deux comportements apparemment contraires : le 1er, s’accrocher à l’autre (y compris si celui-ci a décidé de le quitter !). Après une rupture, le dépendant risque donc de sombrer dans une longue dépression ; à moins qu’il ne se jette corps et âme dans une prochaine relation – qui aboutira aux mêmes problèmes ! Le second, rompre lui-même la relation ou la saboter, car cela lui permet d’être à nouveau rejeté et abandonné, « ce qu’il connaît ». Autre cas fréquent : ne cultiver aucune relation amicale, proclamer son autarcie.

10. Le couple de dépendants affectifs

Deux personnes prennent appui l’une sur l’autre pour colmater leurs vides et angoisses. Ils se mettent ensemble, non pas pour conjuguer leurs deux vies, mais pour conjuguer leurs deux vides intérieurs et tenter de les combler.

A la lecture de la présentation de ces dix signes, vous reconnaissez souffrir de dépendance affective,  je vous propose donc de découvrir 4 exercices à pratiquer régulièrement pour sortir de la dépendance affective.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Méditation pour connaître sa chance au quotidien

Je partage avec vous une méditation de la thérapeute Laurence Simenot.
Elle nous propose une méditation de gratitude. Quand nous avons tendance à broyer du noir parce que notre vie nous semble difficile sur le moment, nous avons la fâcheuse tendance à oublier tous les cadeaux que la vie nous a déjà offert.
La vidéo que je partage avec vous a donc pour but de nous aider à prendre conscience de ces cadeaux si précieux qui font que notre vie mérite d'être vécue malgré les difficultés.


Pour profiter pleinement des bienfaits de cette méditation, je vous invite à prendre une position confortable dans un endroit calme, loin du bruit et de l'agitation.

Ensuite, laissez-vous guider par la voix de Laurence.



Si vous avez aimé cette séance de méditation, je vous invite à visiter le site Internet de Laurence Simenot pour découvrir les produits et services qu'elle propose.

Vous pouvez aussi consulter les autres vidéos de cette thérapeute que j'ai déjà publiées sur le blog.

Vous pouvez aussi utiliser des musiques thérapeutiques pour méditer ou vous relaxer profondément.
Cliquez sur l'image ci-dessous pour en savoir plus :



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Conseils pour retrouver sa liberté grâce au pardon

Je partage avec vous des conseils pour vous aider à pardonner pour retrouver un sentiment de liberté . Ces conseils vous sont proposés par la sophrologue Anastasiya AKHADOVA

Voici la présentation de la vidéo de la sophrologue :
"Le pardon est souvent difficile à accorder, qu'il s'agisse de pardonner une autre personne ou à fortiori soi-même. Mais que signifie véritablement "pardonner" ? Est-ce un acte révélateur de renoncement et de faiblesse ou est-ce, au contraire, le signe d'un esprit fort et éclairé ? Pourquoi est-ce que chaque être humain mérite le pardon? Pourquoi vous méritez de vous pardonner vous-même ?"





Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Les 8 types de relations amoureuses toxiques

Je partage avec vous une nouvelle vidéo sur le thème des relations amoureuses.

Cet article fait suite à celui que j'ai publié sur le thème de la dépendance affective.
Cet article présente les réflexions inspirantes d'une thérapeute (Isabelle) et 4 exercices à pratiquer régulièrement pour sortir de la dépendance affective.

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une présentation détaillée des différents types de relations amoureuses toxiques


Selon la thérapeute, il existe 8 types de relations amoureuses toxiques :
  1. L'amour à sens unique.
  2. La relation fusionnelle.
  3. La relation de dépendance.
  4. La relation de rivalité.
  5. La relation piédestal.
  6. La relation maître-esclave.
  7. La relation de type côte à côte.
  8. La relation du saveur/sauvé.
Dans la vidéo ci-dessous, vous allez découvrir, de façon très argumentée,  pourquoi toutes ces relations sont toxiques.
En fin de vidéo, Isabelle donne également les caractéristiques d'une relation amoureuse saine.

Je vous souhaite un bon visionnage.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

4 exercices à pratiquer régulièrement pour guérir de la dépendance affective

Je partage avec vous quatre exercices pour guérir de la dépendance affective.
Je vous indique ci-dessous la présentation de chacun de ces exercices, comme le propose la thérapeute qui les recommande, pour favoriser la guérison.


EXERCICE 1 : la méditation



Pratiquez la méditation tous les jours : 5 min minimum, assis ou allongé. Il n’y a aucun contrôle à exercer. Méditer ce n'est PAS vider son esprit. L’esprit de n’importe quel être humain y compris les plus éveillés est rempli de pensées et d’émotions ! Vous vous asseyez et vous observez : C’EST TOUT.
Vous allez observer un tas de choses : sensations du corps ; respiration ; pensées qui tournent ; comment vous vous laissez embarquer dans celles-ci ; comment vous revenez à vous de temps en temps comme au sortir d’un rêve ; émotions qui montent ; petits "films" intérieurs, etc. En gros, vous « prenez note » de tout ce qui se passe, comme si vous teniez un journal de bord, mais vous les laissez défiler, comme on regarderait couler une rivière, sans chercher à s'accrocher, et vous revenez le plus souvent possible à la conscience du corps.

Vous aurez sans doute des tensions désagréables pendant la méditation. C’est normal. C’est le signe que vous vous rencontrez vraiment. Bonne nouvelle : c'est le seul moyen pour guérir ! Après trois mois de ces rituels, vous allez vous sentir de mieux en mieux. Vous allez réaliser que la sécurité que vous cherchiez à l’extérieur de vous à travers ses relations, vous l’avez en vous.
La méditation permet de développer notre « pilote intérieur », cet observateur qui ne s’identifie pas à ses pensées négatives et émotions négatives, mais qui les observe sans juger et donc, possède une sorte de stabilité, de sérénité.

EXERCICE 2 : l’ancrage / la posture de l’arbre


Être ancré, c’est sortir de ses pensées et de ses « transes » émotionnelles, ses "films intérieurs", pour être vraiment dans l’instant présent et habiter son corps. C’est s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, l’ici et maintenant. C'est sortir sa conscience de sa tête … et l’installer dans ses pieds.
Quels bénéfices à s'ancrer ?
• moins de pensées négatives
• Se sentir plus en sécurité
• Moins d’angoisse et plus de sérénité face aux événements négatifs
• Moins de fatigue et plus d’énergie
• Moins d’impression que l’on devient fou ou que l’on vit « comme dans un rêve »
• Diminuer migraines, stress, pensées suicidaires
• Plus de confiance, peu importe la situation qui se présente
• Vous sentir à votre place
• Lâcher prise plus facilement
• Accomplir plus facilement vos projets
• Mieux vous sentir dans votre corps
• Accepter la vie et de moins lui résister


Voici donc la technique d’ancrage appelée méditation de l’arbre.
Vous pouvez la faire assis ou debout. L’important est d’avoir les pieds bien à plat sur le sol. Commencez par effectuer 5-6 respirations abdominales. Les yeux fermés de préférence, imaginez que des racines sortent de vos pieds et commencent à s’enfoncer dans le sol. Tout en continuant votre respiration profonde, imaginez que ces racines vont de plus en plus profondément dans le sol. Elles sont de plus en plus longues et épaisses. À chaque inspiration, visualisez l’énergie de la terre qui remonte par vos racines, par vos pieds, et vous traverse en entier. À chaque expiration, vos racines s’étendent plus profond vers le centre de la terre, jusqu’à son noyau. La puissante énergie du noyau de la terre remonte jusqu’à vos pieds, puis jusqu’à votre cœur et vous traverse tout entier. Cela vous nourrit et vous donne de la confiance, de la puissance, et de la sérénité.
Là, bien enraciné, bien ancré dans le centre de la terre, vous allez y déposer une intention sur quelque chose que vous souhaitez voir apparaître dans votre vie.
Par exemple, dans le centre de la terre, vous allez émettre l’intention suivante : « je suis en sécurité, ici et maintenant » (cette intention est très puissante et efficace sur beaucoup de personnes).
Vous vous sentez maintenant profondément relié avec la terre et en totale sécurité.
Faites cet exercice une fois par jour pendant environ deux semaines, vous allez déjà ressentir de puissants bienfaits. Plus vous le faites, et plus les résultats seront importants. A vous de jouer !


EXERCICE 3 : le rituel d’estime de soi.




Cet exercice est basé sur le pouvoir de l’habitude. Nous sommes des êtres de conditionnement : notre estime de nous-même est le résultat d’un conditionnement issu de l’enfance. La plupart du temps, une faible estime de soi résulte de deux facteurs conjoints : un amour parental défaillant, qui comporte de l’humiliation, du dénigrement, du rejet ou de l’indifférence ; et la sensibilité, la personnalité de l’enfant.
Selon le degré de sensibilité de l’enfant, et le degré de défaillance du parent, l’estime de soi va être plus ou moins gravement dégradée (si tant est qu’elle est construite).

La bonne nouvelle : puisqu’il s’agit d’un conditionnement, c’est-à-dire de la répétition d’une habitude, nous pouvons inverser le processus par une déconstruction, un déconditionnement (ou reconditionnement). Un peu comme si nous effectuions une « reprogrammation » de notre disque dur interne, nous allons nous déconditionner d’une croyance que nous ne valons rien, grâce à cet exercice aux conséquences extrêmement positives.

Il s’agit de développer un rituel quotidien : tous les jours dans le miroir, répétez : « je m’aime et je m’accepte comme je suis », plusieurs fois. C’est normal si c’est difficile la première fois. Essayer de vraiment jouer le jeu, pas juste réciter la phrase vaguement. Essayer de penser ce que vous dites.

« C’est ridicule ! »

…Je vous vois venir : vous allez émettre, d’abord, de sérieux doutes sur l’efficacité et le contenu de cette phrase. C’est bien normal ! En effet, puisque notre estime de nous-même est faible ou carencée, si on lui dit qu’on l’aime….c’est quasiment irrecevable. Votre mental va alors déployer tous ses efforts et toute son ingéniosité pour vous fournir les arguments les plus pertinents du monde : « c’est naze », « cette phrase est niaise », « tu perds ton temps » ; « c’’est la méthode coué » ; « ridicule », « complètement artificiel », etc.
Laissez-le dérouler son réquisitoire.

Et continuez ! L’objectif de votre mental est de maintenir la personnalité sur ses rails confortables (fussent-ils nocifs !), il freine donc des quatre fers, d’autant que la perspective de « s’aimer » peut être particulièrement violente pour quelqu’un qui ne s’aime pas.

Si les larmes viennent, laissez-les. Cela signifie que votre cœur est suffisamment ouvert (donc que vous êtes sorti du déni), pour pouvoir être pansé

Il est possible qu’une réaction monte : une personne effectuant cet exercice raconte :
« c’est comme si je disais à mon âme, je t’aime et qu’elle me disait « foutaises, tu m’as jamais aimée, qu’est-ce que t’es en train de me raconter ».

L’important est de continuer à le faire quand même.

C’est ce qu’a fait la personne, qui racontait qu’ensuite, la phrase était de plus en plus facile à dire, et qu’elle a fini par la trouver agréable et nourrissante pour son estime et sa confiance.


Exercice 4 : L'Enfant Intérieur



L’idée est que nous portons en nous 3 parts : l’enfant intérieur, et deux parents intérieurs.
L’enfant intérieur : c’est l’enfant que nous étions, et que nous sommes toujours, avec toutes ses émotions, que nous avons appris à« faire taire » pour fonctionner dans notre monde adulte. Nous avons tous, en nous, un enfant très sensible, qui a des émotions d'enfant, et que nous n’écoutons ni ne soignons vraiment, parce qu’il faut « grandir pour fonctionner ». Nous le censurons car sa vulnérabilité et ses émotions nous font peur (ex : besoin d’être aimé, réconforté, entendu; etc) et que notre société actuelle nie ces besoins-là au profit de l’efficacité et du sérieux adulte.
Or, lorsque nous souffrons, c’est 100% du temps, cet enfant qui souffre en nous. En effet nos émotions ne peuvent pas vieillir. Celles que vous ressentez aujourd’hui sont les mêmes que celles de votre enfance. Au niveau émotionnel, tous les êtres humains réagissent toujours comme un enfant de 3-4 ans.
D’où l’importance d’aller voir ce que nous dit cet enfant. Dans le cas de la dépendance affective, il souffre d’abandon.
Nous devons donc apprendre à prendre soin de lui.

Imaginons que votre nom soit Marie. Vous avez 42 ans. A l’intérieur de vous vit la petite Marie, 4 ans. Lorsque vous êtes occupée à l’extérieur avec vos missions, vos devoirs, votre travail, votre vie d'adulte, la petite Marie se sent négligée. Quant à vous, vous vivez de grandes colères, de grandes tristesses ou frustrations.Toutes ces émotions intenses sont des tentatives de votre enfant intérieur pour attirer votre attention !

Imaginez que vous avez, en plus de votre mari, collègues, amis, une petite fille de 4 ans. Personne ne s’occupe d’elle. Chaque fois qu’elle essaie de dire quelque chose et d’avoir de l’attention, vous lui dites : « Tais-toi ! J'ai mon travail à gérer, mon mari, mes papiers, mes amis, ma maison … Je n’ai pas de temps pour toi ! »
Comment pensez-vous qu’elle va se sentir ? D’abord, elle va essayer d’obtenir votre attention en se manifestant par de grandes émotions. Elle va pleurer, hurler, crier, être agressive.

Revenons à vous, adulte, en qui vit cet enfant. Vous pensez que vous êtes en colère contre le monde extérieur, mais c’est votre enfant intérieur qui est en colère contre vous. En effet rien n’est pire que d’agir comme si notre enfant intérieur n’existe pas. C'est essayer de vivre comme si NOUS n’existions pas. C’est être déloyal envers soi-même. Et vous l’êtes, à chaque fois que vous ignorez ce que vous ressentez, pour plaire à quelqu’un d’autre. Vous dîtes à votre enfant intérieur "Tais-toi, tu n’es pas important, l’autre est beaucoup plus important que toi."
Que va faire cette petite Marie en vous ? Après avoir essayé de montrer ses émotions, elle va abandonner, s'épuiser et se dire : "elle ne veut pas prendre soin de moi, car je ne le vaux pas ». ... C’est la dépression...Vous pensez que vous êtes déprimé à cause d’autres personnes, de votre travail, de vos enfants, de votre mari ou de vos parents. En réalité vous êtes déprimé parce que vous ne prenez pas soin de votre enfant intérieur. Le stade suivant, si vous continuez à l’ignorer, sera la maladie physique. Vous allez tomber malade, ou avoir un accident. Peut-être qu’après ça, la Marie adulte va apprendre enfin à prêter attention à son enfant intérieur.

Comment être un parent aimant pour soi-même?

Vous devez d’abord développer une mère ou un père intérieur. Inventez ce parent aimant et tendre. Chaque fois que vous avez une émotion, ce parent demande à votre enfant intérieur : « Qu’est-ce qui se passe? » Écoutez la réponse sans juger, puis dites : « Viens dans mes bras, je t’aime comme tu es. Je t’aime avec ce que tu ressens. Je comprends ». Ces mots sont très importants, car la plupart du temps nous ne nous sentons pas « normal » de ressentir des émotions et nous essayons de les ignorer ou de les supprimer.

Laissez les émotions s’exprimer et prenez les TRES au sérieux. Puis demandez : « De quoi as-tu besoin ? ».

Et ici commence votre mission de protection en tant qu’adulte. Envoyez votre Parent intérieur pour prendre soin de ce que vous avez à faire dans le monde extérieur. Ce parent va aller dans le monde, pour agir, modifier une situation, prendre une initiative, des mesures concrètes, pour vous protéger.
Prendre soin de soi, c’est avoir ce dialogue avec vous le plus souvent possible, chaque fois que vous avez une émotion.
Après quelques mois de pratique, vous ne vous sentirez jamais plus seul. Partout où vous allez, à partir de maintenant vous y êtes avec votre protecteur. Vous n’êtes pas seul. Vous êtes aimé et vous êtes protégé.
Vous verrez vos symptômes de dépendance disparaître (addictions, masques sociaux, harcèlement, autosabotage, autodestruction, violence).

Quels que soient les ruptures et les drames de votre vie, vous vous en sortirez. Parce qu’à présent VOUS êtes là pour vous prendre par la main et pour vous occuper de vous.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Affirmations positives pour maîtriser le temps

Je partage avec vous quelques affirmations positives pour maîtriser le temps.
Ces affirmations sont utiles pour nous aider à mieux gérer le stress quotidien

  • J'ai tout le temps nécessaire pour réaliser tout ce dont j'ai envie et besoin.
  • Je prends mon temps.
  • Je prends, tous les jours, le temps de ne rien faire.
  • Chaque fois que j'ai terminé une tâche, je le célèbre.
  • J'accomplis mes tâches dans la joie et dans la bonne humeur.
  • Je prends le temps de me poser.
  • Je gère mon temps.
  • Je prends le temps nécessaire pour exprimer ma créativité.
  • Je choisis mes priorités en toute conscience.
  • Je consacre au moins dix minutes par jour à mon bien-être.
  • Je célèbre chaque tâche accomplie.
  • Je suis pressé donc je prends mon temps.
  • Je réalise facilement et rapidement mes activités.
  • J'ai le temps pour tout faire.
  • J'adore prendre mon temps.
  • Je prends le temps d'être avec ceux que j'aime.
  • Je fais d'abord ce qui est important pour moi.
  • C'est moi qui choisit mon emploi du temps.
  • Je sais dire non à ce qui n'est pas ma priorité.
  • J'aime me poser et revoir mes priorités.
  • Je suis satisfait de la façon dont je gère mon temps.
  • Je suis au bon endroit, au bon moment.
  • L'instant présent est un moment merveilleux pour visualiser et créer tout ce que je désire.
  • Aujourd'hui, je reçois l'aide de l'Univers pour réaliser mes désirs.
  • Ma journée se déroule dans la sérénité, la joie et l'amour.
  •  L'univers me montre ce qui est le plus important pour moi en cet instant.
Ces affirmations positives sont extraites du livre "Vivre selon la Loi de l'Attraction" écrit par la coach Valérie Richard.



Vous pouvez aussi découvrir d'autres conseils pour bénéficier des effets de la Loi de l'attraction en remplissant le formulaire ci-dessous :


9 choses que nous ne devrions jamais tolérer dans notre vie

Je partage avec vous une vidéo très inspirante. Elle vous  est proposée par Jordane Zangueneh, coach en reconversion professionnelle.

Il vous propose de découvrir les 9 choses que nous devrions jamais tolérer dans notre vie.
Ce sont autant de signes qui vous invitent à changer de vie au plus tôt.



Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Séance d'hypnose pour retrouver la paix

Je partage avec vous une nouvelle séance d'hypnose proposée par l'hypnothérapeute Bruce Bigot.

En voici la présentation : 
Une séance d'hypnose pour ramener la paix, le calme. A pratiquer aussi souvent que nécessaire.

Si vous voulez faire l'expérience d'une transe profonde, il est important d'ÉCOUTER CETTE SÉANCE AVEC UN CASQUE, allongé, les yeux fermés, dans un endroit tranquille. La transe se produit chez la plupart des sujets rapidement, au bout de quelques minutes.
Il est possible que rapidement vous perdiez le fil et ayez envie de dormir. Dans ce cas ne résistez pas, laissez-vous aller. Vous reprendrez conscience à la fin de la séance ou quelques minutes plus tard avec l'impression d'avoir dormi.
Mais vous n'avez pas dormi, vous étiez dans une transe profonde. Et plus la transe est profonde, et plus les effets de l'hypnose sont puissants.



Si cette séance d'hypnose vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres séances d'hypnose que j'ai déjà publiées sur le blog

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

5 signes qui prouvent que vous vivez une relation toxique

Vivez-vous certaines relations qui vous mettent mal à l'aise et vous pompent beaucoup d'énergie ?
Il est fort problable que vous soyez en contact de personnes toxiques sans trop le savoir
La vidéo que je partage avec vous aujourd'hui, vous permettra de d'identifier les 5 signes qui prouvent que vous vivez une relation  toxique et qu'il serait temps pour vous d'y mettre un terme.


La vidéo ci-dessous vous est proposée par Jordane Zangueneh, coach en reconversion professionnelle  :
"Voici 5 signes qui prouvent que vous devez vous casser de là où vous êtes, et que vous êtes en présence de personnes toxiques.

Il y a des personnes toxiques au travail, mais pas que il y a aussi des personnes toxiques dans votre famille et dans vos connaissances et amitiés.

Débarrassez-vous de ces personnes toxiques, vous n'avez pas besoin d'elles pour vivre.

Je vous partage dans cette vidéo 5 signes que vous vivez une relation toxique, servez vous en pour reconnaître ces personnes toxiques.

La meilleure façon de fuir les personnes toxiques, c'est de prendre une décision, quitter son métier, quitter un entourage, quitter un environnement nocif... Ca n'est pas facile, mais rester l'est encore moins."




Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Conseils pour arrêter de vivre dans le passé

Je partage avec vous des conseils pour vous aider à arrêter de vivre dans le passé. Ces conseils vous sont proposés par la psychopraticienne Christèle Albaret.

