Recherche personnalisée

Pratiquer le non-jugement

Je partage avec vous un nouvel enseignement du maître Zen Osho.


"Quand vous jugez la division commence.
Vous êtes peut-être en profonde conversation avec un ami quand, soudain, vous avez envie de vous taire.
Vous voulez vous arrêter de parler, au beau milieu d'une phrase. Alors arrêtez-vous là. Ne finissez même pas la phrase car ce serait aller contre la nature. 
Mais le jugement intervient. Si vous vous interrompez tout à coup au milieu d'une phrase, vous êtes embarrassé à l'idée de ce que les gens penseront. Si soudain vous vous taisez, ils ne comprendront pas, alors vous vous arrangez pour finir la phrase. Vous prétendez montrer de l'intérêt et, en fin de compte, c'est une échappatoire. Cela vous coûte beaucoup et cela n'en vaut pas la peine. Dites simplement que vous n'avez rien à dire sur le moment. Vous pouvez vous excuser et vous taire.
Peut-être que, pendant quelques jours, ce sera un peu gênant, mais peu à peu, les gens commenceront à comprendre. 
Ne vous jugez pas, ne vous demandez pas pourquoi vous vous êtes tu; ne vous dites pas que ce n'est pas bien. Tout est bien ! Dans une profonde acceptation, tout devient une bénédiction. Cela s'est passé ainsi tout votre être voulait se taire. Alors, suivez-le. Devenez simplement l'ombre de votre totalité et suivez-la où qu'elle aille, car il n'y a pas d'autre but. Vous commencez à sentir une profonde relaxation autour de vous." - Osho

Vous venez de lire un extrait du livre d'Osho "Au coeur du présent."



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :