Recherche personnalisée

Ne pas s'attacher

Etre constamment conscient qu'on ne devrait s'attacher à rien rend la vie pleine de bonheur. On profite pleinement de tout ce qui est à disposition. Il y a toujours plus de ce que l'on peut jouir et c'est toujours disponible. Mais le mental est trop attaché aux choses - Nous devenons aveugles à la célébration qui est toujours disponible.


"Je ne suis pas pour le renoncement. Profitez de tout ce que vous offre la vie mais restez toujours libre. Si les temps changent, si les choses disparaissent pour vous, pour vous cela ne fait aucune différence. Que vous viviez dans un palais ou dans une cabane, vous pouvez vivre autant de bonheur sous le ciel.
Il y a une histoire à propos d'un moine Zen qui était un maître. Une nuit, un voleur pénétra dans sa cabane mais il n'y avait rien à voler. Le maître s'inquiéta vivement de savoir ce que le voleur pourrait bien penser. Il avait fait au moins quatre ou cinq miles depuis la ville et il faisait vraiment très noir.
Le maître n'avait qu'une couverture - il l'utilisait pour se vêtir, pour se couvrir, pour tout. Il mit la couverture dans un coin, mais le voleur ne pouvait pas la voir dans le noir, le maître dut donc lui dire de prendre la couverture, il le pria de la prendre comme un cadeau afin qu'il ne rentre pas les mains vides. Le voleur en fut très troublé; il se sentait si gêné qu'il s'enfuit tout simplement avec la couverture.
Le maître écrivit un poème disant que s'il avait pu, il lui aurait donné la lune. Cette nuit là, assis nu au clair de lune, il apprécia la lune plus que jamais.
La vie est toujours disponible. Elle donne toujours plus de ce dont on peut jouir; on a toujours plus qu'on peut donner." -
Osho


Vous venez de lire un extrait du livre d'Osho "Au coeur du présent."

  

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :