Recherche personnalisée

S'autoriser à perdre le contrôle

 On nous a appris à ne jamais perdre le contrôle de quoi que ce soit - qu'il s'agisse de rire, de pleurer, d'amour, de colère, on nous a appris à ne jamais dépasser les limites.


"Il y a une limite à tout. On nous autorise à aller seulement jusqu'à un certain point, puis on nous oblige à nous retenir. 
Quand on a été conditionné pendant longtemps, cela devient quasiment automatique, comme un thermostat. On va jusque là, puis soudain, quelque chose se passe dans l'inconscient. Un déclic et vous vous arrêtez.
Je vous enseigne le moyen de ne pas vous contrôler; car ce n'est qu'en ne contrôlant pas que vous trouverez la liberté. Et quand l'énergie circule spontanément, sans avoir derrière, un mental qui la manipule, qui la dirige, qui lui donne des ordres, votre béatitude est immense.
Les arbres existent sur un plan inférieur, mais ils sont plus heureux. Les animaux aussi, ils existent sur un plan inférieur, mais ils sont plus heureux. C'est parce qu'ils ne connaissent pas le contrôle. Nous pouvons être plus heureux que les arbres, les fleurs ou les oiseaux, mais nous devons éviter un piège. Celui du contrôle." - Osho

Vous venez de lire un extrait du livre d'Osho "Au coeur du présent."

  

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :