Comment être en harmonie avec ses émotions

Je partage avec vous un article écrit par la coach bien-être et sophrologue Anastasiya AKHADOVA

Dans cet article il sera question des émotions et comment apprendre à être en harmonie avec elles et à les gérer de façon efficace.


Qu'est-ce qu'une émotion ?
Lorsqu'on pense aux émotions, la première chose qui vient à l'esprit est une agitation intérieure, un état qui nous bouleverse et nous affecte de façon parfois agréable et parfois pénible ou douloureuse. Le mot-même « émotion » renseigne sur la nature du phénomène : é-motion, énergie en mouvement. L'émotion est cette vague d'énergie, d'état d'être qui nous traverse et qui génère dans notre corps la sécrétion d'hormones et de neurotransmetteurs provoquant des sensations physiques subtiles ou intenses. L'émotion est donc vécue par nous à deux niveaux – en tant que sentiment (ressenti non physique) et en tant que sensation (ressenti physique).

J'ai tendance à considérer les émotions comme la météo de l'âme. En effet, de même que le temps ensoleillé, la pluie et les nuages, le brouillard et les tempêtes, les émotions sont passagères et changeantes. Aussi, il convient de toujours se rappeler qu'une émotion passe d'elle-même si on la laisse passer au lieu de nous y agripper et de la renforcer par nos pensées négatives. Comment faire pour arriver à laisser passer nos émotions naturellement ? Comment apprendre à naviguer ces vagues intérieures de manière efficace ? De part mon expérience, il suffit de trois étapes simples : l'acceptation, la bienveillance et l'écoute.

L'acceptation
Les émotions sont un problème pour beaucoup de personnes de notre culture, à fortiori s'il s'agit d'émotions pénibles ou, comme on les appelle « négatives ». On a tendance à les rejeter, à les fuir ou encore à les nier. Mais une émotion a une origine et une raison d'être, aussi il est impossible de la fuir ou de la faire partir sans se préoccuper des causes de cette émotion. Si vous coupez un arbre sans retirer la souche, un autre arbre repoussera bientôt. Il en est de même avec les émotions. Elles ne sont que des messagères de nos états intérieurs plus profonds, et tant qu'un conflit intérieur conscient ou inconscient existe en nous, les émotions seront là pour nous en avertir.

Pour pouvoir naviguer vos émotions, vous ne pouvez pas vous contenter de les combattre ou de les fuir. Il vous faudra apprendre à les accepter pleinement comme une manifestation naturelle de votre être intérieur, car c'est précisément ce que vos émotions sont. Sans elles votre vie n'aurait ni saveur ni joie. L'acceptation est donc l'absence de résistance face à vos états émotionnels. Si vous vous sentez anxieux, acceptez de vous sentir anxieux pour un temps. Si vous vous sentez en colère, acceptez de vous sentir en colère. Oui, certaines émotions peuvent être vraiment pénibles à ressentir, mais ce n'est que temporaire et cette simple attitude d'acceptation vous ouvrira les portes vers l'harmonie intérieure.

La bienveillance
Lorsque vous travaillez avec vos émotions, votre mental ne vous sera d'aucune utilité. Ses analyses et ses jugements n'intéressent pas du tout votre être intérieur dont l'émotion est le langage privilégié. Aussi montrez-vous bienveillant envers ce que vous ressentez. Il est normal d'être parfois triste, anxieux ou en colère. Il n'y a pas de mal à éprouver ces états, tout le monde les éprouve à un moment ou à un autre de sa vie, et il faut prendre vos émotions pour ce qu'elles sont – des messages à votre intention. Une fois que vous acceptez de ressentir vos émotions et que vous vous ouvrez à elles de façon bienveillante, c'est le moment d'écouter ce qu'elles ont à vous dire.

Résumé du processus
1. Acceptez de ressentir l'émotion qui vous habite et ouvrez-vous à elle
2. Accueillez-la de façon bienveillante, comme une amie de longue date
3. Notez les sensations que cette émotion génère dans votre corps, puis plongez encore plus profondément en elle
4. Identifiez la nature de l'émotion et demandez-lui sa raison d'être, son message
5. Laissez-la vous traverser complètement jusqu'à un apaisement

6. Agissez afin de résoudre la situation qui a généré le conflit intérieur en vous

Découvrez les autres conseils de la coach que j'ai déjà publiés sur le blog
    Merci de partager cet article en cliquant sur le bouton de partage ci-dessous. Si, vous aussi, vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :