"J'ai du mal à être accepté"

"Voilà, depuis tout petit je me suis toujours fait exclure par les autres, car trop timide, réservé et pas sûr de soi. Mais dans ma vie d'adulte ce malaise a continué, j'ai du mal à me faire de nouveaux amis, à m'affirmer dans un groupe en faisant du sport ou des activités.

Dans mon travail c'est la même chose, à chaque fois je connais un échec dans les relations. Actuellement, mes collègues m'ignorent, me trouvent inintéressant. Alors j'ai essayé de comprendre pourquoi en le demandant à un collègue qui discute un peu avec moi, il semblerait que j'ai "une tête de con, de nul", que c'est cette aura que je dégage. Ce n'est pas la première fois qu'on me le reproche.

Pourtant j'ai fait des efforts et essayé d'être sympathique et ouvert avec les autres. Mais je commence à me dire que le relationnel c'est pas mon truc... Mais j'ai peur de m'isoler encore plus et à la longue de finir par me désocialiser complètement.

Les gens nous collent une image et souvent c'est très difficile de s'en défaire...

Il m'est arrivé aussi d'être avec des personnes qui ne supportaient pas ma présence que ce soit dans le cadre sportif ou autre, et pourtant je n'avait rien fait, ni dit de mal à ces personnes, juste un "délit de sale gueule". Je ne me trouve pas laid, ni particulièrement beau d'ailleurs, enfin je veux dire je ne suis pas un monstre !

Je suis juste peut-être "différent", c'est tout...
Franchement parfois je ne comprends pas la réaction des gens. J'en ai vraiment marre de me faire rejeter. J'ai vraiment l'impression de venir d'une autre planète."




Se défaire de l'étiquette que les gens te donne est difficile à partir du moment où tu le choisis. Tu peux très bien DECIDER de ne pas en tenir compte.

Les gens ont parfaitement le droit ne pas t'aimer. Ce qui est important c'est que toi tu t'acceptes comme tu es. Tu es effectivement ni laid, ni beau tu es simplement TOI et personne d'autre. Il ne te reste plus qu'à l'assumer.


2 commentaires :

Anonyme a dit…

Bonjour,
Les gens sont très compliqués, je suis malentendante et personne ne me parle de vive voix, c'est toujours moi qui fais le premier pas. Mais quand on se retrouve en groupe, hop, on m'ignore et discute entre eux.
Donc, je les écoute parlé soit je dis ce que je pense soit je les ignore en lisant un journal. Mais si tu te sens mal, car les gens t'ignorent, essayent de discuter sans arrière pensé, juste pour voir si tu es capable, évidemment le coeur s'emballe on se trouve "con" mais tant pis, tu es humain.
Moi, je préfère m'isoler, suis divorcée et vis seule. Donc le morale parfois est très dure. Allez courage, peux pas te donner un conseil mais juste que tu saches que tu n'es pas le seul. Mya

darla laurie a dit…

Moi aussi a l'ecole secondaire .... Cest la meme chose. Ils mignorent pcq g une tete de conne mAis aussi pcquils me considerent comme une folle. A la cafeteria , ils ny jamais de place pour moi. Tout ceux qui mignorent menerve , quand nos regArds. Se croiseent , ils me regardent aek un regArds de drsolation ou bien de superioriter . G une envie absokue de tous les frApper et de les tuer , ceux qui mignorent mais emotionnelent cest vrm pas la joie et je refoule tjrs plus mes emotions negatives tels que l'agressiviter et la colere et aussi la haine et la rage!!! Kess que jfais pour liberer ces emotions , pcq jme sens emprisonneer. .!?????