Voici la présentation de la vidéo de la thérapeute  :
"Qu’est ce qui nous pousse à vivre avec ou dans le passé ? Quelles sont les conséquences dans notre vie ? Découvrez des exercices pour vous aider à affronter vos peurs et à avancer sereinement, sans oublier le passé, mais en acceptant le changement."






Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Conseils pour bien gérer vos émotions négatives

Je partage avec vous des conseils pour vous aider à bien gérer vos émotions. Ces conseils vous sont proposés par la sophrologue Anastasiya AKHADOVA

Voici la présentation de la vidéo de la sophrologue :
"Les émotions sont mal perçues en Occident. Enfants, la plupart d'entre-vous avez rapidement appris à les réprimer. C'est justement cette suppression émotionnelle qui cause le stress, les tensions physiques et mentales, l'impression de n'être qu'un rouage dans un système déshumanisé et même le burn out. En réprimant vos émotions c'est votre être tout entier que vous réprimez! Tout ceci peut changer en réalisant que vous avez le droit d'éprouver vos émotions et de les exprimer enfin. Découvrez, dans cette vidéo, comment accueillir et gérer vos émotions négatives en toute sécurité."





Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Conseils pour vraiment perdre du poids

Je partage avec vous des conseils pour vous aider à perdre du poids. Ces conseils vous sont proposés par la sophrologue Anastasiya AKHADOVA

Voici la présentation de la vidéo de la sophrologue :
"Vous en avez marre de faire des régimes et de voir vos kilos revenir encore et encore avec un bonus de poids à chaque échec? Dans cette vidéo je vous explique pourquoi vos régimes n'ont jamais marché et partage avec vous la façon dont j'ai pu me séparer définitivement de mes 10 kg excédentaires il y a 4 ans sans régime et sans privation!"




Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Séance d'hypnose pour se libérer des symptômes d'un accident de vie

Je partage avec vous une nouvelle séance d'hypnose proposée par l'association ActivZen.


En voici la présentation : 
"Voici une séance d'hypnose pour vous aider à vous libérer peu à peu, des symptômes d'un accident de vie, d'un choc ou d'un trauma."

Suivez les instructions qui vous sont données pour profiter au mieux de cette séance d'hypnose  :
  • Stopper un temps si les remontées sont trop difficiles, sinon à écouter régulièrement, et laisser le temps à votre inconscient de collecter tous les détails à traiter. 
  • Laisser aussi idéalement au moins 3 jours entre chaque écoute




Si cette séance d'hypnose vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres séances d'hypnose que j'ai déjà publiées sur le blog

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Comprendre la peur de la peur

Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle vidéo de l'hypnothérapeute et coach Germain Roncari.

Vous trouverez ci-dessous la présentation :
"Avoir peur est normal dans certaines situations. Maintenant si cette peur vous paralyse et vous empêche de prendre une décision juste, c'est que vous êtes dans la peur de la peur et là, vous avez besoin d'aide."


Je vous invite à présent à visionner la vidéo pour des explications plus détaillées sur la peur de la peur.



Pour compléter l'enseignement du coach, je vous invite à consulter les séances de méditation ou d'hypnose que j'ai déjà partagées sur le blog, pour écouter son Enfant Intérieur et apaiser sa souffrance.

Je vous renvoie également vers les articles sur le thème de la peur, que j'ai partagés également sur le blog.

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Séance d'hypnose pour arrêter de fumer sans stress

Je partage avec vous deux nouvelles séances d'hypnose pour arrêter de fumer.


La première de ces séances est conçue pour vous motiver à arrêter de fumer et ne plus remettre à plus tard votre décision d'arrêter de fumer. Il est conseillé de faire cette séance durant 2 à 4 semaines suivant votre facilité à retrouver votre envie de fumer.



La deuxième séance d'hypnose vous sera utile si vous avez suffisamment de motivation pour briser votre dépendance à la cigarette et vraiment arrêter de fumer.



Je vous recommande également de tester l'efficacité de cet enregistrement audio. Il contient des affirmations positives spécialement conçues par une relaxologue professionnelle pour vous permettre de vous libérer de votre dépendance au tabac. Je vous invite à cliquer sur l'image ci-dessous pour en savoir plus :


https://www.mental-waves.com/produit/arreter-de-fumer/?ap_id=laotzu75

Si cette séance d'hypnose vous a plu, vous pouvez aussi consulter les autres séances d'hypnose que j'ai déjà publiées sur le blog

Merci de partager cet article sur Facebook en cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :